Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Réforme territoriale : Appel à la mobilisation en Bretagne. 2 et 3 juin 2014.
Réforme territoriale : Appel à la mobilisation en Bretagne. 2 et 3 juin 2014.
- Communiqué de presse -
La "non-réforme" territoriale : appel à mobilisation contre un scandale démocratique !
Après divers rebondissements, le service communication de l'Élysée vient d'envoyer une carte aux journalistes. Rien ne change dans la région où les attentes concernant la décentralisation et la réforme territoriale
Jonathan Guillaume pour 44=Breizh le 3/06/14 8:56

Après divers rebondissements, le service communication de l'Élysée vient d'envoyer une carte aux journalistes. Rien ne change dans la région où les attentes concernant la décentralisation et la réforme territoriale étaient les plus intenses !

Durant toute la journée les infos contradictoires ont fuité, passant d'un scénario à un autre. Après l'annonce incroyable d'une fusion Pays de la Loire/Poitou-Charentes par Jacques Auxiette ( voir l'article ) c'est au final la solution de l'immobilisme pour l'ouest de la France qui a été choisie !

Alors que François Hollande voulait faire de cette réforme le témoignage de sa capacité d'action, il perd toute crédibilité dans un des derniers territoires qui accordait encore quelque influence électorale au PS.

C'est le règne dévoilé des barons locaux où, à la cour de l'Élysée, celui qui use des tours les plus sombres pour préserver son domaine se voit récompensé.

Quel spectacle honteux pour la démocratie. Nous réclamons la possibilité pour les citoyennes et citoyens de participer à la réforme de leur espace régional, de pouvoir décider et participer à la destinée de leur région et ses politiques publiques. Ce droit, l'État, les maires des grandes métropoles, le président de la région Pays de la Loire, nous l'ont volé aujourd'hui ! Cet immobilisme, après tant d'attentes, annoncé sans aucune consultation populaire est un véritable scandale démocratique. Les citoyens ne sont pas des pions dont on peut changer le cadre démocratique et institutionnel sans consultation.

Nous appelons donc d'ores et déjà à être le plus nombreux possible, notamment à Nantes, pour les rassemblements du mardi 3 juin, où l'opinion publique et les média nous attendent ! ( voir l'article ) et ( voir l'article )

Nous ne nous laisserons pas confisquer notre droit de nous s'exprimer sur notre cadre régional, nous ne laisserons pas les conservateurs décider à notre place, nous ne serons pas otages de cette non-réforme !

Nous appelons d'ores et déjà à rentrer dans une campagne d'agitation intense pour la réunification.

- Rendez-vous pour une grande mobilisation

- Le 28 juin 2014 à Nantes

- À 14 h devant la préfecture de Loire-Atlantique.

Pour le droit à un référendum permettant aux citoyens de décider dans quelle région ils veulent vivre.

Ce jour là nous vous invitons toutes et tous à venir avec vos cartes électorales pour mener à bien cette action

Par ailleurs :

- Nous appelons également solennellement tous les élus locaux, de toutes les communes de Bretagne, à voter des v½ux en faveur de la réunification et d'une consultation populaire sur la réforme territoriale lors des conseils pré-estivaux du mois de juin.

- Nous appelons le plus grand nombre à faire pression dans leur commune pour animer cette campagne de v½ux

- Nous appelons toutes les jeunesses de Bretagne à se faire remarquer sur la réunification lors des festivals estivaux, notamment lors du festival interceltique de Lorient, ville de Jean-Yves Le Drian.

Nous ne nous ferons pas voler notre droit de voter et de décider !

(voir le site) de 44=Breizh

Contact : collectif.44breizh [at] gmail.com

(voir le site) du communiqué.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1139 lectures.
logo
44=Breizh est un collectif de jeunes militants pour la Réunification de la Bretagne et contre la propagande assimilatrice de la Région Pays de la Loire.
44=Breizh, c’est parce que la propagande « Pays de la Loire » qui inonde notre vie quotidienne, nos lycées, nos lieux de formation, mérite une réponse.
44=Breizh, c’est parce la politique d’acculturation « ligérienne » est inadmissible.
44=Breizh, c’est parce que depuis trop longtemps le peuple breton réclame son unité territoriale, avec beaucoup de promesses et d’espoirs, mais jamais d’actes.
Constitué depuis début 2008, le collectif 44=Breizh vise à regrouper la jeunesse bretonne qui dit non à la partition et à la région « PdL ». Malgré 37 ans de « PdL » et de séparation, nous, jeunes de 15 à 30 ans, réclamons fortement
Voir tous les articles de 44=Breizh
Vos 3 commentaires
Etienne Lanvec Le Mardi 3 juin 2014 13:39
Non seulement monsieur Hollande est resté sourd à la légitime revendication de réunification de la Bretagne mais en plus il a trouvé un moyen insidieux de bloquer la situation pour un bon moment, voire définitivement. En effet, si la Loire-Atlantique demande à revenir en Bretagne historique, la région "Pays-de-la-Loire" deviendrait ridiculement petite et faible. Et quand bien même les départements qui la composent demanderaient leur rattachement à une autre région, ils n'auraient le choix qu'entre une Normandie qui n'a pas grand chose à voir avec eux et un Centre aux proportions gargantuesques qui ne pourra (et ne voudra) de toute façon pas les accueillir. Quand je pense au Président de la République, le mot "perfidie" me vient à l'esprit. Allez savoir pourquoi...
(0) 

Meinzao Le Mardi 3 juin 2014 13:43
MOBILISATION DEMOCRATIQUE GENERALE ET HISTORIQUE POUR LA BRETAGNE REUNIFIEE B5, ET UN REFERENDUM EN LOIRE ATLANTIQUE !!
(0) 

Marcel Texier Le Mardi 3 juin 2014 18:27
Mes petits agneaux, ces oiseaux-là, la démocratie, ils s'en tapent ! La copinerie, les magouilles, la franc-maçonnerie, voilà leur idéal. Ne nous laissons pas prendre à leur enfumage. La France n'est ps un pays démocratique, elle en a l'apparence seulement. c'est comme le "Canada Dry" qui a l'apparence de l'alcool mais qui n'est pas de l'alcool. Laissons donc tomber l'argument "démocratie". La démocratie n'a rien, mais rien du tout, à voir avec la gouvernance française. comprendre ça, c'est le commencement du salut.
Alors, le salut, c'est quoi ? Il tient en un mot: indépendance. Le chemin peut nous en paraître long, difficile, incertain, mais il n'y en a pas d'autres.
Mais si nous y travaillons avec ténacité, obstination, patience et intelligence, nous arriverons au but et nous, (ou nos descendants), serons largement récompensés de nos efforts si nous savons aussi sagement préparer ce moment.
Je suis désolé, mais argumenter autour du thème de la démocratie avec les gouvernants français, c'est perdre un temps et des efforts qui pourraient être mieux employés ailleurs. Quand on est soi-même foncièrement sincère et honnête (ce que vous êtes, manifestement), on imagine mal que d'autres ne le soient pas et on se fait rouler dans la farine !
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 9) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons