Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Agression du président de l'association BRETAGNE REUNIE à la mairie de Saint-Nazaire

Le président de Bretagne Réunie littéralement éjecté manu militari de l’hôtel de ville de Saint-Nazaire alors qu'il voulait remettre une lettre au maire

Alan Erwan CORAUD Alain PEIGNÉ Philippe CLÉMENT pour Bretagne Réunie le 4/02/23 8:49
56803_1.jpg
Alan Coraud reconduit à la porte de la mairie

Le président de Bretagne Réunie littéralement éjecté manu militari de l’hôtel de ville de Saint-Nazaire, avec le militant qui a pris la photo de l’éjection, qui subit le même sort.

Déroulé

Le président de Bretagne Réunie était présent dans la salle du Conseil municipal de Saint Nazaire une demi-heure avant le début de celui-ci, il était présent pour remettre à David Samzun, maire de la ville, un courrier de Bretagne Réunie concernant l’histoire du drapeau breton et demandant de le pavoiser sur l’Hôtel de ville, et cela, dans le plus grand calme !

Jusque-là, tout se passait bien !

Quand le président de Bretagne Réunie s’est avancé vers monsieur Samzun pour, tout simplement, lui remettre le courrier, ce dernier, maire de la ville quand même, a littéralement « pris la mouche » et s’est permis d’apostropher vivement le président de Bretagne Réunie quant à sa présence au sein du Conseil municipal, qu’il faut bien comprendre, n’était pas commencé !

Ni une, ni deux, peut-être sur ordre, des conseillers municipaux adjoints de monsieur le Maire se sont saisi brutalement du président de Bretagne Réunie et l’on éjecté de la salle du Conseil, avec moults fracas et insultes.

Suite à cette féroce éjection en bonne et due forme, le président de Bretagne Réunie, voulant quand même assister aux débats du CM à côté des Nazairiens et Nazairiennes présent es dans la salle du conseil, s’est vu refusé sa présence, et malheureusement s’est fait une deuxième fois éjecté, mais c’est fois-ci, comme vous pouvez le constater sur la photo, par le biais des forces de police municipale, qui ont été tout aussi virulentes que les propres adjoints de monsieur Samzun !

Ces personnels de la Police Municipale, aux ordres de monsieur le maire, non contents d’avoir proprement viré le président de Bretagne Réunie avec violences et insultes, ont outrepassé leurs droits et prérogatives, puisqu’ils menacèrent ce dernier de porter plainte contre lui et contre l’association pour désordre public au sein du Conseil municipal, alors que, rappelons-le, le Conseil municipal n’était pas commencé !

Le summum fut atteint, quand ces membres de la PM firent un contrôle d’identité en bonne et due forme, alors qu’ils n’en ont absolument ni le droit, ni les prérogatives.

Cette éjection du président d’une association reconnue en Loire-Atlantique depuis plus de 50 ans, qui plus est ancien Maire d’une commune de ce département, fut digne des plus sombres heures de la république Française, et ne reflète en aucun cas, la posture officielle de monsieur le Maire de Saint Nazaire David Samzun, qui lui-même, clame haut et fort qu’il est ouvert à la démocratie citoyenne !

Bretagne Réunie ne laissera pas sans réaction cette éjection d’un de ses militants, qui plus est, président, donnera très bientôt une suite adéquate à cette affaire déplorable, qui nous n’en doutons pas, aura des conséquences pour monsieur le Maire !

Bel exemple encore une fois de démocratie bafouée, et ce, dès que le sujet touche les Bretons et Bretonnes et la réunification !

Quel sera le prochain degré de maltraitance envers des personnes qui ne font que demander que la démocratie citoyenne soit appliquée ? Une arrestation, une condamnation, de la prison ferme, le tout après des blessures corporelles graves ?

Dans quel pays vivons-nous ?

Voir aussi :
6  3  
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1
Voir tous les articles de Bretagne Réunie
Vos 38 commentaires
pierre daniel Le Samedi 4 février 2023 09:17
demat
Quand il n'y as plus d'arguments a opposer,il reste la violence . Ils savent qu'ils ont perdus et utilisent le courage des laches:la violence .
Le jacobinisme est en phase terminale, tous les indicateurs sont au rouge refusant de s'adapter le jacobinisme disparaitra et ce ne sera pas un drame .
Il faut 200 a 250 ans pour que le traumatisme d'un génocide s'efface et que les descendants des victimes demandent des comptes et le temps du jugement est venu .Il faut voir le succès inattendu du film vaincre ou mourir a l'échelle national .
Bien que je regrette cet amalgame entre vendée et pays de retz mais cela vient probablement de la subvention de 200.000 euros de la région des pays dit de loire qui a probablement exigé le lessivage de tout ce qui pouvait rappeller la Bretagne . Il appartient aux associations Bretonne de faire la lumiere .
C'est aux Bretons de saisir l'opportunité offerte par l'histoire pour redonner sa place a la Bretagne dans le concert des nations aujourd'hui tout est possible
Mais il n'est pas interdit de porter cet action dans les tribunaux et dans les médias européens . Les journalistes français étant les thuriféraires d'un pouvoir qui les nourris ne publierons pas cet info sans l'aval de leurs maitres . Ils ont le courage des laches .
A bien réfléchir c'est plutot une bonne nouvelle
pierre un militant (a distance) de bretagne réunie
a galon bevet Breizh
(8) 

Jean BOIDRON Le Samedi 4 février 2023 09:18
Un vrai scandale !
(5) 

Alain RIVIÈRE Le Samedi 4 février 2023 09:22
Honte à ce maire et à sa police municipale.
Ne lâchez rien!
(5) 

jakez Lhéritier de Sant Nazer Le Samedi 4 février 2023 10:46
y étant présent ,ancien élu municipal de 1977 à 1984 ,la municipalité (union de la gauche dont je faisais parti)de l'époque n'a jamais employé de telles méthodes quand les manifestations syndicales,politiques entraient en nombre avec drapeaux,RF Rouges Riouge et noir des Anars etc en chantant,
Même les manifestants des écoles privées ont pu chanter et s'exprimer.
Il ne faut pas en rester là .
Photographier toutes les mairies de Bretagne du pays basque,de Catalognes,de Corse,d'Alsace des Flandres avec leur drapeaux et les envoyer aux élus de St Nazer.
(9) 

Jean-Luc Laquittant Le Samedi 4 février 2023 11:25
Un animal blessé, sait qu'il va mourir et un animal (ne réfléchi pas) il devient dangereux...
(4) 

Mikael Jord Le Samedi 4 février 2023 11:40
A chaque incident il faut prendre des videos, faire des enregistrements, et les passer sur les réseaux sociaux.
(6) 

Gisapeca Le Samedi 4 février 2023 12:08
Aucun compte-rendu de cet "incident" dans le "Ouest France" du 4 février, édition de Saint Nazaire... C'est dire l'importance de cet évènement.
(2) 
De Alan-E Coraud à GisapecaLe Samedi 4 février 2023 12:11
Un petit article d'OF qui donne la parole uniquement au maire Samzun. Le journaliste ne m'a pas contacté, ni contacté les différents téléphones de BRETAGNE REUNIE. La déontologie journalistique est d'interviewer les deux parties.
(9)

KLG Le Samedi 4 février 2023 13:41
La majorité municipale de St Nazaire ressemble à une entreprise mafieuse.
J'inviterai tous les militants bretons du secteur à bien suivre la politique et activité foncière dans le secteur, le bon respect des règles de dépouillement des votes (les dernières élections PS avec des scores de républiques bananières sont assez éloquentes) lors de chaque élection, le fonctionnement des services municipaux, les nominations etc
(3) 

Naon-e-dad Le Samedi 4 février 2023 14:56
Deux paroles latines fameuses, qui rappelleront des souvenirs aux latinistes, datant de la période de César, empereur, que les adversaires de la Bretagne (et de la démocratie) pourraient méditer:
.
"Ave Caesar, morituri te salutant". « Salut, César, ceux qui vont mourir te saluent » . Ils 'agissait du salut des gladiateurs, devant l'empereur, alors que ceux-ci étaient en passe de rentrer dans l'arène (et donc de s'avancer au devant d'un combat, meurtrier pour l'un ou l'autre des acteurs, dans ces jeux homicides aussi barbares que débiles). Rome n'a pas toujours été civilisée. L'a-t-elle même seulement été véritablement? Question de point de vue.
.
"Tu quoque mi filii". "Toi aussi mon fils". Parole historique du même César, apercevant son fils adoptif Brutus parmi les conspirés venus l'assassiner, à force coups d'arme blanche. Des dizaines de coups dit-on, ce qui en dit long sur l'acharnement et la haine qu'il avait fini par susciter autour et à l'encontre de sa personne.
.
Ceux qui déchainent la violence finissent par périr par la violence. Ceux qui détiennent une parcelle de pouvoir devraient méditer cet épisode célèbre, entré dans les livres d’histoire. Même si le vote (et c'est tant mieux) a remplacé des mœurs, à un point incroyable, sauvages et sanguinaires. Aucun strapontin n'est inamovible.
.
E brezhoneg:
"Salud dit, Empalaer, emañ o saludiñ ac'hanout ar re a zo o vont da vervel! "
.
" Ha te ivez ma mab!"
(4) 

TY JEAN Le Samedi 4 février 2023 15:47
Toute personne a le droit d'assister à un conseil municipal sans justifier le pourquoi de cette présence,mais en silence.
Des sièges doivent normalement être prévus pour cette assistance du public.
Le maire,,le CM a obligation de répondre à toute demande ,question, formulées par écrit ou par courriel.
Maintenant dans cette mairie comme dans tant d'autres en Bretagne,ces élus fonctionnent avec le logiciel jacobin complètement dépassé.La Bretagne n'ayant pas d'existence officielle,tous les coups sont permis.16
(3) 

Gisapeca Le Samedi 4 février 2023 17:23
Pour Alan-E Coraud: Mea culpa... Il y a un petit article que je n'avais pas vu. Il est réservé aux abonnés dans l'édition numérique.
(2) 

Penn Kaled Le Samedi 4 février 2023 19:35
Je sors du sujet mais c'est pour informer Bretagne réunie d'un projet de Macron ,qui s'il serait mis en oeuvre éloignerait le spectre du grand ouest ,peut être aussi une opportunité pour la réunification de la Bretagne ? Ce n'est pas gagné , mais affaire à suivre en relation avec les députés Breton pro réunification .Ne prenez pas cela pour un soutien à Macron de ma part
https://www.ladepeche.fr/2023/02/03/emmanuel-macron-reflechit-a-rediviser-les-regions-dont-loccitanie-la-nouvelle-aquitaine-et-auvergne-rhone-alpes-10972450.php
(0) 

jakez Lhéritier de Sant Nazer Le Samedi 4 février 2023 19:38
Prochaine intervention:faudra t'il faire un constat d'huissier pour accéder sans heurts au Conseil municipal de St Nazer ?
Juridiquement que faire ?
Médiathiquement :ou intervenir plus largement en international ?
(0) 

Alain E. VALLÉE Le Samedi 4 février 2023 19:47
L'ordre règne à St Nazaire ...!
AV
(0) 

J. Christ. Siou Le Dimanche 5 février 2023 01:05
Le pauvre homme... Après le lourd tribut que Saint-Nazaire a payé durant la seconde guerre mondiale et les doryphores sur les plans de patates des jardins ouvriers cette ville ne méritait pas ça. Encore un clown qui exécute un tour de piste de trop, une sortie de piste en l'occurence.
(2) 

Yann-Bêr Le Pallec Le Dimanche 5 février 2023 09:48
Si , il y a bien eu un article de Frédéric Salle de Ouest-France mais complétement partial en faveur de D Samsun dès le préambule .
C'est ce qu'on appelle la presse " objective "
Un doigt d'honneur pour Frédéric Salle.
Par contre l'article de Presse Océan est plus équilibré Merci !
(2) 

Personnic Pascal Le Dimanche 5 février 2023 10:25
La seule action violente que la mairie de Sant Nazer ait connu fut la charge des gardes mobiles armés qui violentèrent le maire de l'époque Étienne CAUX, lequel était amputé d'une jambe . Les syndicats des chantiers avaient emmener leur direction qui refusait toute négociation !
Aujourd'hui c'est le maire et ses adjoints qui utilise leur milice Wagner contre le peuple.
Étienne CAUX et mon père, conseiller municipal à l'époque doivent se retourner.
Malloz ruz d'an treitourien!
(1) 

Ar Vran Le Dimanche 5 février 2023 10:34
Médiathiquement :ou intervenir plus largement en international ?
Y retourner et se faire à nouveau expulser mais en filmant la scène ; ensuite publier la vidéo sur les réseaux sociaux
(2) 

alan-Erwan Coraud Le Dimanche 5 février 2023 10:56
Pour revenir sur l’évènement de la mairie de St Nazaire, une chose que je n’ai pas mentionnée et qui souligne l’intolérance fanatique de ces élus.
Lorsque j’ai remis le courrier de BR au maire, je suis passé derrière des adjoints - ils étaient debout devant leurs fauteuils, le CM n’était pas commencé - un adjoint était à déchirer le dossier de presse que nous venions de lui remettre.
Il s’est trouvé déstabilisé que je le vois faire et je lui ai simplement dit « vous déchirez ? Vous êtes libre bien sur de le faire » .
Ensuite au maire j’ai dit « nous défendons la démocratie bretonne » et il m’a répondu « moi la république française »
Ça c’était après qu’il m’agresse verbalement en m’enjoignant d’aller dans l’espace public.
Quand j’étais maire avant de commencer le CM des habitants venaient parfois me parler.
C’est ensuite quand le CM est commencé que le silence doit se faire dans le public.
F Salle le rédacteur en chef de St Nazaire de Ouest-France a fait un 1er article numérique infecte et diffamant reprenant les propos fallacieux de Samzun et ne nous téléphonant pas à nous BR- pour avoir notre version des faits -absence totale de déontologie journalistique- .
Alan
(6) 

jakez Lhéritier de Sant Nazer Le Dimanche 5 février 2023 14:31
Paskal, j'étais là lors de l'attaque des gendarmes mobiles .comme élu breton ,je gardais l'entrée du bureau du maire avec un copain de la CGT.
Les organisations vues ce matin à St Nazer sont éffarées du contrôle policier municipal -hors droit et font le parallèle avec la liberté de manifester-Pacifiquement
Pour eux il s'attendent à des suites .
la liberté de manifester a été bafouée par le maire dite de gauche,Samzun et ses sbires.
Rappelons nous la guerre d'Algérie et la position des G Mollet F Mitterand.... et la colonistaion .
Bretagne Autonome,Bretagne libre et responsable de ses choix
Comment vont répondre les organisations bretonnes?
(0) 

Yann-Bêr Le Pallec Le Dimanche 5 février 2023 17:28
Si , il y a bien eu un article de Frédéric Salle de Ouest-France mais complétement partial en faveur de D Samsun dès le préambule .
C'est ce qu'on appelle la presse " objective "
Un doigt d'honneur pour Frédéric Salle.
Par contre l'article de Presse Océan est plus équilibré Merci !
(2) 

jean louis le corre Le Mardi 7 février 2023 00:32
A Alan Coraud,et a BR : A propos d'une association (secrete ?) qui enverrai des courriers aux Maires arborants le Gwenn ha Du en LA signalant que " la Bretagne ne serai pas compatible avec les valeurs républicaines..."(Ca nous fait penser aux methodes souterraines des "Libres Penseurs "?)
Bretagne Réunie devrais envoyer un courrier type+ lettre ouverte a la presse,a tous ces maires du 44,pour,les remercier ,et les informer des methodes dictatoriales anti démocratiques de leur collegue Samsun ,et de ses sbires de St Nazaire,puisque les medias subventionnés PQR n'informent pas sur ces derives
(2) 

jakez Lhéritier de Sant Nazer Le Mardi 7 février 2023 14:55
Pour plusieurs motifs ,tous les contacts que j'ai eu ce matin à la manifestation à St Nazer, disent qu'il faut porter plainte envers le maire de St Nazer avec une action au prochain CM.
(2) 

Mevel Jean Yves Le Mardi 7 février 2023 20:01
Pour ceux qui ne sont pas à quelques timbres près, ils peuvent envoyer un courrier personnel au maire et à tous les conseillers municipaux pour dire ce qu'ils pensent de cette connerie. Il y a 49 membres au CM. C'est long, mais faisable.
(1) 

Mevel Jean Yves Le Mardi 7 février 2023 20:01
Pour ceux qui ne sont pas à quelques timbres près, ils peuvent envoyer un courrier personnel au maire et à tous les conseillers municipaux pour dire ce qu'ils pensent de cette connerie. Il y a 49 membres au CM. C'est long, mais faisable.
(0) 

Penn Kaled Le Mercredi 8 février 2023 10:39
J'ai des doutes sur l'enthousiasme des populations du Maine et de l'Anjou à rejoindre une éventuelle future région Val de Loire .D'autant plus suivant que le scénario de retour aux vingt deux régions deviendrait réalité , avec une éventuelle suppression des départements , il serait déjà temps pour les organisations bretonnes de prendre contact avec les élus , forces vives ,acteurs économiques de ces trois départements pour leur suggérer la genèse d'une région Maine Anjou ,ce qui d'ailleurs irait dans le sens de leurs intérêts à tous points de vue .De fait la réunification de la Bretagne serait facilitée ,resterait le problème de la Vendée .Ce serait aussi la meilleure méthode pour couper les pieds de tous ces groupes de pressions pro PDL .
(0) 

Kristof Bach-Bourdelier Le Mercredi 8 février 2023 13:38
(ar) Penn Kaled : S'agissant du cas du departement de la Vendee, la situation est interessante - Non seulement les habitant.e.s de ce territoire ne souhaiteraient pas appartenir a une toute autre entite deja existante, mais certain.e.s souhaiteraient meme ajouter a ce territoire partie du territoire du departement du Maine-et-Loire (Mauges) ainsi que partie du departement de la Loire-Atlantique (de l'autre cote de l'Eau / outre-Loire [point de vue Breton] / sud-Loire [point de vue Francais]) >https://twitter.com/IndeVendee<
(0) 
De Penn Kaled à Kristof Bach-BourdelierLe Mercredi 8 février 2023 16:02
Dans ce cas de figure dans le cadre de la réunification ,la Bretagne devrait faire son deuil du sud Loire , si c'est le prix à payer pour parvenir à une réunification partielle ?? mais beaucoup de militants bretons ne seront pas de cet avis .
(0)

Kristof Bach-Bourdelier Le Jeudi 9 février 2023 09:19
(at) Penn Kaled : ~deuil : Oui et Non (a mon avis) tout a la fois - Il convient surtout de respecter un processus qui va de soi - Celui propose par le collectif 'A la Bretonne' - Etude d'Impact / Information, d'abord (2023) - Debat public, ensuite (2023/2024) - Chacun.e se promonce pour ou contre, enfin (2024) - La suite a donner (car une decision doit etre prise) dependrait des resultats obtenus - En fonction des choix proposes (status quo -rester dans les 'Pays de la Loire'- ou changement - et si changement, quel changement, quel changement ? changer de region [Bretagne (ou) Maine-Anjou (ou) Poitou (ou) Centre-Val-de-Loire (ou) Vendee-region] ou changer de departement [Maine-et-Loire (ou) Vendee (ou) Ille-et-Vilaine (ou) Morbihan] ou autre forme de changement [a preciser] - Tout cela reste bien sur a definir - Mais il est important de soutenir l'effort et l'action la ou elle se trouve
(0) 
De Alan-Erwan Coraud à Kristof Bach-BourdelierLe Jeudi 9 février 2023 09:33
Votre banalisation de ce qui est une violence politique est sidérant. Nous sommes dans une partition de notre Pays voulue par l'Etat pour affaiblir la Bretagne. La même obsession étatique que pour étouffer la langue bretonne. Bretagne Réunie travaille au niveau des élus et au niveau de l'Europe pour que la démocratie soit respectée. Ceci en dehors de tout calcul politicien. La cause bretonne n'a pas a se laisser manipuler.
(2)

jakez Lhéritier de Sant Nazer Le Jeudi 9 février 2023 09:48
Condamnons ceux qui parlent sans arrêts de consultations,de référendums,
Notre peuple a été séparé par l'état français avec la complicité d'organisations de toute tendances politiques
les syndicats ont accepté cette partition sans débats,pour toucher des subventions..
Agissons dans toutes les structures des PDL avec force.....
Demandons d'adhérer à l'ONU comme peuple.
(1) 

Penn Kaled Le Vendredi 10 février 2023 15:10
Davantage d'informations sur cette association ,cela permet de deviner leurs sources d'inspirations ...
file:///C:/Users/stero/Downloads/AVSPL.pdf
(0) 

hervé Brétuny Le Vendredi 10 février 2023 15:13
La mairie de st nazaire s'apprete à noyer sous le béton (encore une fois) une zone naturelle inondable
les champs humides au dessus des retenues des étangs de Guindreff .Mais on est sauvé : ils vont appeler ces dizaines de maison et immeubles d'un nom de style "éco quartier" OUf on est sauvés !!!
mais que fait la population ?(kousk snt nazer, kousk sant nazer)
la devise qui cloue le bec à tous les opposants semble être à st nazer "on a un superbe remblais grâce à m. le maire" .
Pour finir : st nazaire redevient une petite californie mais cette fois ci c'est la petite Californie "bétonne" et non bretonne, les immeubles poussent comme des champignons .
Voici le nerf de la guerre ici , et le reste , identité bretonne va à l'encontre de la philosophie mondialiste qui soutent cette folie du béton .
(0) 

Boned ruz Le Lundi 13 février 2023 11:34
" identité bretonne va à l'encontre de la philosophie mondialiste" Et à quel point ! tout-à-fait d'accord avec vous. C'est évident et c'est d'ailleurs la seule valeur qui peut aujourd'hui nous préserver de disparaître en tant qu'être humain véritablement humain c'est-à-dire en prise avec son environnement...et cela est d'autant plus valable pour la jeunesse bretonne; Ils n'en sont pas conscient malheureusement. D'où l'importance absolue de la langue dont l'ensemble des Bretons profitent par le phénomène de langue d'association. Plus de langue = plus de Bretagne. Plus de Bretagne = Plus d'identité et plus d'identité = exploitation définitive de l'environnement.
A mon avis la civilisation occidentale ne peut que s'écrouler! il faut tenir jusque là...Elle est mal en point et est aujourd'hui dénoncée par des pays qui non plus peur de le faire.
L'argent est devenu la valeur de cette civilisation: aucun avenir donc pour une harmonie humaine; l'argent pourrit tout et tout le monde ou presque.
(0) 

Penn Kaled Le Lundi 13 février 2023 12:35
La civilisation occidentale ne peut que s'écrouler ,c'est possible mais quand dans dix ans cent ans ? .Les marxistes attendent le grand soir depuis bien longtemps aussi !!!.Le monde aussi peut s'écrouler à tout instant ,le ciel peut nous tomber sur la tête !!!! A court terme l'utilisation des armes nucléaires peut provoquer la disparition de la plus grande partie de l'humanité ,sans compter l'extinction de masse qui serait en cours .Mais je ne sais pas si c'est pertinent , au risque d'un processus de marginalisation du mouvement breton , de se réfugier dans ces hypothèses ,en nous voilant la face sur les véritables problèmes de la Bretagne et les attentes de la population ,pour les mettre en adéquation avec l'idée d'émancipation de la Bretagne .La configuration géopolitique de la péninsule est un atout majeur que le mouvement breton ne met pas assez en avant ,ce qui serait un facteur favorable pour la réunification .Il faut faire valoir les avantages économiques et sociaux de cette réunification pour la population de la Loire atlantique Si la légitimité de la réintégration du pays nantais est une évidence , cette notion peut paraitre abstraite pour la population , d'autant que une partie de celle venue de l'extérieure n'a pas de racines bretonnes La Bretagne a une identité et une histoire ,histoire avec de l'actif et du passif dont nous devons tirer les les leçons .Mais la future Bretagne est à venir on ne sera pas ....
(0) 
De Penn Kaled à Penn KaledLe Lundi 13 février 2023 23:21
Il fallait lire Mais la future Bretagne est à venir ou ne sera pas ....
(0)

Boned ruz Le Lundi 13 février 2023 19:28
Aujourd'hui, les problèmes débordent sur l'histoire de la civilisation occidentale et les conséquences des colonies... On est bien au-delà de la Corse, de la Catalogne, de la Bretagne On est sur le plan mondial aujourd'hui avec les mêmes problèmes qui s'invitent dans la "géopolitique" ... ignorer cela serait irresponsable.
Je pense même que l'Emsav devrait se réunir et débattre de tout cela pour anticiper sur l'avenir et être capable de se positionner...
" les attentes de la population????" Elles ont suivi l'acceptation de la république par nos anciens... avec tout ce que cela représente de dangereux pour les minorités.... Il n' y a pas 1 an un ancien me disait "qu'avant la république, il n'y avait pas de pain, après la république , il y a eu du pain" et aujourd'hui quelques mois après , il ne dit plus cela... mais que l'argent pourri tout. Je crois qu'il a malheureusement ou heureusement compris ce que cette république signifie...Il dégringole de haut...
Les lumières ont inventé non pas la liberté individuelle mais bel et bien l'égoïsme de masse et le consumérisme à servi acheter les consciences. C'est aussi simple que cela. Les jeunes après nos anciens et, nous aussi, avons été élevés dans cette logique de l'argent devenue aujourd'hui quasiment insupportable.
A cet égard, il est intéressant de voir le succès du Film "Vaincre ou mourir"... Ce succès n'est pas fait tel que l'on pourrait l'imaginer dans la dénonciation de l'exaction de la république Française mais son message est récupéré au nom du Roman National par les adversaires de la pensée unique, qu'ils soient nationalistes Français ou simple spectateur sans appartenance politique spécifique .
Hors ce roman national bâti de toute pièce n'est qu'une grosse farce pour un nombre important d'évènements passés sous silence... Alors que feront-ils ces gens qui se reconnaissent du Roman National Français????? On voit bien qu'ils en ont soupé de la pensée unique et que cette dernière est en très mauvaise posture actuellement avec les dérives du Wokisme, l'exploitation partout et sans arrêt des terres, des ressources au détriments des populations.
Mais comment vont-ils gérer l'avenir????Ces personnes qui reconnaissent dans ce film le Roman Nationale Français? Recommencer une République Française centralisatrice comme le feront certainement les nationalistes Français? ou auront-ils le courage de réécrire un Roman Nationale basé sur la vérité de l'Histoire et reconnaître les peuples originels de l'hexagone? Comment vont-il gérer aussi les conséquence relative au coup d'état mener en Bretagne contre Anne de Bretagne et ses héritiers? Il va bien falloir que cela sorte un jour!
C'est un vrai problème qui est en train de former selon moi.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 4 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons