Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Avec 14,84% des suffrages exprimés, l’écologie fait une percée inédite en Bretagne
Les résultats du premier tour de l’élection régionale du 20 juin en Bretagne témoignent d’une percée inédite de l’écologie et du fédéralisme en Bretagne. Les Bretonnes et les Bretons ont envoyé un signal clair : 14,84 % d’entre eux souhaitent mettre l’écologie en responsabilité au Conseil régional.
pour Bretagne d’Avenir le 21/06/21 7:15
:
Réalisation :
(2 310 vues)

Les résultats du premier tour de l’élection régionale du 20 juin en Bretagne témoignent d’une percée inédite de l’écologie et du fédéralisme en Bretagne. Les Bretonnes et les Bretons ont envoyé un signal clair : 14,84 % d’entre eux souhaitent mettre l’écologie en responsabilité au Conseil régional.

La liste Bretagne d’Avenir regrette la forte abstention qui caractérise ce scrutin, même si la Bretagne fait partie des quatre régions les plus mobilisées. Le renouveau démocratique est plus que jamais urgent et nécessaire.

Claire Desmares-Poirrier déclare : « Je tiens, avant toute chose, à remercier toutes les Bretonnes et tous les Bretons qui se sont mobilisés et qui ont voté pour les forces écologistes et fédéralistes de Bretagne. L’écologie est désormais une force politique avec laquelle il faudra compter en Bretagne. Nous avons, durant toute la campagne, rassemblé largement les forces de gauche autour des valeurs qui nous animent : l’écologie, l’autonomie et la solidarité. Nous serons à la hauteur de la confiance que les Breton.ne.s nous ont exprimée. Pour le second tour, nous appelons à l’union de toutes celles et ceux qui placent l’écologie et les valeurs de gauche au cœur de leurs préoccupations. »

Dans la continuité des élections européennes de 2019, des élections municipales de 2020, l’écologie est aujourd’hui prête à entrer en responsabilité au sein du Conseil régional de Bretagne.

Voir aussi :
Vos 2 commentaires
Naon-e-dad Le Lundi 21 juin 2021 13:47
Petite question technique.
.
J'entends Mme Claire Desmares-Poirier évoquer les "Bretonnes et les Bretons" (ou l'inverse / pe ar c'hontrol).
.
Comment prononce-t-on: les"Breton.ne.s"?
.
L'écologie, celà commence aussi par le respect de la langue (française, dans le cas présent), y compris à l’écrit. La langue bretonne, qui procède autrement et c'est tant mieux, ne va pas s’enliser dans cette mode qualifiée "d'inclusion". A mon humble avis toute langue, quelle qu'elle soit, porteuse de siècles d’expérience humaine, mérite d’être respectée. Elle n’en pourra que mieux véhiculer une pensée architecturée.
.
Bravoc'h hag efedusoc'h eo ar brezhoneg war ar poent-se. Koulskoude, gwelloc'h eo bezañ doujus e-keñver forzh peseurt yezh. War va meno, d'an nebeutañ.
(0) 

Alxandre-Lucas Chesnecaux Le Mardi 22 juin 2021 20:35
Très bon choix de "Bretagne ma vie, ma place au soleil", judicieux !
Oui au plan Marshall du Conseil Régional qui passera lui, promis, les fourches caudines du Conseil Constitutionnel !
Oui à l'interdiction des pesticides, nous n'avons cure de Bruxelles !
Oui pour une alliance libre avec le PS. Au pouvoir, on pourra même espérer une réforme territoriale, notre jeunesse toute pleine d'allant, de Philippe Noguès à Daniel a déjà une proposition à soumettre !
Oui aux nouilles bios pour tous nos lycéens ! Un plat de nouille authentique, cela ne se refuse pas, avec une place au chaud éco-responsable pour les plus démunis !
J'achète en 5 exemplaires !!
PS : We'll never walk alone !
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons