Carte judiciaire de Bretagne : la riposte s'organise
Communiqué de presse de Collectif Breton pour la Démocratie et les Droits de l'Homme

Publié le 24/01/18 11:11 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Kevre Breizh, coordination des associations culturelles bretonnes, s’est réunie à Vannes le samedi 20 janvier avec la Coordination des Juristes de Bretagne, Galv Karaez, appel de Carhaix pour la démocratie et les droits de l’homme et les associations défendant l’unité administrative de la Bretagne, 44=Breizh, Bretagne Réunie et Vigie Bretagne pour organiser la riposte au projet de réforme qui annoncerait le démantèlement de la Bretagne judiciaire.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Soustraire la Loire-Atlantique de la cour d’appel de Rennes, malgré l’avis défavorable du rapport Houillon-Raimbourg et au mépris de la volonté maintes fois exprimée par les Bretonnes et Bretons dans les sondages et les votes de leurs assemblées élues de voir la Bretagne réunifiée, constituerait un véritable déni de démocratie.

Une fois de plus, comme en 2008, la technocratie parisienne s'en prend à la dernière institution de la Bretagne historique. Les Bretons et les Bretonnes en ont assez de la maltraitance institutionnelle que le pouvoir central leur inflige sur tous les plans.

Kevre Breizh organisera avec toutes les organisations concernées la réponse adaptée à toute tentative de remise en cause de l’unité judiciaire de la Bretagne.

Signataires : Kevre Breizh, Coordination des juristes de Bretagne, Bretagne Réunie, 44=Breizh, Vigie Breizh, Galv Karaez.


mailbox
imprimer
Errormessage: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'Homme'' at line 2