Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Brezhoneg ofisiel !
Bonjour, L’état français affirme qu’il n’existe qu’une seule langue autorisée dans la vie publique en France. L’article 2 de la constitution française est un barrage pour l’officialisation de la langue Bretonne ou pour les autres petites langues de l’état français
Jean-Marie Salomon pour Emgann-MGI le 8/05/05 19:20

Bonjour,

L’état français affirme qu’il n’existe qu’une seule langue autorisée dans la vie publique en France. L’article 2 de la constitution française est un barrage pour l’officialisation de la langue Bretonne ou pour les autres petites langues de l’état français. Comme vous le savez peut être l’utilisation de l’anglais est autorisée à la sous préfecture de Guingamp, et ce malgré le fait que cela soit en contradiction avec cet article. Le sous-préfet a justifié ce choix par le fait que les Anglais constituent « une richesse pour le centre-Bretagne ». Nous pensons que les Bretons doivent faire entendre leur voix pour refuser autant d’hypocrisie et de mépris. C’est pourquoi le collectif A-Stroll (Ensemble pour le Trégor-Goelo) organise un rassemblement devant la sous-préfecture de Guingamp le samedi 14 mai à 15 heures afin de demander les mêmes droits pour la langue Bretonne, ce qui devrait être le cas depuis longtemps déjà.Venez nombreux !

Pour A-Stroll (Ensemble pour le Trégor-Goelo)

Anna Kerrain (0681055095)

Les organisations suivantes soutiennent l’initiative:

Emgann-Mouvement de la Gauche Indépendantiste Treger disuj Bemdez (Gwened) SLB (Sindikad labourerien Breizh-Syndicat des Travailleurs de Bretagne)

Cet article a fait l'objet de 1094 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons