Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Carte IGN de Bretagne tronquée : réaction de Patrick Mareschal
L'Institut Géographique National (IGN) vient de publier dans sa collection régionale R06 en 2010 une carte de la Bretagne qui ne couvre que la Bretagne administrative. Alors que toute la communication touristique s'effectue sur la base de la Bretagne historique, que les guides touristiques englobent naturellement la Loire-Atlantique dans leur présentation de la Bretagne,Patrick Mareschal,
Philippe Chain pour Paris Breton le 13/10/10 10:01

L'Institut Géographique National (IGN) vient de publier dans sa collection régionale R06 en 2010 une carte de la Bretagne qui ne couvre que la Bretagne administrative.

Patrick Mareschal, président du Conseil général de Loire-Atlantique a adressé une lettre à la présidente de l'IGN pour lui exprimer sa surprise et son mécontentement.

Alors que toute la communication touristique s'effectue sur la base de la Bretagne historique, que les guides touristiques englobent naturellement la Loire-Atlantique dans leur présentation de la Bretagne, l'IGN publie une carte tronquée sans la Loire-Atlantique, ce n'est effectivement ni légitime ni commercial.

Patrick Mareschal demande qu'une prochaine version intègre cette situation de fait et présente l'intégralité de la Bretagne en 2011.

Paris Breton soutient naturellement cette démarche et vous invite à saisir également l'IGN.

A suivre.....


Voir aussi ( voir l'article ) de Bretagne Réunie.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2036 lectures.
logo
Créée en 2003, l’association Paris Breton réunit les Bretons et les amis de la Bretagne en région parisienne. Notre mission est de promouvoir la culture et l’économie bretonne mais aussi d’ouvrir les débats liés aux enjeux auxquels la Bretagne (5 départements) est confrontée, en organisant des rencontres et événements permettant de diffuser auprès d’un large public les actualités dans ces différents domaines. Nos activités (par projets) s’organisent autour de trois piliers : Culture & Arts, Économie & Réseaux et Débats & Réflexion.
Voir tous les articles de Paris Breton
Vos 4 commentaires
Renée Mazé Le Mercredi 13 octobre 2010 22:32
Ceci est une régression inadmissible. Car l'IGN a publié en 1994 une carte Bretagne (105 Top 250) de la Bretagne entière. Elle a l'avantage sur celle de Michelin de comprendre une grande partie du sud Loire. En effet, avec une carte de cette marque, pour aller en sud Loire il faut acheter une carte de Vendée...
La carte 106 IGN est nommée Val de Loire...

(0) 

J-Luc Le Floc'h Le Mercredi 13 octobre 2010 22:34
Trouver un document cartographique sur la Bretagne péninsulaire (géographique et historique) est devenu très difficile. Trop de monde semble emboîter le pas de l’administration française…qui elle-même emboîte le pas de Vichy, etc… La chanson est désormais connue, Hali, Halo… Inutile de noircir un tableau tristement « vert-de-gris » dès le début, en 1941. Le scandale est là, il reste. Mensonge qui fait tâche. Indélébile
Là où la nature est belle, les hommes – et pas n’importe lesquels : des politiciens sans vergogne - ont installés des pointillés, comme d’autres, ailleurs et à la même époque, installaient des barbelés
Certains, aujourd’hui encore, d’esprit dissimulé, continuent de se faire les hérauts de ce passé, qui aujourd’hui apparaît pire encore, si c’est possible, que la trouble période de la traite négrière
J’ai eu l’occasion, il y a un ou deux ans de risquer une remarque sur la géographie de la Bretagne à Nantes devant un universitaire, par ailleurs connu pour avoir produit des travaux de recherche documentaire qui ont éclairé certains aspects de l’Histoire de Bretagne. Curieux homme, qui pour être historien ne se montra guère géographe. N’est pas pluridisciplinaire qui veut. Car il se révéla décevant ou plutôt, ne craignons pas de le dire malhonnête, quant au dessin (au dessein ?) géographique de la Bretagne passée à la moulinette administrative française.
L’IGN (Institut Géographique National) a produit de bonnes choses, par exemple en matière de toponymie, en acceptant de rectifier certaines dérives célèbres dans le public attaché à la Bretagne (par exemple : on trouve désormais le fameux Kroaz-Hent, correctement orthographié, et donc signifiant).
Aujourd’hui, peut-être en ne réfléchissant pas - Paris est si loin, je le sais assez bien ! – ou en pensant éviter de se compromettre, l’IGN fait nollens-vollens de la politique. De la politique la plus détestable même, celle capable a minima d’écorner son image et plus certainement de le rendre insupportable auprès d’un vaste public. Vers qui vont donc se tourner ceux qui cherchent une carte de Bretagne ?
D’ailleurs, autre signe des temps qui montre bien vers quelle stupidité inqualifiable l’on s'oriente, essayez de trouvez une carte de B4 dans des grandes surfaces très locales ou de quartier, en Loire-Atlantique (en milieu urbain, pas sur la côte touristique), vous risquez de chercher longtemps…Quand on vous dit que c’est un véritable mur qui se construit,… en silence. Dans la fumée d’une démocratie…qui sombre…sans l’admettre.
Pelec’h an diaoul emañ Naoned, ma n’eo ket e Breizh ? Où diable est Nantes, si ce n’est en Bretagne?

(0) 

Gilbert Josse Le Jeudi 14 octobre 2010 07:08
Il y a quelques années le Guide du Routard avait commis la même bévue. Les réactions, nombreuses, les ont contraint à faire machine arrière...
(0) 

Christophe David Le Vendredi 15 octobre 2010 18:06
"Il y a quelques années le Guide du Routard avait commis la même bévue. Les réactions, nombreuses, les ont contraint à faire machine arrière... "
Ceci dit, le Routard a encore fait une virevolte en affichant une carte de Bretagne à 4 départements sur son site web.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons