Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Agenda -
Conférence de Daniel Raphalen à Bannalec, vendredi 17 août, à 20h45
Du nouveau dans l'affaire du marquis de Rays, le Breton de Bannalec qui voulut devenir roi en Océanie. Conférence de Daniel Raphalen.
Bernard Le Nail pour ABP le 17/08/07 12:15

Du nouveau dans l'affaire du marquis de Rays, le Breton de Bannalec qui voulut devenir roi en Océanie.

«Des descendants retrouvés au Chili»

On se souvient qu'il y a 130 ans, en 1877, un aristocrate breton de Bannalec, Charles-Bonaventure du Breil de Rays, né à Lorient en 1832, rêva de devenir le souverain d'une vaste région du monde, correspondant à l'actuelle Papouasie Nouvelle-Guinée. Baptisée "Nouvelle-France", cette "colonie libre" devait avoir pour capitale Port-Breton. C'est l'histoire incroyable de cette entreprise qu'a racontée «Daniel Raphalen» dans son livre «L'Odyssée de Port-Breton ou le rêve océanien du marquis de Rays», paru aux éditions Les Portes du large, à Rennes.

La tentative du marquis de Rays, fait penser à celle d'Antoine de Tounens qui voulut, lui, devenir roi de Patagonie, en Amérique du Sud, en 1860, et encore à celle de l'aventurier anglais James Brooke qui devint "rajah blanc" du Sarawak à Bornéo en 1841 et dont les successeurs régnèrent sur le pays jusqu'en 1946...

L'aventure de la colonie libre de Port-Breton s'acheva tragiquement, après avoir entraîné la mort de quelque 150 malheureux (sur un total de plus de 600 colons partis d'Europe), elle suscita des controverses passionnées dans toute la presse française dans les années 1880 et divisa profondément l'opinion, le marquis gardant jusqu'au bout de nombreux partisans. L'arrestation du marquis de Rays, puis son procès à Paris et sa condamnation en 1884, marquèrent la fin définitive de son projet colonial.

Daniel Raphalen, qui poursuit des recherches sur cette incroyable et tragique aventure depuis de nombreuses années, prononcera ce vendredi 17 août une nouvelle conférence sur l'affaire de Port-Breton, au cours de laquelle il fera quelques nouvelles révélations.
À la suite de la parution de son livre, il est en effet entré en contact l'an dernier avec des descendants en ligne directe du marquis de Rays, installés au Chili, et il développé avec eux, depuis, des relations étroites...

«Cette conférence aura lieu ce vendredi à 20h45 dans la salle de l'Office de tourisme de Bannalec»,
place de la Libération.
Entrée libre.
«Daniel Raphalen dédicacera ensuite son livre. »

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1455 lectures.
Bernard Le Nail est un écrivain fondateur de la maison d'édition LES PORTES DU LARGE. Contributeur ABP
Voir tous les articles de de Bernard Le Nail
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 8 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons