Coopération Région Bretagne-Loire-Atlantique : réunion de la commission mixte le 5 mars 2012
Communiqué de presse de Conseil général de Loire-Atlantique

Publié le 12/03/12 22:27 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
25146_1.jpg
Philippe Grosvalet et Jean-Yves Le Drian.

La commission mixte Région Bretagne-Loire-Atlantique s'est réunie lundi dernier à l'hôtel du Département de Loire-Atlantique. À l'ordre du jour de cette rencontre associant les présidents Philippe Grosvalet et Jean-Yves Le Drian et  plusieurs vice-présidents des deux collectivités : les questions culturelles (langue bretonne, Marches de Bretagne, bibliothèque numérique de Bretagne), les canaux, la politique territoriale (Contrat de Région-Pays de Redon) et les énergies marines.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)


Depuis 2005, le Département de Loire-Atlantique et la Région Bretagne développent les échanges et coopérations dans les domaines de la culture, du tourisme du sport et du développement économique. La Commission mixte, qui associe les présidents et vice-présidents concernés des deux collectivités, assure le suivi régulier de ces actions. Elle s'est réunie pour la première fois depuis mars 2011 (1), ce lundi 5 mars, à l'Hôtel du Département de Loire-Atlantique.

La Commission mixte a rassemblé :

– pour le Conseil général de Loire-Atlantique, Philippe Grosvalet, président, Bernard Deniaud, premier vice-président, délégué au développement économique, Yves Daniel, vice- président délégué aux mobilités, Claude Seyse, présidente de Loire-Atlantique Tourisme, et Yvon Mahé, conseiller général du canton de Saint-Nicolas-de-Redon ;

– pour la Région Bretagne, Jean-Yves Le Drian, président, Jean-Michel Le Boulanger, vice-président à la culture et aux pratiques culturelles, Lena Louarn, vice-présidente aux langues de Bretagne, Isabelle Thomas, vice-présidente à la mer, Dominique Ramard, délégué à l'énergie, et Anne Patault, conseillère régionale référente pour le Pays de Redon.

Plusieurs dossiers communs ont été évoqués :

— Les énergies marines :

Autour de l'état des lieux réciproque sur les projets et les ressources mobilisées dans chaque territoire, la volonté commune est d'appuyer le développement des énergies marines renouvelables et de structurer une filière complète, allant de la recherche à l'activité industrielle, en passant par le développement des ports.


— Les questions culturelles :

– la bibliothèque numérique de Bretagne : la Loire-Atlantique s'associera à la création, en juillet prochain, de ce portail promu par la Région, qui réunira toutes les matières de Bretagne, c'est-à-dire l'ensemble des contenus sonores, audiovisuels, écrits, photographiques détenus par des acteurs culturels comme la Cinémathèque de Bretagne, Dastum, l'INA, les musées et grandes médiathèques. Cette bibliothèque d'un nouveau genre aura pour objet de préserver et valoriser un patrimoine immatériel, riche et fragile à la fois, au bénéfice de nombreux acteurs (tourisme, enseignement, recherche, édition, médias) ;

– la langue bretonne : un point a été fait sur l'Office de la langue bretonne dont le Conseil général est membre, et la présence de la langue bretonne sur les médias audiovisuels.


— Le développement touristique :

les canaux : les deux collectivités, désormais responsables de la gestion du canal de Nantes à Brest dans son intégralité, ont fêté l'été dernier le bicentenaire de ce patrimoine exceptionnel (organisation d'événements culturels, promotion dans un document commun). Il a été décidé d'amplifier la dynamique touristique ;

– les Marches de Bretagne : après les événements de 2009 au château de Châteaubriant (exposition et colloque historique), l'action est relancée avec tous les partenaires, du Mont Saint-Michel jusqu'à Clisson, pour la mise en valeur touristique des Marches de Bretagne.

– La politique territoriale autour du pays de Redon, à cheval sur deux régions et trois départements, avec la volonté de réactiver le partenariat sur le champ économique.


« Nous sommes dans la poursuite, le prolongement et l'amplification de notre chemin commun, car la Loire-Atlantique appartient à la Bretagne historique. Notre responsabilité d'élus, c'est de concevoir les politiques publiques pour le développement de nos territoires et de l'espace littoral que nous avons en commun » déclare Philippe Grosvalet. « C'est une coopération singulière, la seule en France entre une Région et un Département qui lui est extérieur. Nous faisons vivre le concept de Bretagne historique, nous sommes dans le travail et l'action », ajoute Jean-Yves Le Drian.


(1) Les présidents Le Drian et Grosvalet s'étaient déjà rencontrés une première fois en août dernier lors du Festival interceltique de Lorient.

(voir le site) du Conseil général avec video de 2 minutes.

Document PDF cp-commmixtebretagnel-amars12.pdf 5 mars 2012. Commission mixte Région Bretagne / Loire-Atlantique. Communiqué de presse du Conseil général de Loire-Atlantique.. Source : Conseil général de Loire-Atlantique
Voir aussi :

mailbox
imprimer
Le Conseil général de Loire-Atlantique, département de toutes les solidarités.
Hôtel du Département
3 quai Ceineray
BP 94109
44041 Nantes Cedex 1
Tél. 02 40 99 10 00
Fax 02 40 99 11 48.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.