Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Des lauréats, le jury et les bénévoles de 19e festival Court Métrange
Des lauréats, le jury et les bénévoles de 19e festival Court Métrange
Des lauréats, et l'équipe: Directrice générale et artistique: 
Cyrielle Doziéres , 
Président et cofondateur : Steven Pravong
Des lauréats, et l'équipe: Directrice générale et artistique: Cyrielle Doziéres , Président et cofondateur : Steven Pravong
- Reportage photos -
19e festival Court Métrange à Rennes

Le 19e festival international du Court-Métrage étrange, insolite et fantastique vient de se terminer.

Agnieszka Misiura pour ABP le 6/10/23 7:18

Le 19e festival international du Court-Métrange étrange, insolite et fantastique vient de se terminer. Encore une fois, le succès était au rendez-vous, cet évènement prend une ampleur énorme. Le festival se sent à Rennes Comme un poisson dans l’eau qui était la thématique de cette édition.

Si la cérémonie d’ouverture a eu lieu le mardi 26 septembre, des séances spéciales se sont tenues à l’ARVOR et au TNB dès le jeudi 21 avec la projection de longs formats, classiques du genre.

Par ailleurs et pour la première fois, une soirée Queer Métrange, entièrement dédiée au courts métrages LGBT(QIA+) a eu lieu le lundi 25 au TNB. Cette présentation était à guichets fermés.

Cette année, le jury, sous la présidence d’Estelle Faye, a décidé d’honorer les films suivants:

Le Grand Prix Court Métrange

ELECTRA de Daria Kashcheeva – République Tchèque, Slovénie.

Le film étonne par sa forme novatrice. La réalisatrice de cette histoire-rêve pleine de personnages bizarres essaye de fermer ses blessures d’enfance. Elle dévoile aux spectateurs son plus grand secret: le départ de son père pour ses 10 ans.

Le Méliès D’Argent

AMOK de Balàzs Turai, Hongrie, Roumanie: On est ici sur un film d’animation. Format qui donne libre cours à l’imagination des réalisateurs. On est servi avec cette histoire de démon intérieur... Hypnotique.

Le prix de Hurlequin a été dédié au film GNOMES de Ruwan Heggelman , Pays-Bas. Le sens de l’humour noir du metteur en scène est très développé. C’est un vrai art de pouvoir mélanger la cruauté et le rire dans un même film. Dans ce court, des joggeurs nous apprennent à leur dépend à se méfier d’étranges champignons lumineux.

Le prix France Télévisions

MOSHARI de Nuhash Humayun, Bangladesh

La beauté esthétique de ce film est éblouissante. Pendant la nuit , dans l’obscurité il faut toujours être prudent pour ne pas inviter le mal dans sa maison....

Prix Shadowz

Birds whose legs break off de Dirk Verschure , Allemagne

Dans cette animation, comme dans une parabole évangélique, ce sont des oiseaux qui annoncent les premiers notre fin...

Le prix Sofilm

AIRHOSTESS-737 de Thanasis Neofotistos , Grece

Ce film raconte avec une grande douceur l’adieu d’une jeune hôtesse de l’air à sa grande mère qui est récemment décédée.

Enfin, Le prix de Public

SWEET JUICES de Will Suen, Sejon Im , Australie

Mention spéciale trash

HAIRSUCKERS de Michael Jones , Paddy Jay, Australie. L’histoire d’un coiffeur bon marché mais un peu particulier.

Le prix intercourt a été gagné par le film NIAN de Michele Krusiec , États-Unis. Les croyances traditionnelles, des légendes dans la culture asiatique, mais NIAN existe vraiment...Il apparaît quand on est pas très sages...

Le prix du public queer métrange : TANK FAIRY de Erich Rettstadt, États-Unis.

Prix Fantacting

La meilleure actrice était Louise Blaize La jeune comédienne était très émue et heureuse.

Comme chaque année, le village métrange fut installé devant le cinéma PATHE. On pouvait y effectuer des rencontres au bar, visiter le marché ou s’y adonner à un escape game, le tout dans l’ambiance féérique du Naïa muséum. Quelques unes de ses sculptures étaient en effet présentées.

Les enfants ne furent pas oubliés car le village leur était dédié. De plus, quatre séances spéciales pour eux se sont tenues, pour un public à partir de 3, 6, 9 et 13 ans.

En parallèle, d’autres projections se sont déroulées au Musée des Beaux Arts ou aux Champs Libres et de nombreuses conférences et expositions étaient proposées.

On attend déjà avec impatience la 20ème édition.

1  0  
mailbox
imprimer
Journaliste-photographe ABP pour Rennes
Voir tous les articles de de Agnieszka Misiura
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 8 ?