Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Communiqué de Joseph Martray : Le gouvernement indifférent aux problèmes de la pêche
Communiqué : Le gouvernement indifférent aux problèmes de la pêche ? La crise qui sévit actuellement dans le monde de la pêche et en particulier en Bretagne, révèle de manière frappante l'indifférence du gouvernement et du président de la République à l'égard des problèmes de la pêche. On sait en effet
Bernard Le Nail pour ABP le 5/11/07 16:57

Communiqué : Le gouvernement indifférent aux problèmes de la pêche ?

La crise qui sévit actuellement dans le monde de la pêche et en particulier en Bretagne, révèle de manière frappante l'indifférence du gouvernement et du président de la République à l'égard des problèmes de la pêche. On sait en effet que ces questions, rendues particulièrement aigües par la hausse spectaculaire du prix du gazole, dépendent du Ministère de l'Agriculture pour lequel elles sont loin de constituer une priorité et qui n'a toujours pas envisagé de mesures concrètes et durables de caractère fiscal. À deux reprises, en 1972 et en 1974, le Conseil économique et social, dont j'étais alors le rapporteur pour les problèmes de la mer, s'était pourtant prononcé pour la création d'un ministère de la mer et des pêches. En 1981, ce ministère fut créé par François Mitterrand et confié à Louis Le Pensec, avant d'être transformé quelques années plus tard en secrétariat d'État dont l'un des titulaires fut Jean-Yves Le Drian, actuel président du Conseil régional de Bretagne.On peut dire qu'à ce moment-là, la mer et les pêches avaient au gouvernement leur porte-parole et leur défenseur. Avec l'élection de Jacques Chirac à la présidence de la République, tout ce dispositif a été balayé et le domaine des pêches attaché à l'agriculture. On mesure aujourd'hui en période de crise les conséquences de cette situation et c'est pourquoi nous suggérons aux organisations professionnelles et aux forces politiques de réclamer à nouveau la création d'un ministère qui les représente enfin au sein du gouvernement comme c'est le cas dans d'autres pays de l'Union Européenne. L'actuel président de la République ne porte, semble-t-il, aucune attention particulière aux problèmes de la mer et des pêches alors que ces domaines sont essentiels pour l'Europe. Il importe donc qu'ils soient suivis par un responsable au sein du gouvernement français. Il ne semble pas que Nicolas Sarkozy soit à quelques ministres ou secrétaires d'État près et il y a suffisamment de compétences dans les domaines de la mer à droite et à gauche pour qu'il puisse trouver celui qui deviendrait enfin le véritable interlocuteur qui fait aujourd'hui défaut.

Joseph MARTRAY

Fondateur du CELIB (Comité d'étude et de liaison des intérêts bretons) en 1950, Joseph Martray a été rapporteur des problèmes de la mer et des pêches au Conseil économique et social à Paris, il a été membre de la délégation française à la Conférence des Nations Unies sur le droit de la mer et également vice-président de l'Institut français de la mer et rédacteur en chef de la Nouvelle Revue Maritime.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2128 lectures.
Bernard Le Nail est un écrivain fondateur de la maison d'édition LES PORTES DU LARGE. Contributeur ABP
Voir tous les articles de de Bernard Le Nail
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 8 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons