Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
5 milliards pour les banlieues, Oh les chanceux !
Le gouvernement vient de sortir, d'on ne sait où, 5 milliards d'euro
Gwenael Kaodan pour Alliance Fédéraliste Bretonne - Emglev Kevredel Breizh le 2/05/18 20:32
44905_1.jpg
logo

Le gouvernement vient de sortir, d'on ne sait où, 5 milliards d'euro pour les banlieues en attendant le plan Borloo. Dans le même temps, pour des prétextes budgétaires, on déprogramme sur Fr3 les émissions en langue bretonne et le budget de la région Bretagne dépasse avec peine 1,5 milliard d'euro.

L'égalité de traitement des territoires ne restera-t-elle qu'un simple slogan ? Apparemment, l'Etat français n'est pas à quelques millions près !

Le bureau

Voir aussi :
logo
Construire une Bretagne harmonieuse, réunifiée. Favoriser la prise de conscience identitaire et politique de la population.
Voir tous les articles de Alliance Fédéraliste Bretonne - Emglev Kevredel Breizh
Vos 6 commentaires
Loïc. L Le Jeudi 3 mai 2018 00:04
C'est l'égalité républicaine selon Paris...
En plus des 38,4 Mds d'euros du Grand Paris d'investissements pour 68 gares et 4lignes ; 35 + 3,4mds (dont le remboursement est annoncé sur plusieurs dizaines d'années, mais si default de paiement, l'état (nous tous) est garant; en plus de donner). Données issues du site
Donc 43 Mds pour la couronne des 10millions d'hab.
Alors, par souci d'équité républicaine demandons un plan d'investissement de 20Mds d'euros pour la Bretagne (4,5 m d'hab) et 20Mds pour Occitanie (5m d'hab) par exemple, et 172Mds pour les 40 millions d'hab des autres régions.
Comme quoi 1 petit % de croissance ça fait beaucoup; Lol, Mdr, :-)...
Si Paris refuse d'être mis à égalité de traitement que le reste c'est que Paris opère "un replis frileux sur ces avantages ou ses résultats économiques" (comme la catalogne en fait, ;-) ).
L'égalité républicaine c'est "on est tous égaux, surtout certains".
(0) 

Paul Chérel Le Jeudi 3 mai 2018 12:17
Ce qu'il est imoportant de dénoncer, ce n'est pas l'inégalité, l'injustice, le favoritisme parisien, c''est surtout l'information elle-même ; du pipeau, des fake news. La vraie question est celle du début : Le gouvernement vient de sortir, d'on ne sait où, » Tout est là. Ledit gouvernement vient de publier un BUDGET. Quelques semaines après il "débloque" (le mot est adapté) telle somme. A partir de quelle colonne du budget ? QUI va oser le lui empêcher et dénoncer que la somme est prélevée à partir d'une promesse, d'une prévision probablement d'infrastructure qui ne sera pas tenue ? La France est gouvernée par des pantins. Paul Chérel
(0) 

Yves Koziel Le Jeudi 3 mai 2018 20:04
Bravo à l'AFB, même s'il n'y aura jamais vraiment 5 milliards ... C'est quand même incroyable, et ne parlons pas des ristournes offertes au candidat Macron. Un motif d'annulation de l'élection !
(0) 

Loïc. L Le Jeudi 3 mai 2018 20:46
@Paul Cherel
" Ce qu'il est imoportant de dénoncer, ...c'est surtout l'information elle-même"
Très juste, je suis d'accord sur le fait qu'il s'agit la du point central.
Quant aux injustices flagrantes, elles sont plus faciles pour communiquer sur ce qui se passe.
(0) 

Didier Lebars Le Vendredi 4 mai 2018 21:28
Eh bien moi je pense que ça n'est pas une chance et que c'est bien plus tordue.
Ou vont aller ces milliards ? On commence par les appels d'offres, les experts, les politiques ... et on finit par les contrats des grands groupes avec les sièges sociaux dans le 92. Les banlieusards ciblés n'ayant aucune capacité d'épargne ou patrimoniale, c'est même la totalité des milliards qui iront vers les acteurs précités.
Je n'envie pas le banlieusard dont l'état centralisé aura décidé politiquement de ce qu'il doit consommer.
Par analogie, on peut aussi regarder l'effet de ces politiques sur les DOM TOM. Des milliards, du RMI et ça tourne en rond.
Pour la Bretagne, politiquement ça peut sembler un bon argument pour les prochaines élections de jalouser les banlieues, de demander les mêmes milliards. Hélas au final ça se termine avec toujours plus de centralisation. Et systématiquement les élections plébliscitent les centralisateurs. Jamais dans l'histoire la France n'a été aussi centralisée, jamais la Bretagne n'a eu aussi peu d'autonomie.
Mon opinion : milliards subventionnés : non merci.
(0) 

AFB-EKB Le Samedi 5 mai 2018 10:31
A tous nos estimables intervenants: une partie de la solution commence par le regroupement des personnes désireuses d' ébranler le système présent. Rejoignez nos rangs et venez enrichir nos possibilités d'action.
Ar Burev
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 9) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons