Bretagne Réunie demande au préfet la saisine de la Cour des comptes régionale des Pays de la Loire
Communiqué de presse de Bretagne Réunie

Publié le 23/05/14 18:29 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Communiqué de presse de Bretagne Réunie. Nantes le 23 mai 2014

Bretagne Réunie a demandé au préfet de la région des Pays de la Loire qu'il saisisse la chambre régionale de la Cour des comptes à la suite de la campagne de communication organisée par cette région à partir du 14 mai 2014 ( voir l'article )

La presse évoque un coût de 300.000 euros : ( voir l'article ) par exemple, pour une campagne destinée à promouvoir le point de vue politique d'une partie des conseillers régionaux qui s'oppose au projet qu'elle prête au gouvernement de démanteler cette région.

Elle s'accompagne du recueil d'une pétition dont les signatures sont fortement sollicitées par le président du Conseil régional ( voir l'article )

Bretagne Réunie estime qu'il s'agit d'un emploi illicite et excessif des deniers publics et des moyens matériels de la région ainsi qu'elle le développe dans la lettre au Préfet (PDF 1).

Cette campagne est en outre contraire à la morale car des deniers publics ont été employés pour tenter de convaincre l'opinion du bien fondé du point de vue politique d'une partie des élus du Conseil régional sur une question qui, n'étant pas de leur compétence élective, ne pourrait être exprimée par eux qu'en leur qualité de simples citoyens et avec leurs propres deniers, comme le font d'ailleurs les adhérents de Bretagne Réunie.

Bretagne Réunie constate avec consternation que cette politique est dans la continuité des actions passées du Conseil régional qui se trouve à la tête d'une région sans identité commune qui souffre d'un besoin de reconnaissance qu'elle tente de compenser par l'emploi massif des deniers du contribuable.

Cette situation a déjà été dénoncée par le passé par l'opposition (PDF 2) qui a reconstitué l'énorme budget de communication d'une région très endettée alors qu'elle est destinée en grande partie à promouvoir les actions du Conseil régional auprès de sa propre population quand ce n'est pas à créer une identité de substitution aux identités véritables, bretonne, angevine ou encore vendéenne, qui peuplent son sol.

Ces errements démontrent que la recomposition de la carte des régions doit être faite dans le respect des identités régionales qui seules permettront de les éviter.

La Bretagne, pour prendre son exemple, peut s'appuyer sur son nom internationalement reconnu pour employer sa communication pour attirer des entreprises ou des touristes quand son homologue des Pays de la Loire tente vainement d'imposer son existence à sa population.

La gabegie financière des Pays de la Loire que Bretagne Réunie a invités à communiquer le coût de cette campagne identitaire doit cesser. Pour cela, ses départements doivent rejoindre leurs territoires naturels.

Nous vous remercions vivement de l'attention que vous voudrez bien porter à la présente et vous prions de croire à l'assurance de nos sentiments les meilleurs.

Jean-François Le Bihan, président de Bretagne Réunie

06 78 77 50 23

Nota

En pièces jointes au communiqué, outre les PDF ci-dessous, un article papier de Ouest France du 5 février 2013 dénonçant " une subvention de 900.000 euros de la Région à la chaîne de télévision France 3 Pays de Loire, pour la production de nouvelles émissions " . France 3 : subvention régionale en débat : (voir le site)

De plus une copie scannée d'un article du Canard enchaîné du mercredi 2 janvier 2013 titré Comment faire décoller la com', celle des Pays de Loire à propos de l'aéroport qui cherchent des pros, l'un en direction des réseaux sociaux et qui coûterait entre 50.000 et 120.000 euros, et l'autre, vers les relations presse, qui ne devrait pas dépasser 70.000 euros, d'après le Canard enchaîné, qui ajoute " soit près de 200.000 euros pour convaincre les sceptiques et les journalistes de la nécessité de cet aéroport ! "

Bretagne Réunie, BP 49032, 44090 Nantes Cedex 1

(voir le site) de Bretagne Réunie

contact [at] bretagne-reunie.org et 06 82 67 19 46

Le Bihan Jean-François

Document PDF 1_lettre_au_prefet_des_pdl.pdf Lettre de Bretagne Réunie au préfet des Pays de la Loire 23 mai 2014. Source : Bretagne Réunie
Document PDF 2_toute_la_verite_sur_les_depenses_de_communication_de_la_region_des_pays_de_la_loire.pdf Toute la vérité sur les dépenses de communication de la Région des Pays de la Loire. Source : Des jeunes chercheurs, pour Bretagne Réunie
Document PDF 3_capacite_de_desendettement_des_regions_francaises.pdf Observatoire financier des régions françaises, septembre 2011. Source : Fitch Ratings Ltd.
Document PDF 4_com_saisine_cour_des_comptes_pdl.pdf Communiqué de presse de Bretagne Réunie : saisine de la Cour des comptes 23 mai 2014 . Source : Bretagne Réunie
Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.