Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Edouard Leclerc attaque Bertrand Gobin au pénal
Edouard Leclerc, l'épicier de Landerneau comme on le présente parfois, est cet homme qui, au détour des années 50-60, a en quelque sorte révolutionné la distribution alimentaire.
Louis Gildas pour ABP le 15/01/11 23:41

Edouard Leclerc, l'épicier de Landerneau comme on le présente parfois, est cet homme qui, au détour des années 50-60, a en quelque sorte révolutionné la distribution alimentaire. Bertrand Gobin est certes moins connu, pourtant c'est par ce journaliste d'investigation, par ailleurs président du Club de la Presse de Rennes, que le scandale est arrivé. En l'occurrence la parution, voici quelques mois, sur son site des preuve comme quoi E. Leclerc aurait, en 1944 collaboré de manière fort active avec les forces d'occupation. (1)

Depuis 44 cet épisode peu glorieux de la vie de M. Leclerc se chuchotait sur les bord de L'Elorn et l'on vit même dans années 70 un syndicat de commerçants, CID-UNATI, mettre l'affaire sur la place publique. Leclerc avait porté plainte et avait été sinon blanchi mais avait, néanmoins pu profiter de la faiblesse du dossier d'accusation... A Landerneau on n'en chuchotait pas moins!

C'est la décoration d'Edouard Leclerc par Nicolas Sarkozy de la Légion d'honneur qui va ramener cette affaire au grand jour. En effet Bertrand Gobin va alors s'employer à prouver combien la décoration de l'homme d'affaires landernéen est imméritée(2). D'ailleurs lorsque cette demande de médaille arrivera sur le bureau du préfet du Finistère ce dernier émettra un avis défavorable...

Pour avoir ressorti des pièces d'archives relatives à l'affaire, Bertrand Gobin est aujourd'hui poursuivi par Edouard Leclerc pour diffamation. Il devrait, tout prochainement, être mis en examen. Il a créé son site de soutien www.soutientbertrandgobin.com

Les différents épisodes de cette affaire sont consultables sur le site du journaliste www.bertrandgobin.com,

(1)Edouard Leclerc est accusé d'avoir donné à la police allemande le nom de résistants ou supposés par lui être.

(2) L'information avait été reprise par l'AFP, France 3, L'Express ainsi que tout récemment par France 2, ces médias ne semblent pas être , pour l'instant, concernés par la plainte. Par contre les 2 quotidiens bretons ont superbement ignoré l'affaire!

Cet article a fait l'objet de 2322 lectures.
logo
Louis Gildas est un reporter indépendant. Il a contribué à Armor Magazine, Bretagne Hebdo, et Ouest France, , AQUI TV, Radio Périgueux, Le Journal du Périgord. Collabore à L'Express, à France Bleu Limoges et à l'ABP.
Vos 1 commentaires
Charl Bzh Le Dimanche 16 janvier 2011 11:08
Si ce sont les résistants socialistes qui ont exécuté Yann-Vari Perrot, il mérite sa légion d'honneur!
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 3 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons