Bretagne Réunie au Parlement Européen le 7 juillet
Communiqué de presse de Bretagne Réunie

Publié le 12/07/11 6:56 -- mis à jour le 00/00/00 00:00


Communiqué de presse du 12 juillet, 6 h 15

EBLUL France représenté par Tangi Louarn a invité Bretagne Réunie, représentée par Jean-Pierre Levesque, à une rencontre avec l'Intergroupe des parlementaires européens défenseurs des minorités nationales et linguistiques.

La réunion publique s'est tenue le 7 juillet dernier au Parlement européen à Strasbourg, devant un parterre de députés européens et de représentants d'associations.

Bretagne Réunie a pu en quelques minutes présenter les discriminations subies par les habitants de la Loire-Atlantique et la politique anti-bretonne menée dans le Pays Nantais, notamment auprès des plus jeunes.

La présidente de l'Intergroupe, Madame Kinga Gal s'est montrée intéressée par la situation en Loire-Atlantique et a accepté de recevoir un dossier sur la réunification administrative de la Bretagne.

À l'issue de cette intervention, le vice-président de la Society for the Enhancement of National Communities in Europe (SENCE), Monsieur Joseph Von Komlossy a pu recueillir les coordonnées de nombreuses associations présentes pour travailler à l'élaboration d'un projet de texte pour lancer la procédure d'initiative populaire auprès de la Commission Européenne.

Cette procédure prévue par la Traité de Lisbonne autorise un groupe de citoyens européens d'être à l'initiative d'un projet de loi contraignant pour les États membres, dans un domaine concernant l'Union européenne. La législation européenne souffre actuellement d'un manque de cadre juridique pour protéger les droits des personnes appartenant à des minorités nationales, alors que ces droits figurent dans les valeurs fondamentales de l'Union européenne.

Monsieur Von Komlossy veut intégrer dans le projet à venir, le problème de la partition des territoires historiques des minorités nationales, et à ce titre souhaite la collaboration de Bretagne Réunie dans l'élaboration du texte à proposer à la Commission.   

Le même jour un peu plus tard, Bretagne Réunie a pu rencontrer Monsieur Alexey Kozhemyakov, responsable du secrétariat de la Charte européenne pour les langues régionales où minoritaires. Il lui a été remis les doubles des lettres déposées par Bretagne Réunie le 18 juin 2011 à FR3, Radio France Loire-Océan

Paul Loret

Document PDF 22635_2.pdf Bretagne Réunie au Parlement Européen le 7 juillet 2011. Communiqué de presse.. Source : Bretagne Réunie
Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1286 lectures.
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1
Vos 3 commentaires
Michel Prigent
2011-07-13 05:38:45
On ne pourra pas dire que Bretagne Réunie aie ménagé ses efforts pour défendre les droits de la Bretagne.
Il ne reste plus qu'aux instances européennes à se faire respecter face au "je m'enfoutisme" de la France.
(0) 
Pierre CAMARET
2011-07-13 12:11:14
Tres bien BRETAGNE REUNIE . Bonne approche , nous evoluons et allons (Helas ???) vers un monde anglo saxon ou les aspects juridiques ont beaucoup d'importance ( Les Francais /gouvernement generalement s'assoient dessus , si ils n'en sont pas , les createurs )..
Je pense que cette demarche va dans le bon sens .
(0) 
JPaul. Touzalin
2011-07-13 12:53:42
S''il n'y avait qu'une seule nouvelle à retenir pour le mois de juillet ce serait celle-ci.
"Pour enfoncer un clou il faut taper dessus"! (dicton ouvrier) ... Nous sommes les ouvriers d'un grand chantier de réunification!
A galon,
JP. Touzalin
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.