Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
44=Breizh demande à rencontrer J.-Y. Le Drian
Pour l'année 2008 la région Bretagne a mis en œuvre un tarif TER préférentiel de 10 euros l'aller-retour pour se rendre à différents festivals bretons « d'où que vous partiez en Bretagne », comme disait la pub. Or, cette offre ne s'applique pas ainsi puisque les départs de Loire-Atlantique ne sont pas pris en compte pour l'application de ce tarif.
Jonathan Guillaume pour 44=Breizh le 13/01/09 7:57

Pour l'année 2008 la région Bretagne a mis en œuvre un tarif TER préférentiel de 10 euros l'aller-retour pour se rendre à différents festivals bretons « d'où que vous partiez en Bretagne », comme disait la pub.

Parmi ces festivals (Vieilles Charrues, Bobital, Route du Rock, Bout du Monde, Transmusicales, ...), nombreux sont ceux où les jeunes du pays nantais se rendent en masse. Or, contrairement à ce qu'affirmait la publicité liée à cette offre promotionnelle, celle-ci ne s'applique pas « d'où que vous partiez en Bretagne » puisque les départs se faisant de Loire-Atlantique ne sont pas pris en compte pour l'application de ce tarif.

Cette restriction de l'offre aux seuls Bretons de Bretagne administrative, et non à l'ensemble des habitants de la Bretagne, témoigne des discriminations dues à la partition territoriale de la Bretagne. Parmi d'autres, cet exemple nous montre que, contrairement à ce que certains promoteurs de la région Pays de la Loire® voudraient prétendre, on ne peut « être breton comme on veut à Nantes ».

Depuis longtemps, la population réclame l'unité administrative de la Bretagne, que les autorités françaises et paysdelaloiriennes lui refusent. Nous trouvons injuste que les jeunes Nantais désirant se déplacer en Bretagne, notamment pour partager des moments de fête avec leurs compatriotes, subissent des discriminations tarifaires.

Afin que tous les Bretons puissent circuler librement et sans discrimination partout en Bretagne, et d'étudier précisément les possibilités d'un aménagement de l'offre préférentielle sur les trajets vers les festivals sur toute la Bretagne, nous souhaitons informer que nous demandons un rendez-vous avec le président de la région Bretagne, Jean-Yves Le Drian.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1268 lectures.
logo
44=Breizh est un collectif de jeunes militants pour la Réunification de la Bretagne et contre la propagande assimilatrice de la Région Pays de la Loire.
44=Breizh, c’est parce que la propagande « Pays de la Loire » qui inonde notre vie quotidienne, nos lycées, nos lieux de formation, mérite une réponse.
44=Breizh, c’est parce la politique d’acculturation « ligérienne » est inadmissible.
44=Breizh, c’est parce que depuis trop longtemps le peuple breton réclame son unité territoriale, avec beaucoup de promesses et d’espoirs, mais jamais d’actes.
Constitué depuis début 2008, le collectif 44=Breizh vise à regrouper la jeunesse bretonne qui dit non à la partition et à la région « PdL ». Malgré 37 ans de « PdL » et de séparation, nous, jeunes de 15 à 30 ans, réclamons fortement
Voir tous les articles de 44=Breizh
Vos 1 commentaires
Mathieu Guihard Le Mardi 31 août 2010 23:27
Très bonne initiative. Il faut mettre les politiciens devant leurs contradictions! Heureusement que 44=Breizh est là.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons