Pas moins de 35 chansons dans ce 2e album du meilleur des Tri Yann
Musique de Philippe Argouarch

Publié le 24/04/22 13:09 -- mis à jour le 25/04/22 11:19
Le Lys et l’Hermine :
Réalisation : Tri Yann
(278 vues)

Les Tri Yann sont les héritiers de la longue tradition bretonne des chants de marins. Ces marins bretons, pendant des siècles, ont sillonné toutes les mers du globe en chantant. Le plus souvent quand ils étaient à la manoeuvre, mais aussi dans les pubs et autres cabarets de tous les ports où ils bourlinguaient, ils chantaient. La chant bien articulé des Tri Yann est hérité du langage des marins. Il est clair et limpide, haut dans le vent. Le chef d’équipage, alors sans micro, devait se faire entendre des marins qui ferlaient en haut du mât de misaine. Tout cela se retrouve dans la voix des Tri Yann. Des voix d’hommes de mer au milieu des 40e rugissants.

Les Tri Yann n’arrivent pas à tirer leur révérence. La Covid avait repoussé plusieurs fois leurs derniers concerts. Ils continuent à sortir des CDs, même s'ils ont abandonné la scène. Des retours occasionnels ne sont bien sûr pas impossibles comme le font souvent les grands groupes de rock anglo-saxons. Et puis, à force d’analyser des milliers d’enregistrements, des inédits, voire des chansons rejetées par le producteur, finiront sans doute sur un nouveau CD. Les Tri Yann comme les grands peintres ou les grands écrivains sont un peu là pour l’éternité. Ils ne meurent jamais pour de bon.

Ce 2e album best-off, contenant deux CDs, vient donc de sortir. Il contient 35 titres, moins connus que ceux du premier album ( voir l'article ), mais tout aussi agréables à réécouter ou même à découvrir. Le 2e CD débute avec le magnifique Le Lys et l’Hermine sur la bataille de Saint-Aubin-du-Cormier, l’autre thème des Tri Yann : l’histoire. Ils prépareraient d’ailleurs un prochain album rassemblant leurs chansons sur l’Histoire de Bretagne.

Philippe Argouarch

Voir aussi :

1  0  
mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 1 commentaires
Jean Louis Le Corre
2022-04-24 15:49:37
Un grand Merci aux" Tri Yann" pour ce qu'ils ont fait pour la Bretagne et les Bretons parfois contre vents et marées...Mais toujours dans la gaieté, la bonne humeur,avec une grande ouverture d'esprit,et sans se prendre la tete ...
Merci et Bravo encore les Nantais ,A galon vat !
(4) 
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.