Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
44=Breizh réagit au sondage d'IPSOS sur le redécoupage des régions
Le collectif 44=Breizh découvre le sondage d'IPSOS (1) sur le redécoupage des régions et les options qui seraient envisagées par les sondés. La question de la réunification de la Bretagne
Jonathan Guillaume pour 44=Breizh le 30/06/14 20:59

Le collectif 44=Breizh découvre le sondage d'IPSOS (1) sur le redécoupage des régions et les options qui seraient envisagées par les sondés. La question de la réunification de la Bretagne et plus largement d'une répartition des départements des Pays de la Loire dans d'autres régions n'est pas prise en compte dans la mesure où, selon Jacques Auxiette " le projet du Gouvernement et du président de la République ne concerne que la fusion de régions ". Ce sont pourtant les sénateurs de son parti qui ont cherché à intégrer un droit d'option pour les départements dans le projet de loi du gouvernement.

De toute évidence, ce sondage financé par les Pays de la Loire est à situer dans la continuité d'un lobbying pour le Grand Ouest. Il constitue une riposte vis-à-vis des sénateurs qui, lors de la commission des lois de la semaine passée, étaient plus nombreux à défendre un Val de Loire fusionnant Pays de la Loire et Centre qu'un Grand Ouest. L'objectif politique de ce sondage est d'ailleurs éloquent au vu du titre utilisé par la Région pour communiquer sur cette publication : " Les habitants des Pays de la Loire ne veulent pas d'une fusion avec le Centre " (2).

Comment comprendre que, suite à une très forte mobilisation samedi dernier à Nantes pour la réunification et donc contre le Grand Ouest, la voix d'une large partie de la population ne soit pas écoutée ? Comment comprendre que la pétition de 44=BREIZH pour la réunification qui a rassemblé plus de 5.000 signataires (3) contre à  peine 3.000 pour celle de Philippe Grosvalet pour le Grand Ouest (4) ne soit pas prise en compte ? Nous assistons à un déni de démocratie où les citoyens sont privés de leur droit à s'exprimer démocratiquement sur leur cadre régional.

Le collectif 44=Breizh demande la consultation de la population de Loire-Atlantique pour que le peuple puisse décider, sans quoi les nouvelles régions ne seraient que purement technocratiques. Quel démocrate oserait s'y opposer ?

Le collectif 44=Breizh

(voir le site) de 44=Breizh page du communiqué.

Notes

(1) Le PDF ne peut être copié sur ABP (© 2014 Ipsos. All rights reserved. Contains Ipsos' Confidential and Proprietary information and may not be disclosed or reproduced without the prior written consent of Ipsos).

Il est à consulter ici : (voir le site) des Pays de la Loire, page du PDF du sondage Ipsos titré Les Ligériens et la réforme territoriale, sous titré : Une enquête Ipsos pour le Conseil régional des Pays de la Loire. Précision en page technique : 805 personnes constituant un échantillon représentatif de la population ligérienne âgée de 18 ans et plus.

(2) (voir le site) des Pays de la Loire, page du sondage.

(3) (voir le site) de mes opinions.com, page de la pétition de 44=Breizh.

(4) (voir le site) de mes opinions.com, page de la pétition de Philippe Grosvalet.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2491 lectures.
logo
44=Breizh est un collectif de jeunes militants pour la Réunification de la Bretagne et contre la propagande assimilatrice de la Région Pays de la Loire.
44=Breizh, c’est parce que la propagande « Pays de la Loire » qui inonde notre vie quotidienne, nos lycées, nos lieux de formation, mérite une réponse.
44=Breizh, c’est parce la politique d’acculturation « ligérienne » est inadmissible.
44=Breizh, c’est parce que depuis trop longtemps le peuple breton réclame son unité territoriale, avec beaucoup de promesses et d’espoirs, mais jamais d’actes.
Constitué depuis début 2008, le collectif 44=Breizh vise à regrouper la jeunesse bretonne qui dit non à la partition et à la région « PdL ». Malgré 37 ans de « PdL » et de séparation, nous, jeunes de 15 à 30 ans, réclamons fortement
Voir tous les articles de 44=Breizh
Vos 9 commentaires
Péri Loussouarn Le Lundi 30 juin 2014 21:23
Auxiette ne devrait-il pas payer de sa poche son sondage à deux balles ?
(0) 

Georges Rault Le Lundi 30 juin 2014 21:40
La Bretagne historique contre la loi de 1942 de Vichy. Une loi sous l'occupation encore en vigueur «la honte».
(0) 

Louis Le Bars Le Lundi 30 juin 2014 21:40
La réponse en complétement biaisée par le fait que la plupart des sondés à mon avis ne savent pas ce qu'est précisément la Région Centre (la Touraine, l'Orléanais, c'est à dire le Val-de-Loire...)
Moi je m'interroge surtout sur l'absence de sondages de la population bretonne en ce moment : hallucinant !
QUE PENSE LES HABITANTS DE LA REGION BRETAGNE D'UNE BRETAGNE REUNIFIEE, DU STATUT QUO OU D'UNE FUSION (Pays de la Loire, Normandie) ?
QUE PENSE LES BRETONS D'UNE ASSEMBLEE DE BRETAGNE REGROUPANT LA REGION ET LES DEPARTEMENTS ??
(0) 

Nolwenn le Gac Le Lundi 30 juin 2014 22:34
Nous devons, hélas, nous attendre à des manipulations de cette sorte, dans les mois qui viennent. La seule parade consiste, ce que vous faîtes, à pointer du doigt les sondages ou les témoignages mensongers. Ils sont reconnaissables car ils font l'impasse sur l'option de la réunification de la Bretagne, la nient implicitement, la vouent aux gémonies. Les procédés de désinformation sont nombreux et nos ennemis sans scrupules. La vigilance et l'union demeurent les meilleures armes de notre peuple breton uni, à jamais, dans son enceinte à cinq départements.
(0) 

Yvon Bordiec Le Mardi 1 juillet 2014 09:36
Ce sondage ne tient pas compte de l'avis particulier des habitants de Loire Atlantique. Probablement que les environ 20% de gens pas satisfaits de la région Pays de la Loire il y a beaucoup de gens de Loire Atlantique.
C'est un sondage orienté qui ne tient pas compte de l'avis des populations quant au désir d'appartenance à la Bretagne. C'est bidon comme les Pays de la Loire.
(0) 

olivier carre Le Mardi 1 juillet 2014 09:43
Ce pitoyable sondage sonne bien creux par rapport à la manifestation de samedi.
Allez mon petit Jacques A. et mon petit Philippe G. (dites bonjour à Jean-Marc au passage) encore un effort pour faire défiler les supporteurs de la fusion dans les rues ...
Et si les ligériens n'ont pas compris qu'ils ont tout intérêt à se rapprocher du Centre .... c'est qu'ils ne savent pas ce qu'est un territoire (mais on leur en veut pas, car ils vivent en pays de la loire qui n'est pas un territoire)
(0) 

CHOUCQ Yann Le Mardi 1 juillet 2014 12:43
Le Président des Pays de la Loire ou comment faire de la propagande en truquant les problèmes.
Les questions posées le sont sur l'ensemble de la région Pays de la Loire et ne portent que sur des hypothèses de fusion entre des régions du découpage actuel et non sur le rattachement de la Loire Atlantique à la Bretagne. Et que sont 805 sondés d'un panel PDL en regard des milliers de personnes qui ont défilé sous la pluie à Nantes samedi dernier : Peanuts ! Quand on pense qu'à la veille de l'annonce du projet de redécoupage, Monsieur Auxiette était prêt à se marier avec n'importe qui et même à faire ménage à trois avec la Bretagne et le Poitou, on peut s'attendre à tous les trucages. Au fait, dans ce triolisme qui aurait fait le mâle ? Heureusement qu'en politique le ridicule ne tue plus.
(0) 

cap 2006 Le Mardi 1 juillet 2014 21:47
REFERENDUM... subito..
(0) 

Alwenn Le Jeudi 3 juillet 2014 15:50
Le sondage de LH2 a lui posé la question :
"Le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne : les Bretons disent « Oui »
Interrogés sur l'éventuel rattachement du département de la Loire-Atlantique à la région Bretagne, les habitants de la région Bretagne sont 77% à s'y déclarer favorables, une part qui a augmenté de 20 points depuis mars dernier. Les habitants des Pays de la Loire sont également majoritairement favorables à ce rattachement, même si l'accord est moins important (58% d'opinions favorables). On note que la part d'opinions favorables à ce rattachement parmi les habitants des Pays de la Loire a progressé de 10 points au cours des 3 derniers mois. Plus spécifiquement concernés par la question, les habitants de Loire-Atlantique sont 70% à être favorables au rattachement de leur département à la Bretagne. L'intensification récente du débat sur cette question a consolidé la tendance puisque nous mesurions en mars dernier 63% d'avis favorables à ce rattachement."
La réunification BRETAGNE - LOIRE-ATLANTIQUE est l'option qui remporte logiquement le plus de suffrages. (la fusion est une option par défaut, parfois confondue avec la réunification)
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 8 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons