Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
« Ayons l’audace d’établir une Autonomie » à la savoyarde « dans la République »

La Savoie, ancienne monarchie européenne, arrivée dans le giron français cent ans après la Corse, s’enfonce aujourd’hui dans une perte d’identité, un appauvrissement de sa qualité de vie, des difficultés de logement insupportables, un désengagement citoyen inquiétant dans les communes et les institutions locales.

pour RPS le 3/10/23 21:59

« Ayons l’audace d’établir une Autonomie à la corse dans la République » a exprimé Emmanuel Macron ce 28 septembre 2023, dans son discours à Ajaccio. Le président de la République française a annoncé la mise en place d’un statut d’autonomie pour la Corse : « une nouvelle étape institutionnelle », inscrite dans la constitution. Nous saluons ces intentions, et souhaitons qu’elles se concrétisent prochainement en une évolution fédéraliste sincère et irréversible.

Nous remarquons que les besoins légitimes d’autonomie qu’il soulève dans ses propos correspondent tout autant à des attentes premières en Savoie, aussi bien que dans d’autres territoires de l’Hexagone : « Le logement est un sujet de préoccupation majeur pour les Corses qui doivent affronter tout à la fois des loyers extrêmement élevés, une pénurie de biens, une pression foncière

insoutenable… » Et que dire de la situation pour les Savoyards ! Emmanuel Macron cite aussi  les préoccupations de « sauvegarder le patrimoine », « améliorer la qualité de vie en Corse », «protéger les paysages », « préparer l’avenir », « pérenniser le modèle agricole », « assurer un avenir à la jeunesse ». « La Corse aujourd’hui a besoin de davantage de libertés, de la reconnaissance de son identité… » Autant de phrases qui sonnent comme des besoins fondamentaux pour notre société savoisienne !

 

Contrairement aux contre-feux souvent affirmés dès que l’on touche aux traditions centralistes propres à l’Etat français, l’autonomie n’est pas un « gros mot ». Être autonome, c’est avant tout être responsable, et cela passe nécessairement par une exigence démocratique plus forte en local. Les cantons suisses, les Länder allemands, les Etats américains ne sont-ils pas de très efficaces modèles d’autonomie ?

 

La Savoie, ancienne monarchie européenne, arrivée dans le giron français cent ans après la Corse, s’enfonce aujourd’hui dans une perte d’identité, un appauvrissement de sa qualité de vie, des difficultés de logement insupportables, un désengagement citoyen inquiétant dans les communes et les institutions locales.

Obtenir un statut d’autonomie, ainsi que le possède par exemple la vallée d’Aoste voisine en territoire italien, est une revendication que nous portons depuis plus de 50 ans. Les Savoisiens sont pacifiques. Est-ce pour cela qu’ils ne sont pas entendus ?

« C’est ainsi que notre jeunesse continuera de croire en la démocratie et en la République » affirmait le président Macron dans ce même discours. Il existe un chemin pour construire l’autonomie dont la Savoie a besoin. Il faut pour cela que sa population s’engage et se fasse entendre pacifiquement, mais avec détermination. Nous l’invitons à nous rejoindre afin de promouvoir un avenir meilleur pour notre pays, tant malmené sur les plans culturel, environnemental et social. Nos projets sont nombreux. Nous avons besoin de votre engagement citoyen.

 

Pour Sabaudia-MRS,

Laurent Blondaz

Ce communiqué est paru sur RPS

Voir aussi :
1  0  
mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 1 ?