Colloque Keltia : l’Autre monde chez les Celtes
Communiqué de presse de La Mission bretonne

Publié le 20/07/22 0:22 -- mis à jour le 20/07/22 06:45

Les Celtes – et plus particulièrement les druides – avaient de «l’Autre Monde» une vision précise mais qui a évolué dans le temps, en fonction de l’influence que le christianisme a eu, notamment au cours de la période médiévale. C’est l’interpénétration de ces deux visions, antagonistes au départ, qui a fortement marqué tout le cycle arthurien. Ces emprunts – mais aussi et surtout ces déformations – que la littérature médiévale a faite à l’Ancienne Religion des Celtes, sont à l’origine des éléments les plus puissants de cette tradition qui a si fortement marqué l’Europe. Longtemps, celle-ci a influencé la perception que l’on pouvait avoir de cet «Autre Monde» des Celtes, occultant des conceptions plus profondes qui ne pouvaient se comprendre qu’à condition de s’affranchir des ajouts chrétiens.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous !

Conférenciers :

  • Philippe Jouët
  • Gérard Poitrenaud
  • Valéry Raydon
  • Fabien Régnier
  • Marike Van der Horst

11 novembre 2022 à LA MISSION BRETONNE – TI AR VRETONED – 22 rue Delambre – 75014 Paris – Métros : Edgar Quinet, Montparnasse, Vavin.

Tarifs :

  • Colloque sans repas : 13 €
  • Colloque ET repas : 29 €

Réservations obligatoires accompagnées de leur règlement / nombre de place limité :

  • Billetterie sécurisée en ligne ci-dessous
  • par chèque libellé à l’ordre de « Mission Bretonne » à envoyer à Mission Bretonne – 22 rue Delambre – 75014 Paris (indiquer au dos « Colloque Keltia »)

Vente de billets en ligne

Ce communiqué est paru sur La Mission bretonne

Voir aussi :

0  0  
mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.