Conférence de presse à Nantes : les propositions de Bretagne Réunie pour la réforme territoriale
Conference de presse de Bretagne Réunie

Publié le 3/12/08 8:47 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le président de la République, le 27 novembre 2008 devant le Congrès des maires de France, a souhaité la réduction du nombre des régions par fusion.

Bretagne Réunie souligne que sa proposition de réduire de 6 à 4 les régions du nord-ouest de la France va tout à fait dans le sens des propos de Nicolas Sarkozy.

Vendredi, devant la presse que nous invitons, nous présenterons le document que nous allons diffuser et qui montre qu'il existe au moins deux solutions à cette question du redécoupage, qui nécessite une approche globale à l'échelle du nord-ouest.

Nous vous remercions par avance de votre présence à cette conférence de presse qui se tiendra

Vendredi 5 décembre à 10 h 30

Café Le Flesselles 3 allée de Flesselles
Centre-ville de Nantes
Tél 02 40 47 66 14

Cette conférence de presse sera suivi par un verre de l'amitié offert par Bretagne Réunie.

Le président Jean-Yves Bourriau

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1172 lectures.
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.