Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Appel pour la Démocratie en Bretagne ! Rassemblement à Rennes jeudi 15 décembre
À l'occasion de la dernière séance plénière du Conseil régional qui aura lieu le jeudi 15 décembre à Rennes, nous appelons à un rassemblement le plus large possible réclamant un grand débat des collectivités et de la société civile mettant en place les dispositions préalables à l'obtention d'un statut particulier intégrant un droit à l'expérimentation et des compétences législatives et permettant de réunifier la Bretagne : bref, UN PARLEMENT.
Jonathan Guillaume pour 44=Breizh le 11/12/11 17:29


À l'occasion de la dernière séance plénière du Conseil régional qui aura lieu le jeudi 15 décembre à Rennes, nous appelons à un rassemblement le plus large possible réclamant un grand débat des collectivités et de la société civile mettant en place les dispositions préalables à l'obtention d'un statut particulier intégrant un droit à l'expérimentation et des compétences législatives et permettant de réunifier la Bretagne : bref, UN PARLEMENT.


Rendez-vous devant l'hôtel de Courcy, salle des Assemblées du Conseil régional de Bretagne (4 départements) le jeudi 15 décembre à partir de 17 h.

Alors que le Conseil général du Morbihan a voté ce jour [le 7 décembre] et à l'unanimité un vœu en faveur de l'unité territoriale de la Bretagne, les organisations 44=Breizh, Breizhistance, les jeunes de l'UDB et les Jeunes Écologistes 35, lancent un appel pour la démocratie en Bretagne. Cet appel initié par le collectif 44=Breizh insiste sur la Réunification mais rappelle que celle-ci ne peut être dissociée d'un véritable projet démocratique pour la Bretagne. Ce rassemblement en appellera d'autres afin que puissent s'entrevoir les possibilités d'une résolution de la question territoriale préalables aux prochaines élections territoriales.


Le 1er décembre 2011, les trois assemblées d'Alsace se sont prononcées pour fusion des deux départements et de la région vers une collectivité unique aux compétences élargies (programmes scolaires, transports, développement socio-économique). Par la suite, un projet de loi sera rédigé et un référendum devant recueillir au moins 25 % de voix positives validera ce projet.

Suite à l'expérimentation alsacienne, les déclarations enthousiastes se sont multipliées parmi plusieurs élus de Bretagne pour suivre l'exemple alsacien et aller vers une collectivité bretonne unique. Des élus de droite et de gauche ont rapidement pris position en faveur d'une évolution du statut de la Bretagne vers « une collectivité unique » dotée de plus compétences, à commencer par le président du Conseil régional de Bretagne. D'autres groupes présents au Conseil régional avancent aussi l'idée « d'autonomie » comme l'Union Démocratique Bretonne, ou de « parlementarisme régional » comme Europe Écologie-Les Verts.

Pourtant, et malgré la place de la Bretagne dans le débat sur la « régionalisation » ou la « décentralisation », nous constatons que les prises de positions ne sont pas ou très peu suivies d'actes. La situation institutionnelle et démocratique de la Bretagne n'avance pas. Nombre de déclarations encourageantes de l'exécutif régional sur la réunification, la gestion de l'eau, les OGM, le logement et le foncier, les compétences linguistiques, la politique énergétique, la politique de la mer, etc. sont en réalité sans effets en raison d'une non-évolution du statut de la Bretagne et d'un manque de compétences régionales.

En tant que collectif œuvrant pour la Réunification de la Bretagne nous considérons que la construction d'une nouvelle collectivité unique pour la Bretagne est le meilleur moyen de régler la question des limites territoriales et administratives.

En tant que collectif militant pour l'unité administrative de la Bretagne nous avons toujours défendus l'idée que la réunification n'est pas un but en soi car elle doit être corrélée à un vrai projet politique et démocratique émancipateur. Nous considérons que la société civile doit se saisir du débat si nous voulons une évolution institutionnelle qui se fasse dans l'intérêt de la démocratie et du plus grand nombre.

Lieu du rendez-vous

Hôtel de Courcy

5-9 rue Martenot

35 000 Rennes

(voir le site)

Voir aussi :
logo
44=Breizh est un collectif de jeunes militants pour la Réunification de la Bretagne et contre la propagande assimilatrice de la Région Pays de la Loire.
44=Breizh, c’est parce que la propagande « Pays de la Loire » qui inonde notre vie quotidienne, nos lycées, nos lieux de formation, mérite une réponse.
44=Breizh, c’est parce la politique d’acculturation « ligérienne » est inadmissible.
44=Breizh, c’est parce que depuis trop longtemps le peuple breton réclame son unité territoriale, avec beaucoup de promesses et d’espoirs, mais jamais d’actes.
Constitué depuis début 2008, le collectif 44=Breizh vise à regrouper la jeunesse bretonne qui dit non à la partition et à la région « PdL ». Malgré 37 ans de « PdL » et de séparation, nous, jeunes de 15 à 30 ans, réclamons fortement
Voir tous les articles de 44=Breizh
Vos 1 commentaires
bernard guyader Le Dimanche 11 décembre 2011 20:23
Bon dia , ...un parlement breton sous occupation française ne sera rien de plus qu\'un conseil régional bis ....néanmoins tout ce qui proclame nos identités et nos différences est bienvenu . Envisagez vous l\'organisation de grèves de la faim ....ou des marches - des droits des peuples - vers la capitale des français ? Ou tout autre action ...collective ? .. B.Guyader
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 3) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons