Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Agenda -
Face au refus du Conseil départemental concernant la pétition : rendez-vous le 29 septembre à Nantes pour décider en Bretagne !
La campagne pour un référendum d’autodétermination sur l’ensemble de la Bretagne commence le 29 septembre à Nantes. Près du miroir d'eau, devant le château des ducs de Bretagne, à 15 h
Jonathan Guillaume pour 44=Breizh le 14/09/18 22:58
45719_1.jpg
Affiche du 29 septembre à Nantes. Rassemblement au miroir d'eau à 15 h devant le château des ducs de Bretagne.

Tout en étant extrêmement réservé sur l’exercice du droit d’option contenu dans la loi NoTre, qui limite l’exercice démocratique possible à la date de mars 2019 et aux bons vouloirs des présidents de collectivités concernées, le collectif 44=Breizh et les organisateurs de la manifestation du 29 septembre (1) tiennent à saluer le travail colossal effectué par les adhérentes et les adhérents de Bretagne Réunie qui ont récolté 70.000 signatures en faveur de l’inscription à l’ordre du jour d’un débat au Conseil départemental de Loire-Atlantique sur le retour de celle-ci dans la région Bretagne.

Le refus du président Grosvalet d’inscrire ce débat à l’ordre du jour du prochain Conseil départemental montre que la revendication du droit à décider pour les populations n’est pas populaire auprès de ceux qui gèrent les institutions départementales.

Nous affirmons que les Bretons, de Brest à Clisson, ont le droit de décider des limites de leur pays et du degré de souveraineté qu’ils souhaitent exercer, et cela ne pourra se faire que par la mise en place d’un référendum auto-organisé sur l’ensemble de la Bretagne historique.

La campagne pour un référendum d’autodétermination sur l’ensemble de la Bretagne commence le 29 septembre à Nantes, les militantes et les militants adhérents de Bretagne Réunie y sont bien sûr les bienvenus !

(1) (voir le site) de 44=Breizh, page de la conférence de presse du 20 juin 2018 à Rennes et à Nantes pour le lancement de la manifestation, avec les premiers signataires de l’appel à manifester le samedi 29 septembre à Nantes, qui sont : 44=Breizh, Dibab, Ti ar Vro Bro-Leon, Ti ar Vro Gwengamp, Ti ar Vro Kemper, Ti ar Vro Landerne-Daoulaz, Centre Culturel Breton Yezhoù ha Sevenadur, Emglev Bro Karaez, DAO (Deskiñ d’an oadourien), Roudour, Raok (brezhoneg e Kreiz Breizh), La Gauche Indépendantiste (Breizhistance), Collectif LGBT breton, Dispac’h, Ai’ta, SHAGT (Saint-Herblain À Gauche Toute),… .

(voir le site) de 44=Breizh pour lire l'article

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1105 lectures.
logo
44=Breizh est un collectif de jeunes militants pour la Réunification de la Bretagne et contre la propagande assimilatrice de la Région Pays de la Loire.
44=Breizh, c’est parce que la propagande « Pays de la Loire » qui inonde notre vie quotidienne, nos lycées, nos lieux de formation, mérite une réponse.
44=Breizh, c’est parce la politique d’acculturation « ligérienne » est inadmissible.
44=Breizh, c’est parce que depuis trop longtemps le peuple breton réclame son unité territoriale, avec beaucoup de promesses et d’espoirs, mais jamais d’actes.
Constitué depuis début 2008, le collectif 44=Breizh vise à regrouper la jeunesse bretonne qui dit non à la partition et à la région « PdL ». Malgré 37 ans de « PdL » et de séparation, nous, jeunes de 15 à 30 ans, réclamons fortement
Voir tous les articles de 44=Breizh
Vos 1 commentaires
Yann D Le Samedi 15 septembre 2018 11:51
Cet article est contestable : refus tant que les 100 000 signatures ne sont pas recueillies. Ce qui ne paraît pas anormal .
Pourquoi Bretagne Réunie n'a-t-elle pas juste informé le conseil départemental, des résultats obtenus?
Mais surtout 44 Breiz en tronquant l'information souhaite donner de l'ampleur à sa manifestation qui peinait à rassembler.
A quand l'union sans faille des défenseurs de la Bretagne à 5 départements? Pourquoi reproduit-on les dissensions existantes en France? Il y a des traîtres.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons