Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Alan-Erwan Coraud (coll. particulière).
Alan-Erwan Coraud (coll. particulière).
- Communiqué de presse -
Communiqué d'Alan Coraud, maire de La Remaudière en Loire-Atlantique
Depuis les propos du président de la République concernant Nantes et la Bretagne, beaucoup de réactions de tous bords ont montré l'importance de ce projet
Alan Coraud pour Alan Coraud le 15/12/08 8:45

Depuis les propos du président de la République concernant Nantes et la Bretagne, beaucoup de réactions de tous bords ont montré l'importance de ce projet porteur d'avenir qu'est, dans le cadre d'une Europe en devenir, une Bretagne réunifiée.

Ceux qui ne peuvent se projeter dans le futur, ceux qui ne peuvent avoir un regard à l'international, ceux-ci ne peuvent comprendre les enjeux de la Bretagne retrouvant son intégrité territoriale et ses 9 pays : les 9 bandes noires et blanches du drapeau breton.

Tout d'abord, il faut constater que Nantes ou Rennes vues de Berlin, de Stockholm ou même de Barcelone ne représentent pas grand chose.

Nos 2 villes ne sont qu'au 70e rang des villes d'Europe. Alors, un peu de modestie et de pragmatisme sont nécessaires !

Le pragmatisme c'est d'affirmer que la Bretagne, elle, bien sûr, à l'image de l'Ecosse ou de la Catalogne, est visible tant en Europe que dans le Monde.

Le réalisme c'est de continuer cette tradition bretonne qui est de mettre nos villes en réseau, nos grandes et les moyennes. Nantes, Rennes, Brest mais aussi Saint-Nazaire, Lorient, Vannes, Loudéac, Quimper, Saint-Brieuc, Morlaix, Lamballe, Fougères ... et éviter des déséquilibres comme pour Châteaubriant.

Les déséquilibres sont tellement révélateurs d'un modèle français centralisateur, comme on peut le constater en comparant l'Île de France à l'Auvergne, Toulouse et le désert en Midi-Pyrénées ... Puisse la commission Balladur comprendre les enjeux et ne pas avoir peur ! La peur jacobine qui a amené la construction des Pays de Loire. Tout ça pour affaiblir une Bretagne qui faisait peur au pouvoir central. Souhaitons que ces temps soient révolus et que la norme démocratique l'emporte. Que la violence dogmatique qui amène à remplacer notre identité de Breton par l'identité fallacieuse de Ligérien pour nous Nantais, ne devienne qu'un mauvais souvenir et qu'enfin les élus aient le courage du changement et cessent d'être aussi pusillanimes. L'assemblée des Présidents de Région a été à ce titre pathétique. Sous couvert de combat droite-gauche, ils ont éludé les vraies questions et leur conservatisme sidérant les a amenés à rejeter toute réflexion sur les refontes des régions et sur le droit qu'elles ont à l'expérimentation, sur la possibilité de fusionner assemblées départementales et régionales et sur les meilleures solutions afin d'économiser l'argent des contribuables et des entreprises. La France est proche du dépôt de bilan, le mur de Berlin du modèle français s'effondre mais peu importe, comme les cadres du Parti Soviétique, ils se cramponnent à leurs privilèges...

Les élus de base ont souvent davantage de pragmatisme et de courage. Proches de nos populations nous sommes à leur écoute et nous avons, nous les Maires, des fonctions qui nous amènent à détecter d'où viennent les problèmes, à définir quelles sont les raisons des blocages et à dire que "ça ne peut plus continuer comme ça" !

Les gens doivent comprendre les enjeux à venir, ainsi ils pourront sanctionner les démagogues, les opportunistes et les conservateurs de tous bords lors des élections, seuls moments où ils ont leur mot à dire... à condition qu'ils aient le choix, car choisir entre un conservateur de droite et un conservateur de gauche... ce n'est pas la solution, pas plus que de choisir des populistes des extrêmes.

Alan Coraud, maire de La Remaudière

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1626 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 9) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons