Crise du logement à Pont-l’Abbé, d’autres solutions existent
Communiqué de presse

Publié le 26/09/22 12:35 -- mis à jour le 26/09/22 12:35

Alors que le projet de construction à Kerembleis fait débat, le maire Stéphane Le Doaré semble penser que seule la construction permettra de répondre à la crise du logement. Or, le choc de l’offre pour faire baisser les prix n’est pas prouvé. Il arrive même parfois que les nouveaux logements partent directement en résidences secondaires ou locations de courte durée. À Pont-l’Abbé, il y a 450 résidences secondaires (8,5 % du parc) et 577 logements vacants (10,9 %) selon les chiffres de l’INSEE de 2018. À cela il faut rajouter 86 annonces Airbnb en date de début septembre 2022. Plus largement, le Pays bigouden est particulièrement touché avec 12 000 résidences secondaires, 2 465 logements vacants (toujours les chiffres de 2018) et 1 500 annonces Airbnb.

Le 10 septembre dernier était organisée une manifestation à Douarnenez pour l’accès au logement. Des personnes de tout l’Ouest Cornouaille sont venues pour appeler à de nouvelles solutions. En octobre, une fenêtre parlementaire va s’ouvrir pour demander l’extension de la réglementation « zone tendue » aux communes qui vivent une crise aiguë. En tant que maire et président de la communauté de communes du Pays bigouden sud, monsieur Le Doaré a reçu un courrier lui demandant s’il comptait user de son influence auprès des parlementaires pour demander cette réglementation qui donnerait de nouvelles marges de manœuvre aux conseils municipaux. Pas de réponse actuellement. Ni de la part des parlementaires Liliana Tanguy et Michel Canévet. Nous attendons plus de nos élus pour résoudre la crise du logement, en utilisant tous les leviers possibles.

Maxime Touzé, responsable de la section UDB Ouest-Cornouaille

L’article Crise du logement à Pont-l’Abbé, d’autres solutions existent est apparu en premier sur UDB.Ce communiqué est paru sur UDB

Voir aussi :

1  0  
mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.