Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Aux entrées de La feuillée / Ar Fouilhez
Aux entrées de La feuillée / Ar Fouilhez
- Agenda -
Épandages : Réunion publique d'information à La Feuillée 26 avril
Contre une extension de poulailler industriel et ses épandages.
Kristian Braz pour Blaz produktion le 23/04/17 11:25

Contre une extension de poulailler industriel et ses épandages.

Comme en pays Bigouden et un peu partout en Bretagne, grande braderie du sol breton pendant les soldes électorales !

Non aux épandages dans les Monts d'Arrée !

Da bep hini e gaoc'h !  / À chacun sa merde !

L’Earl du Menven au Tréhou (29) a déposé le 13 mars 2017 une étude concernant l’extension d’un élevage avicole industriel : passage de 64.260 à 208.250 volailles, avec construction de deux nouveaux poulaillers et mise à jour du plan d’épandage des fientes produites. Sont concernées les communes de La Feuillée, Le Tréhou, Loqueffret, Sizun, Brennilis et Locmélar.

Un dossier bâclé, entaché de nombreuses irrégularités, un projet en contradiction totale avec les orientations du Parc d'Armorique, visant à atteindre « une qualité des eaux optimale » ;

Un projet démesuré, qui n'a plus rien à voir avec l'agriculture paysanne ;

Un projet peu viable : une production à faible valeur ajoutée de poulets surgelés destinés à l'export, un marché hasardeux, non créateur d'emploi ;

Un projet générateur de souffrance animale (concentration de poulets au m2) ;

Un projet hautement polluant :

- Des effluents chargés de produits chimiques, générateurs de nuisances olfactives et destructeurs pour la faune et la flore locales (faune sauvage, poisson, abeilles, chevaux, espèces protégées…) ;

- Un bilan carbone désastreux (jusqu'à 35 km de l'exploitation du Tréhou aux zones d'épandage !) ;

- Destruction de talus et dégradation des chemins ;

- Proximité immédiate des rivières, sources et captages d'eau, éléments vitaux de l'environnement et de la vie économique du pays et au-delà (les « algues vertes » viennent bien de quelque part !) ;

- Dégradation du potentiel touristique du pays et de son attractivité (paysages, gîtes, randonnée pédestre, cycliste et équestre, qualité de l'air…) ;

- Une absence totale de retombées positives pour les habitants.

Les associations ci-dessous demandent que le projet soit rejeté, que les Monts d’Arrée soient exclus de tout plan d’épandage afin de préserver ce véritable « château d’eau » du Finistère.

Et vous invitent à la réunion d'information et de mobilisation :

Mercredi 26 avril à La Feuillée

Salle polyvalente à 20 h

Signé par :

Quoi de neuf à La Feuillée, Eau et Rivières de Bretagne, Vivre dans les Monts d'Arrée, Blaz Produktion, Plein air… (la liste n'est pas close !)

Voir aussi :
Traducteur, écriveur, vidéeur, animateur radio et formateur en breton.
Voir tous les articles de Blaz produktion
Vos 1 commentaires
Gilbert Kergoat Le Mercredi 26 avril 2017 08:21
Pourquoi ne pas suggérer, voir imposer, la methanisation à ce type d'élevage?
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 0 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons