Bretagne : une partition imposée, une identité bafouée
Communiqué de presse de Comité local nantais de Bretagne Réunie

Publié le 3/07/08 20:00 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Communiqué à la presse française et étrangère

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Comité local de l'association Bretagne Réunie


Mesdames et Messieurs,

Comme vous le savez la région des Pays de Loire et la ville de Nantes ont organisé un « Forum mondial des droits de l'homme » à Nantes.

Nous vous transmettons, en pièce jointe, un document mettant en évidence une multitude de discriminations dont font l'objet les habitants du département de la Loire-Atlantique concernant leur identité bretonne.

Ce document a été remis au collaborateur de Madame la ministre Rama Yade pendant qu'environ 200 personnes se rassemblaient devant la cité des congrès de Nantes pour rappeler aux participants de ce forum que tout ceci n'est que du « pipeau » au vu des pratiques discriminatoires locales et nationales.

Vous souhaitant bonne lecture,

Veuillez recevoir nos meilleures salutations bretonnes.


Pour le Comité Local nantais de Bretagne Réunie
Le secrétaire Paul LORET
Tél. : 02 40 12 01 08 et 06 64 33 91 21

Document de “Bretagne Réunie” sur la partition de la Bretagne et les discriminations en Loire-Atlantique : “Bretagne : partition imposée, assimilation forcée”.
Ci-dessous le PDF (8,3 Mo), 46 pages.

Document PDF discrimination.pdf “Bretagne : partition imposée ; assimilation forcée”. Source Bretagne Réunie.. Source :
Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1238 lectures.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.