Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
A gauche la photo retouchée, a droite l'original
A gauche la photo retouchée, a droite l'original
- Communiqué de presse -
France 3 retouche une photo de Gilets jaunes et évoque une erreur humaine
France 3 a modifié une photo AFP de manifestants Gilets jaunes qui a servi d'arrière plan de son JT du samedi 15 décembre. La pancarte "Macron dégage" dans son image de second plan de son JT a été modifiée. La mot "dégage" a été effacé.
Gilles Delahaye pour OMEB le 20/12/18 9:54

France 3 a modifié (avec le logiciel Photoshop probablement) une photo AFP de manifestants Gilets jaunes qui a servi d'arrière plan de son JT du samedi 15 décembre. La pancarte "Macron dégage" dans son image de second plan de son JT a été modifiée. La mot "dégage" a été effacé.

À partir de 4:07. (voir le site) du replay.

La manip a été rapportée sur les réseaux sociaux puis dans la presse (le Figaro, Europe1, Ouest-France). France 3 a présenté des excuses mais a nié toute volonté de censure. France 3 prétend avoir fait une erreur. La modification de la photo aurait été une décision du technicien qui a fait le montage du JT.

Le conseil de l'audio-visuel s'est saisi de cette affaire.

A noter que France 3 Bretagne a l'année dernière utilisé, dans un montage d'une émission sur la langue bretonne, une video de ABP après avoir enlevé le logo ABP.BZH et a aussi prétendu que c'était une erreur du technicien voulant juste déplacer le logo.

logo
L'Observatoire des Médias en Bretagne est basé à Rennes. Il est composé d'un collectif de plusieurs journalistes.
Voir tous les articles de OMEB
Vos 5 commentaires
Naon-e-dad Le Jeudi 20 décembre 2018 10:26
Tiens, cela rappelle la bonne vieille époque du stalinisme§ Quand les têtes (tombées en disgrâce) disparaissaient des photos de famille (politiques) officielles.
A cette haute-époque soviétique, tout le monde, en Occident, souriait du procédé. Nous n'étions pas dupes, évidemment. Et ce n'est pas ici que celà arriverait! Ah, la la! Et bien, si! Nous y sommes! Et par le biais de médias gouvernementaux!
Ce pays (pardon, ce système!) a quelque chose d'inquiétant, aujourd'hui. L'Europe a quelque chose d'inquiétant. Le monde entier (regardez les USA de Trump, la Chine,...) a quelque chose d'inquiétant.
Ha chalus e vefe an dazont?
(0) 

Emilie Le Berre Le Jeudi 20 décembre 2018 11:02
L'UE du XXIe siècle ressemble de plus en plus à l'URSS du XXe.
En plus de nous faire la morale sur les fakenews avec un decodex.
Et ça fini comment ?
(0) 

Pierre Robes Le Jeudi 20 décembre 2018 13:43
il ne s'agit pas seulement de censure du technicien (voir de la rédaction, auquel la photo aurait "échappé" ?).
C'est même plus grave, c'est de la manipulation politique (d'État), à savoir que l'équipe rédactionnelle est payée pour relayer la politique gouvernementale Macronienne, mais aussi quel que soit le gouvernement. Tout cela avec l'argent public. (on est bien loin des médias public BBC en Angleterre). La France est la reine des impostures pour ce qui concerne la démocratie.
(0) 

Didier Lebars Le Lundi 24 décembre 2018 07:16
Tres fort le coup du photoshop par erreur. Le truc s ouvre tout seul et la souris ne touche pas a Macron.
Modifier une news, ca s appelle une fake news, non ?
(0) 

Pierre Robes Le Lundi 24 décembre 2018 16:13
il n'y a pas que la retouche d'images ...
Il y a aussi de la désinformation quand la plupart des chaines TV indiquent que les 3 motards ont été agressé par de dangereux "casseurs" gilets jaunes ou pas.
En effet la plupart ne montrent pas le début de l'action ou ces 3 motards lancent des grenades explosives de désencerclement qui font beaucoup de bruit et des gros dégats contre ceux qui reçoivent des morceaux de grenades. Dans un reportage, on a vu un homme dont les poumons ont été perforés et ça lui a carrément traversé le corps.
ce sont des armes de guerres ...
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 9) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons