Bretagne Croupion : la société Miss France persiste et signe
Dépêche

Publié le 20/08/10 17:29 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

La société Miss France a tenu à réagir aujourd'hui à l'article publié sur ABP à propos de la guerre des Miss ( voir l'article ). Émilie Ménard, représentante de la filiale d'Endemol, entérine le découpage administratif qui scinde en deux la Bretagne.

.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

"La région administrative Bretagne compte aujourd'hui 4 départements, et c'est cette réalité que nous avons choisie", explique Émilie Ménard. Cette jeune femme est la directrice de l'agence de communication événementielle 53X11 (voir le site) - em.5311 [at] orange.fr qui est spécialisée dans l'organisation d'événements, allant des défilés de mode aux mariages. À la suite du clash entre la boîte de production Endemol et Geneviève de Fontenay, au printemps dernier, Sylvie Tellier a confié à Émilie Ménard l'organisation du concours Miss France dans un Grand Ouest qui intègre les régions administratives Bretagne, Pays de la Loire et Normandie. Cette blonde platine originaire de Chambellay, dans le nord Anjou (département Maine-et-Loire) a pris la suite de Bernard Pichard, après l'élection de Miss Rennes.


Mauvais coup

Ce dernier avait été débouté par le tribunal administratif de Rennes, après avoir rejoint Geneviève de Fontenay. Émilie Ménard a remplacé, au pied levé et sans états d'âme, Bernard Pichard, dont elle avait été l'associée jusqu'en 2006.

Dans son message à ABP, la déléguée régionale Bretagne administrative précise que "Sylvie Tellier ne triera pas sur le volet les candidates" pour le concours, "les jeunes filles qui y participeront ayant déjà participé à des élections". Elle précise enfin les dates des prochains concours préparatoires à l'élection de Miss B4.

Rappelons, toutefois, que la véritable élection de Miss Bretagne (tout entière, Loire-Atlantique comprise) se déroulera le 4 septembre prochain à Touvois, sous l'égide du comité Geneviève de Fontenay.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 2931 lectures.
Vos 7 commentaires
Michel Gourmel
2010-08-31 23:27:40
Vous pouvez soutenir la candidature d'une jeune bretonne à l'élection de miss Bretagne à 5 départements, la « vraie », et qui plus est, la belle est native du PAYS NANTAIS : un beau symbole, comme nous revendique son comité de soutien ! La page sur un site communautaire bien connu, ici : (voir le site)
(0) 
François Martin
2010-08-31 23:27:40
« La région administrative Bretagne compte aujourd'hui 4 départements, et c'est cette réalité que nous avons choisie »
Preuve est donc à nouveau faite qu'aussi longtemps que cette réalité administrative existera,il y aura des gens pour la reprendre, volontairement ou non.
Mais je ne comprends pas... il va donc y avoir deux élections régionales menées par les deux comités (Endemol Vs. Fontenay)? Mais j'imagine bien qu'il n'y aura qu'une seule finale à la TV, non? J'ai vraiment du mal à croire que le clash entre les deux sociétés puisse entraîner une telle perte de temps et d'argent de la part du comité qui ne sera pas présent sur les plateaux TV.
(0) 
Bertrand finel
2010-08-31 23:27:40
Qu'une entreprise comme endemol, dont on connait tous la valeur culturelle des émissions, prétende déterminer quelles sont les limites géographiques de la Bretagne historique... cela me laisse pantois d'indignation !
Pour ma part, quant à savoir qu'elle est la Miss Breizh de l'année, j'hésite encore entre Cécile ou Nolwenn, Corbel ou Korbell !
(0) 
IKEL Breizh
2010-08-31 23:27:40
Ont-ils prévu de mettre une photo de Pétain comme toile de fond lors de leurs cérémonies ?
(0) 
Erik D
2010-08-31 23:27:40
Je pense qu'il faut inonder la boîte mail de cette agence de messages leur apprenant (apparemment ils ne le savent pas) que la Loire-Atlantique, via le Pays Nantais et le Pays de Retz, sont en Bretagne depuis 1 200 ans (comme le Pays Rennais). Ce qu'à rayé pétain d'un coup de crayon ! Honte sur lui et tout ceux qui perdure dans cette infamie.
(0) 
J-Luc Le Floc'h
2010-08-31 23:27:40
Donc, en plus de présenter les atouts d’une « Miss « (quelle drôle de désignation, quand on y pense !), les candidates « Miss administratives », à raison même de leur qualité « administrative », devront prouver qu’elles ont aussi un côté « rond-de cuir » indéniable…
Ajouterai-je, à titre personnel of course, que – à la différence des personnels Endemol (ou assimilés) – elles devront faire preuve d’intelligence: comprendre ce qu’est la Bretagne…pour la représenter valablement.
Enfin, elles devront aussi être capables de supporter la réprobation d’une partie de leur entourage, privé ou public… Ca promet !

(0) 
Yves-Alain LE GOFF
2010-09-04 12:15:07
L'argument de la société Miss France (Endemol)disant que la Bretagne compte aujourd'hui 4 départements pour justifier de calquer l'élection de Miss Bretagne sur la Bretagne administrative ne tient pas car cela ne pose apparemment pas de problème à cette société de remodeler certaines autres régions françaises (d'ailleurs parfois dans le bons sens comme la réunification de la Normandie) pour élire leurs Miss Régionales.
Voici la preuve :
(voir le site)
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.