Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Autonomie de la Bretagne, le Parti Breton dénonce l’opération de communication de Loïg Chesnais-Girard

Ce jeudi 28 septembre 2023, le Président de la République s’est exprimé devant l’Assemblée de Corse. Il s’est dit « favorable » à l’inscription de la spécificité de la Corse dans la Constitution et a proposé que l’île obtienne son autonomie. Le Parti Breton / Strollad Breizh félicite vivement les dirigeants nationalistes corses pour cette nouvelle étape franchie.

Joannic Martin pour Parti Breton le 30/09/23 13:36

Ce jeudi 28 septembre 2023, le Président de la République s’est exprimé devant l’Assemblée de Corse. Il s’est dit « favorable » à l’inscription de la spécificité de la Corse dans la Constitution et a proposé que l’île obtienne son autonomie. Le Parti Breton / Strollad Breizh félicite vivement les dirigeants nationalistes corses pour cette nouvelle étape franchie.

A Saint-Malo, Loïg Chesnais-Girard a profité de cette séquence médiatique pour réclamer « la même chose ». Le Parti Breton / Strollad Breizh dénonce l’opération de communication du Président de la Région Bretagne. Un Président qui tente, en réalité, de faire oublier son inaction et son manque d’ambition sur la question.

Les nationalistes corses ont prouvé qu’ils pouvaient être et rester au pouvoir, et que seul le rapport de force politique avec l’Etat permet d’obtenir de réelles avancées. La stratégie de seconde ligne de Loïg Chesnais-Girard ne fera que maintenir les Bretons dans l’espoir mais n’aboutira à aucune réalisation concrète.

Logement, transport, sécurité, enseignement, transition énergétique… Il y a urgence ! Les Bretons attendent des réponses adaptées aux problématiques de leur quotidien. L’autonomie fiscale et législative nous permettra de prendre les mesures adaptées pour les résoudre.

Comme pour la Corse, seul le vote nationaliste et démocrate breton nous ouvrira la route vers la reconnaissance du peuple breton et vers l’autonomie de la Bretagne réunifiée.

Pour le bureau du Parti Breton / Strollad Breizh,

Joannic Martin, vice-président

5  0  
mailbox
imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Voir tous les articles de Parti Breton
Vos 2 commentaires
  Kerbarh
  le Samedi 30 septembre 2023 19:04
Bien vu le Parti Breton. Beaucoup de communication de la part de LCG mais au fond aucune volonté de travailler dur sur ce sujet .
(1) 
  Penn Kaled
  le Mardi 3 octobre 2023 19:15
Je suis plutôt déçu par le dernier communiqué du parti breton.Mis à part la nécessaire compétence pour la langue bretonne, et l'éducation,après tout l'état central se débarrasserait bien volontiers d'autres compétences liées à une écologie punitive impliquant l'imposition de nouvelles contraintes impopulaires à la population bretonne,ce qui aura pour conséquence de la braquer encore contre les idées d'émancipation de la Bretagne.Nos intégristes de l'écologie ne demanderont pas mieux que de se faire les supplétifs du pouvoir central pour faire exécuter ces mesures .Pendant ce temps là le mouvement breton n'a que faire de l'actualité du moment à savoir la crise de la pêche,un des seuls politiques en Bretagne à avoir sonné l'alarme est le président du CG De Calan plutôt jacobin l'actualité vient de le prouver comme quoi il ne sont pas tous à gauche !!.pour autant je suis tout à fait conscient du bouleversement climatique ,mais hélas les contraintes imposées ici n'y changeront absolument rien, quand les grandes puissances et puissances de l'argent poursuivent leurs courses aux énergies fossiles et autres exploitations de richesses qui dégradent l'environnement.Avant d'imposer des contraintes excessives aux populations ils faudrait d'abord que l'économie mondiale devienne un peu plus vertueuse dans ce domaine en particulier.Quand on constate la montée des périls et la course aux armements fabrication, qui elles n'émettent sans doute pas de gaz à effet de serre !!! le monde marche sur la tête.La principale menace actuelle pour la Bretagne est d'ailleurs l'extension possible de la guerre en Europe faisant de notre pays une cible privilégiée, pourtant la destruction des villes lors de la seconde GM aurait du faire réfléchir à une opposition à une militarisation bien excessive de notre territoire
.L'autonomie c'est d'abord la maîtrise de notre économie ,de notre fiscalité et le pouvoir de commercer avec d'autres pays ou régions sans passer par Paris,c'est le nerf de la guerre le reste suit automatiquement.Quand au logement c'est un gros problème en Bretagne, mais pas uniquement pour exemple en Irlande c'est actuellement bien pire.
S'il est vrai que notre président B4 manque d'énergie sur la question de l'autonomie comme dans d'autres domaines, il y a malgré tout bien pire qui vont s'acharné à bloquer toute évolution dans ce sens, des élus du RN et bien d'autres comme De Calan et LAppartient présidents de conseils généraux qui viennent d'intervenir sur le télégramme. En toute logique c'est ceux là que vous devriez cibler en priorité.Chesnay Girard ne mérite pas un tel acharnement de la part du mouvement breton,il faudrait plutôt le pousser à lui faire prendre conscience de la nécessité de l'émancipation de la Bretagne.Si l'on pourrait avoir un président plus diligent dans ce sens malheureusement il y a l'heure actuelle bien plus de chances d'en avoir un ou une qui serait réfractaire à toute évolution ,voir qui accepterait l'abolition du peu de pouvoir régional ce qui est dans le ,programme du RN .
https://www.letelegramme.fr/bretagne/plus-dautonomie-pour-la-bretagne-cette-demande-fait-elle-vraiment-lunanimite-6441337.php
https://www.letelegramme.fr/opinions/tribune-mael-de-calan-la-bretagne-ne-doit-pas-suivre-le-meme-chemin-que-la-corse-6441297.php
(0) 
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 9 ?