Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Gad Cecab, l'inquiétude grandit chez les salariés
Hier le tribunal de commerce de Rennes a remis sa décision au 9 octobre prochain...
Louis Gildas pour ABP le 19/09/13 12:21

Hier le tribunal de commerce de Rennes a remis sa décision au 9 octobre prochain... Rappelons que la période d'observation doit prendre fin le 16 octobre.

Un seul plan de continuation, se trouve sur le bureau des juges consulaires, celui de la Cecab. Le projet des salariés d'une possible reprise sous forme de coopérative ouvrière (SCOP), a défaut d'avoir été écarté d'un revers de manche, est, à tout le moins, fortement plombé. Le plan Cecab prévoit rien moins que la fermeture de l'abattoir de Lampaul-Guimiliau, le siège social de Saint Martin des Champs ainsi que l'usine de charcuterie de Saint-Nazaire au bas mot 690 emplois condamnés à disparaître. 300 de 860 emplois de Lampaul seraient transférés à Josselin !

Au moment de la mise en redressement judiciaire de l'entreprise, sa dette était de 80 millions d'euros, par abandon de créances, elle serait ramenée à 17 millions.

Côté salariés, l'inquiétude le dispute à la colère et l'on se demande, de plus en plus, si une liquidation judiciaire ne se prépare pas en sous-main.

Après Doux, après Boutet-Nicolas, après Tilly-Sabco, ce sont des pans entiers de l'agro-alimentaire bretonne qui, les uns après les autres, disparaissent, payant au prix fort, la désorganisation de la filière animale bretonne. Drame humain et aberration industrielle, mais n'est ce pas là le chant du cygne de l'agriculture productiviste ?

Voir aussi :
logo
Louis Gildas est un reporter indépendant. Il a contribué à Armor Magazine, Bretagne Hebdo, et Ouest France, , AQUI TV, Radio Périgueux, Le Journal du Périgord. Collabore à L'Express, à France Bleu Limoges et à l'ABP.
Vos 3 commentaires
PIERRE CAMARET Le Vendredi 20 septembre 2013 04:56
Je n'y connais rien dutout . Je suis Petrolier de formation . Mais l'autre jour a la TV il y avait une emission sur les porcheries en Allemagne . Plus grandes qu'en Bretagne , plus automatisees, plus rationalisees donc plus competitives .
Salaires :Le presentateur qui etait mal informe disait que les ouvriers etaient payes 8 Euros/jour.... ce qui est vrai et pas vrai .Les allemands ont une autre politique . Les gens au chomage touchent leurs allocations , mais pour ceux qui veulent, ils peuvent en plus , je dis en plus de leur chomage , travailler pour 8 euros par jour dans des emplois ou il y a peu d'interet .
Pour les allemands, une personne meme au chomage , ne doit pas perdre son dynamisme , donc meme au chomage en l'incitant a travailler ( mais peu renumere ) il garde ce dynamisme pour retrouver un bon emploi.
Je trouve cela tres bien .
Allez proposer cela en Bretagne .. et en France ??
(0) 

SPERED DIEUB Le Vendredi 20 septembre 2013 21:35
Pierre Camaret ce que vous dites est acceptable en ce qui concerne la politique salariale ,seulement il y a une autre réalité qui l'est beaucoup moins en ce sens ou l'Allemagne emploie des salariés d'Europe de l'est à 4 euros de l'heure ce qui est à l'origine d'une distorsion de concurrence qui contribue bien ce ne soit pas la seule cause ,à mettre à mal l'élevage breton .
Voici un lien concernant les limites de l'élevage porcin en Allemagne ainsi que un concernant un autre sujet mais qui va sans doute pas de vous intéresser
http://www.lepoint.fr/monde/pourquoi-nous-detestons-les-allemands-20-09-2013-1733287_24.php
(0) 

PIERRE CAMARET Le Samedi 21 septembre 2013 06:51
Ok , je prends note . Mais ces salaries en autre , touchént t- ils , d'autres indemnites en plus de leur 4 Euros/heure ??
Mais ce que j'ai vu ( a la TV ) les allemands avaient une automatisation tres poussee et rationalisation ( je n'ai visite ni Porcherie Bretonne , ni porcherie allemande ) seulement vu le programme a la TV.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons