Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Informations complémentaires suite à l'assignation en justice de la Fédération de Gouren

La Fédération de Gouren (lutte bretonne), forte de 1.500 licenciés et de quelque 5.000 pratiquants scolaires l'an, partenaire de l'Éducation Nationale dans l'organisation de l'épreuve correspondante du baccalauréat, a été assignée en justice par l'Association Stéphane Lamart pour «attribution d'un animal vivant à titre de lot ou prime». Le Maout est le symbole des lutteurs bretons. Il est offert au vainqueur de nos grands tournois d'été. Il s'agit là d'une tradition ancienne et ininterrompue, parfaitement attestée historiquement.

Hervé Caron pour Fédération de Gouren le 1/12/09 18:48

Communiqué

La Fédération de Gouren (lutte bretonne), forte de 1.500 licenciés et de quelque 5.000 pratiquants scolaires l'an, partenaire de l'Éducation Nationale dans l'organisation de l'épreuve correspondante du baccalauréat, a été assignée en justice par l'Association Stéphane Lamart pour « attribution d'un animal vivant à titre de lot ou prime ». ( voir l'article )

L'affaire passera en jugement devant la juridiction de proximité de Brest le lundi 14 décembre à partir de 9 heures.

L'animal concerné est le Maout (mouton) que nous offrons au vainqueur de nos grands tournois d'été (cinq ou six par an). Il s'agit là d'une tradition ancienne et ininterrompue, parfaitement attestée historiquement.

Le Maout est en outre le symbole des lutteurs bretons, cousu sur leur roched (chemise de combat). Dans notre langue, il est aussi le symbole de la victoire remportée à la loyale, généralement parlant.

En effet, nos compétiteurs prononcent avant chaque tournoi un serment de loyauté excluant traîtrise et brutalité. Ce serment ne peut qu'englober le traitement réservé au mouton, lequel est l'objet de tous les égards. Porté sur les épaules du vainqueur pour un tour de lice, il n'a pas les pattes attachées et reste libre de ses mouvements.

Nous estimons donc ne transgresser ni la lettre de la loi – n'organisant pas de loterie ou distribution de primes – ni l'esprit de la loi – n'exerçant nulle maltraitance. Nous nous réclamons en outre d'une tradition solide, ancienne et constitutive de notre patrimoine culturel.

C'est pourquoi nous sollicitons le soutien solidaire de l'ensemble des citoyens attachés à la culture bretonne et à la défense des animaux.

Nous remercions par avance tous ceux qui nous manifesteront un appui serein et, selon les termes de notre serment, « en toute loyauté, sans traîtrise ni brutalité »

Erwan Evenou, Président de la Fédération de Gouren

.

Document PDF 16759_2.doc Affaire Maout. La Fédération de Gouren au tribunal de Brest. Communiqué de presse format Word.. Source : Fédération de Gouren
Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1361 lectures.
logo
Le gouren est la lutte traditionnelle de Bretagne. Elle a été importée en Armorique par les Bretons de Grande-Bretagne au IVe siècle, lorsqu’ils ont été chassés de leur pays par les tribus nordiques. En 1930, le docteur Charles Cottonnec, porté par l’élan de Coubertin, décida de redonner un coup de jeune à ce sport. Une fédération de gouren fut créée. Voir l'historique sur (voir le site)
Voir tous les articles de Fédération de Gouren
Vos 2 commentaires
Joseph S Le Mardi 31 août 2010 23:27
Rappelons que l'association Stéphane Lamart défend principalement les animaux de compagnie et d'élevage dont la surpopulation entraîne de très graves atteintes à la biodiversité, concurrence les espèces sauvages, contribue pour les bovin à l'accroissement de l'effet de serre et pour une nouvelle catégorie d'entre eux à des invasions non maîtrisées au coûts biologique et économique très importants.
(0) 

Renée Mazé Le Mardi 31 août 2010 23:27
Ce qui montre bien que son action en justice contre ce pauvre maout est déplacée ou révèle un manque de connaissance de la réalité du Gouren. Que cette vienne en Bretagne assister à un tournoi !
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 5 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons