Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
CMB Arkea. Retrait de la pétition « Fin du modèle mutualiste »
La création, au sein de CMB Arkea, d'une Société anonyme, la « Société des Cadres Dirigeants », a été révélée lors du conflit social qui a eu lieu dernièrement à Brest.
Gérard Gautier pour Blanc c exprimé le 28/10/11 6:01

La création, au sein de CMB Arkea, d'une Société anonyme la « Société des Cadres Dirigeants », a été révélée lors du conflit social qui a eu lieu dernièrement à Brest.

Cet important changement d'orientation dans la gouvernance de la banque est porteur de risques graves, pour ses salariés, ses clients-sociétaires, particuliers, entreprises, associations et pour la Bretagne. D'où le lancement d'une pétition annoncée sur le site de Agence Bretagne Presse : ( voir l'article )

Des constats s'imposent

En dehors de l'Agence Bretagne Presse qui a mis en ligne cette pétition, les retombées médiatiques sont inexistantes.

Cette information a été, à ce jour, très peu diffusée. Seul l'hebdomadaire indépendant « 7 Jours » de Rennes a joué son rôle d'informateur. Voir site.

Il convient donc de prendre acte de la situation du « déni d'information » que subissent les Bretons de la part de leurs deux quotidiens régionaux. Cela alors que l'objectif était de les sensibiliser et de les rendre plus solidaires. D'où le nombre très faible de signataires à qui il me faut rendre hommage.

La question doit être posée quant aux motivations qui justifient ce silence médiatique.

S'agit-il de la crainte de pressions qui pourraient s'exercer de la part des dirigeants du CMB Arkea ?

S'agit-il de la crainte des deux médias de se voir écartés de retombées publicitaires ?

Par ailleurs, le fait que les syndicats des salariés n'aient pas jugé bon de relayer l'information démontre que le conflit social d'il y a quelques semaines était purement catégoriel.

Ils ont eu satisfaction et oublient que l'emploi est créé par les clients-sociétaires dont, aujourd'hui, ils se désolidarisent.

Reste maintenant aux Présidents et aux administrateurs de prendre leurs responsabilités.

Reste aux politiques, très silencieux, qui ont vocation à défendre les intérêts de la Bretagne d'être vigilants et de donner une réalité à leurs déclarations.

Savoir tirer les enseignements

Même s'il n'est jamais agréable de l'admettre il me faut prendre acte de l'échec de la démarche entreprise.

La conséquence est le retrait pur et simple que je vais faire de la pétition.

Il m'appartenait de dire pourquoi.

« Il y a pire que la censure, l'auto censure ! »


Gérard Gautier

Saint-Brieuc le 28 octobre 2011

Document PDF 23675_2.pdf . Source :
Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1297 lectures.
L’association Blanc C’Est Exprimé a fait, depuis 1989, de très nombreuses propositions pour permettre une meilleure expression de la démocratie, rénover la vie politique et redonner une crédibilité et une légitimité aux élus dans notre Pays.
Voir tous les articles de Blanc c exprimé
Vos 1 commentaires
Michel Roudot Le Lundi 31 octobre 2011 19:07
Je n'avais pas vu passer cette pétition et je le regrette. Comme vous je déplore qu'on brade les derniers restes du modèle mutualiste (même s'il n'en reste déjà pas grand chose dans le fonctionnement actuel des banques et des assurances dites mutualistes).
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons