Exposition de cinq artistes des Beaux-Arts de Rennes - Une ambiance d’art newyorkais au Quay Worker
Agenda de I.R.

Publié le 25/06/22 13:11 -- mis à jour le 27/06/22 22:06
Date de l'évènement : le 24/06/2022 à 18 h

Pour sa première exposition, le collectif Collector s’est vu l’opportunité de réaliser sa première exposition dans la ville de Saint-Quay-Portrieux. Venez la visiter durant tout l’été. Le vernissage a eu lieu vendredi 24 juin 2022.

Réunissant leurs travaux dans l’espace Coworking Quay Worker, ils profitent du cadre balnéaire pour présenter leurs démarches dans un tout autre contexte.

La singularité des productions de chacun propose un ensemble complet et abouti, composé de pièces résultant de plusieurs années d’expérimentations.

Ce collectif a pour but de mettre en lumière la singularité de chacune de leur pratique et la synergie qui s’en dégage. C’est un vrai moteur de créativité, d’inspiration, de production et d’’expérimentation. L’individualité de leurs pratiques réunit dans un groupe offre un large spectre de créativité contemporaine, traitant d’enjeux politiques, économiques, sociaux et culturels. Ainsi se passent les messages.

Présentation des artistes :

Brieuc BOUWENS : « Derrière mes images, il y a l’effort d’un ouvrier. J’ai toujours vécu dans des grandes villes, voyant les chantiers se multiplier autour de moi. Par l’usage de photographies, je capture les traces laissées par les ouvriers, créant tout un répertoire de gestes, de textures, de langages et de fonctionnement. Puis, de retour en Atelier, je me réapproprie ces différents éléments pour monter mes compositions ».

Léa CHOTARD : « L’intime abrite une vaste place dans ma recherche plastique. J’aime jouer avec les frontières, en emmenant le regardeur dans un univers où rêve et réalité se confrontent, dans une réalité en marge du réel. Je mêle mes propres émotions, ressentis et références internes avec des codes populaires, l’univers cinématographique et l’imaginaire collectif pour permettre au regardeur de créer sa propre narration subjective.

La collecte de détails d’un contexte quotidien avec des sujets ordinaires est l’essence pour y apporter ma propre vision grâce à une pratique pluridisciplinaire telle que la peinture, la sculpture, la tapisserie ou la photographie ».

Eliott DURAND : « Je développe mon travail autour des effets de matières, de reliefs, d’ombres et de lumières au sein de monochromes abstraits constitués de milliers de points. Je cherche par le biais de mes productions à placer le regardeur face à sa sensibilité et à son rapport à l’art. J’essaie par la même occasion de proposer une remise à neuf de thématiques modernistes ».

Pierre MORDREL : « Mon travail s’articule autour de la relation entre formes et l’espace. Je traite la notion d’échelle en réalisant des dessins numériques en petits formats que je vais par la suite reporter en peinture sur les grands formats. En agrandissant mon geste je vais utiliser mon corps comme un outil ».

Phaïne VAUX : « Je crée à travers différentes techniques : le dessin, l’installation, la vidéo des récits qui explorent des sujets tels que la culture, la tradition, le langage et la perception.

L’écriture est une part très importante de mon travail, je l’utilise de manière frontale dans certaines pièces à travers les poèmes, l’écriture de dialogues ou l’utilisation de typographie dans mes dessins.

Mais écrire pour mli c’est guider l’esprit et le corps par les mots, c’est emmener l’autre et soi-même dans un autre univers, créer le dialogue entre deux esprits.

Que ce soit dans les contes de notre enfance ou à travers les anecdotes que l’on raconte entre amis, l’humain est prompt à s’imaginer les scénarios et à se laisser embarquer dans ceux des autres.

Mes pièces sont autant de récits ancrés dans des enjeux contemporains que dans des souvenirs ».

Contact : 02 96 60 42 70 – Quay Worker – 6, rue de Dol – 22410 SAINT-QUAY-PORTRIEUX

Isaline REMY


0  0  
mailbox
imprimer
Ecrivain, journaliste de presse écrite dans le domaine des évènements culturels et festifs.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.