CD COEUR DE BRETAGNE Danses, musiques et chants - Volume 2
Chronique de Culture et celtie

Publié le 28/04/22 10:28 -- mis à jour le 29/04/22 09:14
COEUR DE BRETAGNE - Album Danses, musiques et chants - Volume 2 "Ar Gazeg C’hlaz" CD Coeur de Bretagne - Volume 2
54992_1.jpg
Jaquette CD Coeur de Bretagne - Volume 2

Avec, de prime abord, un visuel d’identique et séduisante apparence graphique retenue pour l’édition d’un premier opus, on pourrait bien s’y tromper, mais il s’agit bien d’un nouveau disque, un volume 2 !

En effet, sur un quasi similaire fond coloré, en y regardant de plus, près, le « photogaphisme » d’un violoniste, d’un sonneur et du portrait d’une danseuse figurant sur le précédent Compact-Disk a été, cette fois, pour ce nouvel enregistrement, remplacé par l’image d’un couple de danseurs.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous !

Les 13 nouveaux titres, dont 8 instrumentaux et 5 chants, qui composent le programme sont, tout comme pour la précédente parution, issus de la Bande Originale du spectacle de danses, musiques et chants, intitulé « Cœur de Bretagne », dont la tournée 2022 débute, très prochainement.

Sur nos pages en ligne, en octobre 2021, nous vous avions présenté, extraits de cette même féerique et riche représentation scénique, les 12 premiers titres du volume 1, paru en juillet 2021 (Notre chronique) .

Vous laissant le soin de vous reporter à ce prime « papier numérique sonorisé », nous ne reparlerons, donc, pas ici, du contexte de l’élaboration de ce projet, certes, conçu pour un plus large public, mais qui, étant toujours très prudents sur de tels formats artistiques, nous avait séduits par le respect d’une suffisante et indispensable authenticité, garantie par des noms connus et reconnus de la musique et de la danse bretonne, celtique.

Précisément évoqués et détaillés dans cette antérieure chronique, nous vous rappelons, ci-dessous, certes plus sommairement, ces « noms cautions » qui, parmi d’autres, interviennent au sein de cette réalisation destinée à tous publics.

- Le directeur musical, Philippe FEREC ( SONERIEN DU),

- Tangui PENSEC (SONERIEN DU et couple de sonneurs PENSEC/TYMEN),

- Julien TYMEN (SONERIEN DU et couple de sonneurs PENSEC/TYMEN,

- Christophe RUNARVOT (SONERIEN DU),

- Claude ZIEGLER (SONERIEN DU),

- Nolwenn ARZEL, harpiste celtique,

- Jean-Christophe BOCCOU (GLAZ),

- Kevin CAMUS (Alan STIVELL...),

et au chant solo… Clarisse LAVANANT !

Sur scène pour la danse, nous citerons l’excellent Cercle Celtique EOSTIGED ar STANGALA, de Quimper et le narrateur, Patrick EWEN.

A la vidéo, Konan MEVEL (TRI YANN).

Chaleureusement chanté par Clarisse LAVANANT, nous avions quitté « Cœur de Bretagne – volume 1 », sur le « Bro gozh ma zadoù », qui concluait l’album.

Nous reprenons, à nouveau, ce « road movie oririque et poétique », comme le définit la production, par une courte ouverture, sinon du spectacle, mais du CD, intitulée « Ar Gazeg C’hlaz - La jument bleue ».

Il s’agit d’une composition originale signée de Philippe FEREC qui, plusieurs fois, primé pour des musiques originales de films, nous dépeint musicalement, « en cinémascope », l’océan atlantique, dont les déferlantes lames écumeuses sont souvent comparées, par les bretons, aux crinières de galopants chevaux.

Avec cette ample et très symphonique introduction, nous sommes, immédiatement, « mis dans le bain »… celui de la grande bleue armoricaine.

Accolé à cette première picturale, cinématographique plage, sans césure, suit, sur la mélodie de la fort célèbre ballade nord irlandaise, « Jusqu’où va la mer ».

Le texte écrit en français et, pour le dernier couplet, en breton, est délicieusement interprété par sa créatrice Clarisse LAVANANT, élégamment « raccompagnée », en fin de pièce, par chœurs, orchestre et cornemuse.

Une virevoltante danse « Fromentine », composée par Julien TYMEN, avec l’enthousiasmant et véloce accordéon de Philippe FEREC qui entraîne tous les musiciens et la bombarde du compositeur vers une fin époustouflante et nous voici, en plage 4, en présence d’un traditionnel...

Et quel traditionnel ! Puisqu’il s’agit de « Karantez vro - L’amour du pays », un célèbre poème d’Angela DUVAL, mis en musique par Véronique AUTRET.

Une pièce maîtresse reprise, très récemment, par Annie EBREL, sur son album « Lellig », consacré à la légendaire poétesse rurale bretonne, et paru en octobre 2021 (Notre chronique) .

Cette chanson raconte la blessure de jeunesse au cœur d'une femme qui n'a pas voulu quitter sa Basse-Bretagne pour suivre le marin qu'elle aimait, un homme aux goûts si différents des siens !

…/…

« Ret ‘voe dibab ‘tre div garantez

Karantez-vro, karantez den

D’am bro am eus gouestlet va buhez

Ha lez’t da vont ‘n hini ‘garen ».

…/…

…/…

« Il me fallait choisir entre deux amours,

L’amour d’un homme, l’amour du pays.

C’est à mon pays que j’ai voué mes jours,

Et laissé mon bien-aimé s’en aller d’ici ».

…/…

Après un court égrainement pianistique d’introduction, Clarisse LAVANANT nous en livre aussi, ici, principalement soulignée d’accordéon et violon, une remarquable interprétation, notamment par l’arrangement, peut-être, plus contemporaine, mais tout aussi poignante.

Ah, lorsque pour leurs respectives interprétations de « Karantez vro » les grandes voix bretonnes, de sa créatrice Véronique AUTRET, d’Annie EBREL, Nolwenn LEROY, Clarisse LAVANANT, mieux que de s’opposer, se comparer, s’additionnent !

Piste 5, nouvel instrumental original de Philippe FEREC : « Kenoaz ». Un morceau vivifiant, « Entre une prodigieuse performance de danse et des chorus instrumentaux énergisants », précise le livret annexé au CD.

Puis, retour au vocal, avec un standard du chant de marin, « Mon p’tit garçon », signé, comme chacun sait, de Michel TONNERRE. Les 3 BICHES COCOTTES sont à la barre.

Si, sans nul sexisme, les chants de marins sont souvent plus convaincants, lorsqu’ils sont confiés aux tessitures masculines, ici, sobrement soutenue par l’accordéon, la franche et solide polyphonie du trio féminin, efface cette prime crainte interprétative.

Voici, en plage 7, « Runevarec », instrumental de Philippe FEREC, inspiré d’un traditionnel où l’on reconnaît, en seconde partie, le thème de la « Dérobée de Guingamp ».

Cette pièce clôt l’alternance systématique des instrumentaux et des chants, à laquelle nous assistons, depuis le début du disque.

C’est donc, un autre instrumental « Sevel an Eor », notamment, bâtit par Philippe FEREC, sur les bases traditionnelles de

« Gwerz Penmarc’h » et « Les filles à 5 deniers », titres que vous avez, peut-être, déjà, écoutés, respectivement interprétés par Denez PRIGENT et CABESTAN qui se fait entendre.

Tout au long, ample, symphonique, cette belle « peinture musicale » semble, pour ses dernières notes, s’évanouir.

Puis, presque en intermède introductif, puisque ne se faisant entendre que pendant 1 minute 27, porté par l’uillean pipe de Kevin CAMUS, Philippe FEREC rend hommage à la cathédrale Saint Corentin de Quimper.

Enchaîné, sans silence d’entre-deux plages, restons, pour la piste 10, en cette majestueuse et historique cité de Cornouaille.

Clarisse LAVANANT nous chante, en français et en breton, une dynamique et ensoleillée version de la « Route de Quimper », sur une musique d’Hervé QUEFFELEANT (AN TRISKELL) et des paroles de son créateur, Gilles SERVAT.

Suit comme une prise de vue, en travelling, réalisée par un drone qui évoluerait au dessus des alignements de Carnac, un magnifique morceau original composé par Philippe FEREC, « La mémoire du granit ».

MA-GNI-FIQUE !

Le whistle, les programmations rythmiques, la batterie, les cordes, le biniou kozh et la bombarde, la cornemuse, rivalisent de puissance pour nous offrir un réel joyau.

C’est le morceau le plus long de l’enregistrement (6 minutes), mais à la fois, le plus court. On en redemande.

L’énergique et cadencé thème nous suggère l’impression d’une marche de 5000 mégalithes, impeccablement alignés... comme la déambulation parfaite d’un immense bagad de granit !

Bravo, Monsieur FEREC, c’est une très belle « pierre levée », apportée à l’édifice !

Piste 11, inspiré d’une mélodie traditionnelle « Ar baz valan », dévoilé, dès 1991, dans le huitième album studio de Dan AR BRAZ, titré « Borders of Salt - Frontières de sel », repris dans l’Héritage des Celtes, voici, création du célèbre et talentueux guitariste quimpérois, ce légendaire et éponyme morceau.

Pour cette présente version, Philippe FEREC a, une nouvelle fois, forgé une très dense dimension symphonique, à laquelle Clarisse Lavanant, non seulement résiste superbement, mais parvient, sans peine, à dominer, avec force, grâce et implication, de sa magnifique « voix irlandaise ».

Dernière piste, « Kalon Breizh - Coeur de Bretagne », referme, l’opus, le voyage… le road-movie !

On imagine aisément ce dernier plateau avant le salut final du spectacle, avec sa récurrente, obsédante mélodie et son ample transe, possibles marqueurs d’un générique de fin.

Comme pour le volume 1, non pas par paresse rédactionnelle, mais par identique conviction, nous réitérons notre précédent propos de conclusion :

« Porter l’univers breton, l’âme de la Bretagne vers un large public est, toujours une démarche nécessaire et utile pour pérenniser une culture bien vivante dont le rayonnement ne doit pas se limiter à la péninsule armoricaine.

Le tout est de ne pas le faire à n’importe quel prix artistique qui bafouerait ou travestirait, outrageusement, les racines.

Toutes ces respectueuses précautions ont été prises, ici, par les créateurs ».

Procurez-vous, sans réserve, ce deuxième album « Cœur de Bretagne ». N’oubliez pas le premier (2 volumes = 25 titres) et réservez, dès à présent, vos places pour le spectacle !

Gérard SIMON

Illustration sonore de la page : COEUR DE BRETAGNE - Album Danses, musiques et chants - Volume 2

"Ar Gazeg C’hlaz" - Extrait de 01:01 - Site Internet du spectacle : (Voir site)

D'autres extraits sonores sur Culture et celtie, l'e-MAGazine (Voir site)

Les titres du CD « Coeur de Bretagne » - Volume 2 :

01. Ar Gazeg C’hlaz - 01:21.

02. Jusqu’où va la mer - 04:03.

03. Fromentine - 04:12.

04. Karantez Vro - 03:36.

05. Kenoaz - 04:25.

06. Mon p’tit garçon - 03:21.

07. Runevarec - 03:48.

08. Sevel an eor - 05:15.

09. Saint-Corentin - 01:27.

10. La route de Quimper - 04:22.

11. La mémoire du granit - 06:01.

12. Borders of salt - 04:45.

13. Kalon Breizh - 04:18.

CD COEUR DE BRETAGNE - Volume 2.

« Danses, musiques et chants ».

Parution : 8 avril 2022.

Production : Nevez Productions (Voir site)

Distribution : Coop Breizh (Voir site)

Référence : 4016466

© Culture et Celtie


1  0  
mailbox
imprimer
logo
« Culture et Celtie… le magazine » C'est le magazine en ligne des événements celtiques et artistiques en Presqu'île guérandaise et, d'ailleurs... Des 5 départements bretons... à la Celtie !
L'auteur a décidé de ne pas autoriser les commentaires pour cet article.