Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Les 6 inculpés le 12 février 2009 à Nantes avant le procès.
Les 6 inculpés le 12 février 2009 à Nantes avant le procès.
Maître Erwan Le Moigne le 12 février 2009 à Nantes avant le procès.
Maître Erwan Le Moigne le 12 février 2009 à Nantes avant le procès.
Jérôme Bouthier président de Skoazell Vreizh à Nantes avant un autre procès.
Jérôme Bouthier président de Skoazell Vreizh à Nantes avant un autre procès.
- Communiqué de presse -
Inculpés de la réunification : Rendez-vous devant le Palais de région Pays de Loire vendredi
Le collectif 44=Breizh, en compagnie des 6 inculpés de la réunification, de leur avocat et de l'association Skoazell Vreizh, organise une conférence de presse devant l'Hôtel de région Pays de Loire
Jonathan Guillaume pour 44=Breizh le 16/11/11 18:40

Le collectif 44=Breizh, en compagnie des 6 inculpés de la réunification, de leur avocat et de l'association Skoazell Vreizh, organise une conférence de presse devant l'Hôtel de région Pays de Loire, rue de la Loire à Nantes, vendredi 18 novembre 2011 à 9 h 30.

Depuis quelques jours la région Pays de Loire s'octroie le droit de prélever plusieurs milliers d'euros sur les comptes de militants du collectif 44=Breizh, inculpés pour avoir barbouillé du matériel de propagande de la région. Une somme de 2.800 euros et une autre de 250 euros ont été directement saisies sur des comptes personnels au motif de "réparation de préjudice commis", suite à la décision de la Cour d'appel de Rennes du 16 juin 2010 de condamner les six inculpés à verser 18.000 euros à la Région pour quelques panneaux recouverts de peinture. ( voir l'article ) et ( voir l'article ).

Nous trouvons ces méthodes injustes socialement, nous rappelons que la Région, illégitime en pays nantais, prône des valeurs "sociales" à grands coups de campagnes de communication, et elle n'hésite pas à dépouiller de jeunes étudiants précaires pendant que ces dépenses publiques pour imposer son image et la partition de la Bretagne aux habitants du département augmentent.

Le collectif 44=Breizh, ne compte pas rester les bras croisés face à cette répression financière et morale. Un recours auprès du juge d'exécution va être déposé vendredi à l'issue de cette conférence de presse, des actions publiques vont également être mises en place en réaction aux pressions et agissements de la région PDL et de ses dirigeants.

(voir le site) de 44=Breizh et (voir le site) pour le compte-rendu du procès en appel qu'en a fait 44=Breizh.

Voir aussi :
logo
44=Breizh est un collectif de jeunes militants pour la Réunification de la Bretagne et contre la propagande assimilatrice de la Région Pays de la Loire.
44=Breizh, c’est parce que la propagande « Pays de la Loire » qui inonde notre vie quotidienne, nos lycées, nos lieux de formation, mérite une réponse.
44=Breizh, c’est parce la politique d’acculturation « ligérienne » est inadmissible.
44=Breizh, c’est parce que depuis trop longtemps le peuple breton réclame son unité territoriale, avec beaucoup de promesses et d’espoirs, mais jamais d’actes.
Constitué depuis début 2008, le collectif 44=Breizh vise à regrouper la jeunesse bretonne qui dit non à la partition et à la région « PdL ». Malgré 37 ans de « PdL » et de séparation, nous, jeunes de 15 à 30 ans, réclamons fortement
Voir tous les articles de 44=Breizh
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 0 multiplié par 0) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons