Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Gad-Cecab: réaction du président du Conseil général du Finistère, Pierre Maille,
Suite au plan de continuation de la société Gad-Cecab, nous avons reçu des services du Conseil général du Finistère, le communiqué suivant...
Louis Gildas pour ABP le 12/10/13 16:43
31660_1.jpg

Suite au plan de continuation de la société Gad-Cecab, nous avons reçu des services du Conseil général du Finistère, le communiqué suivant:

"Je prends acte du jugement rendu aujourd'hui par le Tribunal de commerce de Rennes qui confirme la fermeture du site industriel de Gad à Lampaul-Guimiliau et celle du siège à Saint-Martin-des-Champs, soit le licenciement de plus de 850 salariés.

Cette décision est un coup extrêmement dur pour le tissu économique du Finistère et pour les salariés qui y travaillent alors même que l'abattoir de Lampaul-Guimiliau se situe au cen- tre de la première région de production de porcs en Europe et qu'il est classé parmi les meilleurs outils industriels capables d'exporter. L'annonce de 80 suppressions de postes chez Jean Caby, dans la même commune, est un coup supplémentaire porté à l'industrie agroalimentaire du Finistère.

Face à l'urgence de la situation, j'ai demandé à Michel Sapin, Ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, que l'Etat soit particulièrement attentif à la mise en place d'un plan de sauvegarde de l'emploi de qualité afin que les sala- riés puissent bénéficier de bonnes conditions de reclassement, d'indemnisation et de forma- tion.

Le Conseil général sera, quant à lui, particulièrement vigilant sur les conditions de ré- industrialisation du site et est prêt à accompagner toute reprise d'activité.

Tous les moyens doivent en effet être mobilisés pour favoriser les opportunités de re- conversion des salariés sur le territoire finistérien."

"Pierre Maille, président du Conseil général du Finistère"

Voir aussi :
logo
Louis Gildas est un reporter indépendant. Il a contribué à Armor Magazine, Bretagne Hebdo, et Ouest France, , AQUI TV, Radio Périgueux, Le Journal du Périgord. Collabore à L'Express, à France Bleu Limoges et à l'ABP.
Vos 4 commentaires
marc iliou Le Samedi 12 octobre 2013 20:31
Reclassement, indemnisation, formation ? mais qu'ont fait les députés et membres du gouvernement socialiste pour éviter cela ? mystère ! Un abattoir viable parmi les plus modernes soit disant ! qu'a fait Marylise Lebranchu bien placée sur le secteur ? apparemment d'après les commentaires des délégués de Gad pas grand chose ! sans doute plus préoccupée par le devenir du "grand Paris".
(0) 

mikaelkel Le Samedi 12 octobre 2013 21:27
Monsieur Maille, vous êtes un représentant, quoique élu, du pouvoir français en Bretagne.
J'espère qu'un jour nous, Bretons, serons libérés de cette tutelle.
Et que vive la Bretagne et sa langue bretonne ! Brezhonneg ma yezh
(0) 

youenn penhelen Le Dimanche 13 octobre 2013 21:09
Et il pense quoi de l'eco taxe qui va mettre à genoux la bretagne, ce brave président??? Rien! il n'en pense rien, comme de la langue bretonne d'ailleurs.. Avec des élus pareils,qui obéissent au doigt et à l'oeil à leur maître parisien, nous n'avons rien à espérer. Nous sommes seuls, avec des élus qui nous trahissent...il est vrai que leurs revenus sont quand même substantiels et bien supérieurs à ceux de nos paysans... l'important pour eux est de conserver leur place..
(0) 

PIERRE CAMARET Le Lundi 14 octobre 2013 10:21
@youenn Penhelen.Helas tout ce que vous dites est juste :
- Le President compte et recompte ses sympathisants en vue des prochaines elections .L'ECOTAXE , je connais mal les contours , mais cela est surtout pour faire plaisir aux Ecolos ( AH! ceux la ) qui font parti de sa majorite
- Les Elus ,sont elus et veulent le rester .Beaucoup n'ont aucune competence , sauf leur grande G.
Il faut evoluer dans le sens , que nous devons prendre nos responsabilites et entreprendre par nous memes .Il nous faut un pouvoir en Bretagne , surtout pour l'Economie / les investissement / les cessions d'entreprises.L'Economie est une chose mouvante , ce qui est vrai aujourdhui , ne l'est plus demain , mais il y a des signaux qui avertissent du changement a venir .... il ne faut pas attendre le dernier moment .
J'habite l'Australie , l'ancien gouvernement (socialiste) qui vient de se faire virer , avait instaurer cet ECOTAXE ( appele Carbontax) la premiere chose que va faire le Nouveau Gouvernement , c'est de la supprimer.Les Ecolos gueulent et bien on les laisse gueuler.
Il faut trouver autre chose pour diminuer le carbon dioxide .
Vous savez notre Gouvernement actuel a une maniere simple de resoudre les problemes : Il n'y a pas d'argent = on augmente les taxes . Il y a du chomage on augmente le nombre de fonctionnaires. Et pour payer et bien on emprunte ???Voila le drame actuel , car quand on emprunte , il faut un jour rembourser. On en est la .
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons