Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Journée de rencontres et d'échanges autour du vin breton.
La journée de rencontres et d'échanges autour du vin breton se déroulera dimanche 15, de 9 h 15 à 17 h, à la mairie de Saint-Thélo, commune située dans un triangle compris entre Mûr-de- Bretagne, Loudéac et Uzel.
Andreas Guyot pour obs29 le 13/04/07 18:23

La journée de rencontres et d'échanges autour du vin breton se déroulera dimanche 15, de 9 h 15 à 17 h, à la mairie de Saint-Thélo, commune située dans un triangle compris entre Mûr-de- Bretagne, Loudéac et Uzel.

L'initiative est de Gérard Alle, Ce douarneniste, sait de quoi il parle, journaliste-pigiste, auteur de polars, il a écrit et bien vendu « Le vin des Bretons » un bouquin paru en 2004. L'an dernier, il est devenu le premier président de la jeune Association du renouveau du vin breton. Elle regroupe une quarantaine de propriétaires de vignes. Mais, Gérard Alle, « on en a recensé plus de cent vingt. Et il y en a sans doute autour de deux cents. » Qui produisent l'équivalent d'une à cinq barriques par an, à l'exception de Jean Donnio, du Quilllio, près de Loudéac. Lui, prend la viticulture très au sérieux, ou Le Maître de chais, Jean Gefflot son vignoble de Renac d'un demi-hectare produit plus de 3000 bouteilles ( voir l'article ).

Au 3e siècle déjà, des vignes arpentaient l'Armorique, mais c'est Colbert qui a ordonné de faire arracher les ceps dans notre région. Pourquoi ? Trois siècles après Colbert, le vin réapparaît donc, timidement, entre Brest et Nantes..! Au sud de la loire, le Muscadet du vignoble nantais, un vrai crû breton avait lui bien survecu, mais au nord il ne restait plus grand chose.

Qu'il pleuve n'est pas grave, dit Gérard Alle. Ce qui compte, c'est que les terrains soient drainés. Nos schistes conviennent parfaitement à la viticulture. l'Association du renouveau du vin breton (ARVB) ce réunira donc Dimanche, parmi elles, des viticulteurs amateurs, mais aussi des oenologues, des techniciens, et même des spécialistes des sols et des cépages bourguignons.

Il existe d'autre réflexion en projet, comme celui d'un vin blanc bio sur l'île de Groix.

(voir le site)

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1458 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons