Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Exposition -
Bretagne Celtique !
L'ICB organise, en partenariat avec le Festival Interceltique et le laboratoire Celtic BLM de l’Université Rennes II, un colloque le 4 août prochain en réponse à l'exposition controversée du Musée des champ libres, à Rennes
Maëlig Tredan pour ABP le 6/06/23 17:49
57876_1.jpg

Bretagne Celtique ? Une question qui aura décidément fait couler beaucoup d'encre. C'est dire à quel point le sujet est cher aux Bretons...

Face à la polémique, l'Institut culturel de Bretagne, en partenariat avec le Festival Interceltique et le laboratoire Celtic BLM de l’Université Rennes II, ont donc saisi l'occasion de l'ouverture du Festival Interceltique 2023 pour apporter quelques éclairages bienvenus.

La parole sera donnée à des spécialistes de différents horizons

dont certains, comme le fait remarquer Hervé Le Bihan – du labo Celtic BLM de Rennes II – estiment que « le point d’interrogation dans le titre de l’exposition fermait le propos en impliquant une réponse négative » et pensent qu’il faut aller plus loin dans la réflexion.

Évoquant le monde celte depuis ses origines antiques jusqu’aux relations interceltiques telles que les nations celtes la vivent depuis 150 ans, le colloque Bretagne... celtique ! approfondira aussi les questions d’identité bretonne et d’identité celtique liées à nos langues et leur usage aujourd’hui, pour offrir un panorama aussi large que possible sur la question.

Un colloque qui constitue une preuve en tant que telle que notre culture demeure vivante, évolutive, et très ancrée dans le cœur des Bretons !

Le programme :

MATIN

. Barry Cunliffe : Les Celtes venus de l'ouest ? (itv filmée et retransmise)

- Fabien Régnier : Le monde celte continental, son apogée et les relations entre les peuples composant l’ensemble celtique

. Patrick Galliou : L’Armorique et l’île de Bretagne dans le monde celte

. Patrick Galliou : De l’Armorique gallo-romaine à la naissance de la Bretagne

. Hervé Le Bihan : Le breton, langue celtique

. Simon Rodway : Les liens littéraires entre la Bretagne et le pays de Galles au moyen âge, d'Arthur à Skolvan

APRÈS-MIDI

. Corinne Poulain (titre de l’intervention à préciser)

. Erwan Chartier, avec Roger Faligot : Histoire de l’interceltisme

. Joël Cornette : L’identité bretonne, de la honte à la fierté

. Rozenn Milin : Identité celtique, identité multiple

. Interview du grand témoin, Alan Stivell

. Table ronde sur l’interceltisme d’aujourd’hui avec Jean-Philippe Mauras (FIL), Rozenn Leroy (Kenleur), Malo Bouëssel du Bourg (Produit en Bretagne), Nolwenn Faligot (Pevarzek), Erwan Chartier (Celtic BLM), Alan Stivell, etc...

INFORMATION PRATIQUES

Lieu :

Palais des Congrès, quai Gustave Mansion 56100 Lorient

Entrée - Renseignements :

Entrée libre sur inscription sur :

le site

au 07 68 40 66 93

ou via contact [at] bretagneceltique.bzh

Horaires :

9h30 Café d’accueil

18h fin du colloque et ouverture du Festival Interceltique devant le Palais des Congrès.

Repas :

15 € uniquement sur réservation

Voir aussi :
3  0  
Vos 2 commentaires
Naon-e-dad Le Vendredi 9 juin 2023 07:49
« le point d’interrogation dans le titre de l’exposition fermait le propos en impliquant une réponse négative ». Tout à fait d'accord avec cette observation Hervé Le Bihan.
.
Cependant, le point d'exclamation proposé en réponse n'est pas neutre non plus.
.
Que l'on songe à un exemple historiquement célèbre : l'annonce des résultats de l'analyse C14 du Linceul de Turin. Les scientifiques présentèrent au tableau noir, une fourchette de deux dates, suivies d'un...point d'exclamation ! On connait la suite (contestée avec succès) : ces scientifiques ont montré que dans une affaire ultra-sensible, de niveau mondial, la passion pouvait l'emporter sur la raison. Ils se sont déconsidérés. Ce faisant, ils ont infligé à l'image grand-public de leur profession des dégâts considérables dont les effets négatifs aujourd'hui encore persistent et pour longtemps...
.
Donc, il serait peut-être suffisant de simplement nommer l'initiative, tout à fait bienvenue des universitaires de Rennes: « Bretagne celtique ». Sans aucun point qui pourrait être perçu comme émotionnel.
.
Un dra zo sur: emañ ar brezhoneg, yezh istorel bro Vreizh, ur yezh geltiek. Ha pik echu. Din-me e chomfe ur goulenn c'hoazh evit aozerien diskouezadeg Roazhon e 2022: daoust hag emañ bro-Frañs a-hirio ur vro latinek? Setu danvez da brederiañ warnañ....
(1) 

Penn Kaled Le Dimanche 11 juin 2023 14:47
D’une part il est clair que les initiateurs de cette exposition voulaient profiter de l’occasion pour discréditer le mouvement breton .Cependant si le celtisme est des fondamentaux de la Bretagne , ce serait une erreur de s’en tenir qu’à cette thématique .Depuis l’indépendance , la Bretagne était diverse sur le plan de de la population surtout dans sa partie orientale .D’autant que les invasions normandes ont fait beaucoup de dégâts sur celles originaires d’outre Manche . L’intervention d’un contingent important de Bretons lors de la conquête de l’Angleterre par Guillaume le conquérant a amplifié les liens avec cette nation ,la suite a été déterminante pour la Bretagne jusqu’à la fin de l’indépendance , le comté de Richemont fournissait une part importante des recettes fiscales de l’état breton .Il y a une corrélation évidente entre la rupture de cette relation et l’annexion de la Bretagne .A l’heure actuelle de plus en plus d’habitants de la Bretagne n’ont pas de racines bretonnes et l’on ne peut pas s’en tenir uniquement à l’histoire celtique pour les intégrer à la Bretagne de demain .D’autre part sur le plan géopolitique la Bretagne occupe une place stratégique dans l’espace atlantique , son émancipation ne peut pas se passer de la prise en compte de l’ensemble des régions et pays littoraux de la mer du nord jusqu’à l’extrémité de la péninsule ibérique . Il est fondamental de tirer les leçons de l’histoire matière passionnante , cependant la Bretagne est à venir ou ne sera pas .
(1) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 0) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons