Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Communiqué du Sénateur, François Marc à propos du débat récent au parlement sur les langues régionales
La question des langues régionales et des moyens que l’État consacre à ce “patrimoine” est régulièrement objet de débats en France. La discussion parlementaire récente sur une éventuelle inscription dans la Constitution a-t-elle révélé une claire intention de l’État d’en faire davantage à l’avenir ? Rien n’est moins sûr.
Patrick Malrieu pour Conseil Culturel de Bretagne le 17/07/08 4:03

Langues régionales : L'État se défausse

La question des langues régionales et des moyens que l’État consacre à ce « patrimoine » est

régulièrement objet de débats en France. La discussion parlementaire récente sur une éventuelle

inscription dans la Constitution a-t-elle révélé une claire intention de l’État d’en faire davantage à

l’avenir ?

Rien n’est moins sûr.

Le 29 janvier 2008, j’avais une nouvelle fois, avec mes collègues bretons (Yolande Boyer, Odette

Herviaux et Louis Le Pensec), défendu sans succès au Sénat un amendement constitutionnel

visant à inscrire que « dans le respect du 1er alinéa de l’article 2, la République française peut ratifier

la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires du Conseil de l’Europe ».

Déjà manifestée à cette occasion, l’opposition du gouvernement à cette ratification a clairement été

confirmée ces derniers jours au Parlement.

De ce point de vue, les choses sont donc tranchées : C’est non !

Pour autant, certains avaient cru pouvoir penser que l’inscription à l’article 1 ou 2 de la Constitution

d’une mention des langues régionales serait de nature à ouvrir de nouvelles possibilités

d’intervention de l’État.

L’inscription à l’article 1 que « les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France »

aurait-elle été créatrice de droits nouveaux ? Beaucoup en étaient convaincus, même si la formulation

proposée se révélait être avant tout un constat et non un engagement….

Voir la suite sur le PDF ci-dessous.

Document PDF 11540_1.pdf François Marc sénateur de La Roche-Maurice Finistère.. Source :
Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1598 lectures.
logo
Le Conseil culturel de Bretagne est une chambre consultative chargée de proposer des avis, voeux et études sur la politique publique de la Région en matière de culture, identité bretonne et rayonnement de la Bretagne. Présidé par Catherine Latour, le CCB est composé de 70 représentants issus du monde associatif et institutionnel et de personnalités oeuvrant pour le développement de la culture bretonne.
Voir tous les articles de Conseil Culturel de Bretagne
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 8 multiplié par 3) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons