Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
La non-réunification convient à Jean-Yves Le Drian
Interviewvé dans le « Grand Rendez-Vous », une émission d' Europe 1/ I-Télé/Le Monde, dimanche 13 juillet, Jean-Yves Le Drian a déclaré "j'ai vu la carte proposée par le gouvernement, elle me convient".
Gilles Delahaye pour OMEB le 15/07/14 11:15

Interviewvé dans le « Grand Rendez-Vous », une émission d' Europe 1/ I-Télé/Le Monde, dimanche 13 juillet, Jean-Yves Le Drian a déclaré "j'ai vu la carte proposée par le gouvernement, elle me convient".

Pour rappel, en janvier 2009 Jean Yves Le Drian est interpellé par Philippe Argouarch de l'ABP lors d'une conférence de presse au sujet de la réunification. Le Drian, qui par ailleurs avait voté plusieurs fois le voeu de la réunification au Conseil régional, déclarait alors que seuls les pouvoirs des régions étaient importants pour lui, et que, le reste, donc la réunification, était des "amuse-gueules". La question est à la minute 39 de la vidéo ( voir l'article ).

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1002 lectures.
logo
L'Observatoire des Médias en Bretagne est basé à Rennes. Il est composé d'un collectif de plusieurs journalistes.
Voir tous les articles de OMEB
Vos 12 commentaires
Alwenn Le Mardi 15 juillet 2014 15:53
Si le Drian se battait pour la réunification, ça se saurait ! Il n'a aucune vision ni ambition pour la Bretagne, sinon un provincialisme amélioré.
(0) 

Yves Lainé Le Mardi 15 juillet 2014 16:48
Je ne suis pas de l'avis d'Alwenn - Sur le fond JYLD ne peut être suspect - Ce à quoi se livrent les parlementaires cette semaine est un jeu de poker menteur et il faut dire ce qu'on ne veut pas plus que ce que l'on veut. ce qu'il faut, C'est que JMA perde car sa quête n'est pas une cause. Ni Breton ni Nantais, ni même angevin... Son amendement doit être repoussé et après on passera aux choses sérieuses
(0) 

Naon-e-dad Le Mardi 15 juillet 2014 20:49
@Yves Lainé
D'accord avec ce que vous dites, cher Yves Lainé.
A-du ganeoc'h penn-da-benn.
(0) 

Reun Allain Le Mardi 15 juillet 2014 22:35
Je partage aussi les réserves de Yves Lainé. Je suis persuadé qu'il y a un jeu plus subtil qu'il n'y parait mais c'est un terrain miné. Un drôle de jeu à lieu en ce moment à l'assemblée avec pour résultats
- Aquitaine/Poitou-Charentes/Limousin fusionnés
- Alsace-Lorraine-Champagne fusionnés
- Picardie-Nord-pas-de-Calais fusionnés
- Région Centre reste seule en "promesse" théoriquement d'un mariage futur avec PdL ou IdF.
Les deux premières fusions accouchent de « régions » à priori ingouvernables, en tous cas ils ne sont au bout de leurs peines quand il falloir choisir le « chef » (chef-lieu ou chef tout court). Ça va tanguer un max et ils ne sont pas bout de leurs surprises.
L'état français est un « merdier » irréformable, ils avaient une chance de procéder à une dévolution de pouvoirs dans de vraies régions cohérentes et au lieu de ça ils sont en train d'en fabriquer des monstres encore plus ingouvernables que l'état central. Y échapper est une véritable chance. Hasard ou jeu heureux qui fait que tout resterait encore ouvert avec le Centre qui reste seul. C'est bien avec le Centre qu'une région Val de Loire pourrait se constituer mais pour que cela convienne aux Bretons il faudrait que le droit d'option permette à la Loire-Atlantique de quitter les PdL sans l'accord de celle-ci. Ce n'est pas prévu mais on peut compter sur les tensions à venir pour que l'on change la règle du jeu. Le pire est toujours possible mais à l'instant présent c'est moins pire que si le Centre était irrémédiablement marié avec une région voisine.
La future mariée "ligérienne" d'un Centre actuellement gouverné par Tours sera probablement plus désirable sans Nantes qu'avec.
Wait and see …
(0) 

Alwenn Le Mercredi 16 juillet 2014 00:27
Il y a eu un accord au sein de ps ouestien pour un statut quo, "deux régions" : Bretagne + pays de loire, accord qui s'est "officialisé" par le texte commun Ledrian Lefoll. Accord non respecté par ... ayrault, qui a fait un assault pour la fusion.
Accord de dupes ? où chacun pense berner l'autre ?
La volonté du Centre de devenir le Val de Loire avec une partie des pays de loire est le point faible (mortel ?) des pays de loire.
(0) 

PIERRE CAMARET Le Mercredi 16 juillet 2014 07:15
Jean Yves LE DRIAN . Je me repete :Le Clown Triste "portera toute sa vie , sur la conscience le poids de sa forfaiture , vis a vis de la BRETAGNE .
(0) 

Alwenn Le Mercredi 16 juillet 2014 11:41
"À savoir le rattachement de Nantes et du seul département de Loire-Atlantique aux quatre départements bretons actuels (2). Même si les députés socialistes bretons se résoudraient, faute de mieux et par loyauté envers l'actuel ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian - qui s'est pourtant lui-même déclaré à plusieurs reprises favorable à une Bretagne à cinq départements - au statu quo."
(0) 

pacha Le Mercredi 16 juillet 2014 23:16
la région centre ne restera pas longtemp seul,d'ailleur elle ne pourra pas,les pdl à plus ou moin long terme va disparaitre et c'est une bonne chose, de l'ordre enfin dans l'ouest!!
(0) 

RLG Le Samedi 19 juillet 2014 16:32
Reun Allain vous avez bien résumé les choses. Je crois que la région Centre ne restera pas seule et sera rejointe par les PDL SANS la Loire Atlantique. Il faut que le cadre législatif actuellement discuté le permette. Manuel Valls et le député Da Silva pourront à mon avis le permettre.
Quant à Jean Yves Le Drian il est obligé de ménager son ancien chef de gouvernement JMA.
(0) 

Jean-François ZURAW Le Samedi 19 juillet 2014 17:18
@Reun Allain Ne pas oublier que si la fusion des régions Centre et Pays de la Loire finit par se faire, ce sera avant l'application du droit d'option, qui s'appliquerait ainsi pour la Loire-Atlantique dans le cadre de cette nouvelle région.
La majorité des 3/5 des nouveaux conseillers régionaux sera alors plus facilement atteignable que dans le cadre des Pays de la Loire seuls, d'autant plus que la Loire-Atlantique pourrait du coup être plus que volontaire pour quitter cette région Val de Loire.
(0) 

Ar Vran Le Samedi 19 juillet 2014 18:43
Pour revenir sur la fusion souhaitée des PDL (sans la Loire-Atlantique) avec le centre, il ne faut surtout se contenter d'attendre mais semer la discorde.
En effet, il faut encourager les élus courageux du centre et des PDL qui osent se prononcer pour un mariage avec les PDL. Il ya tout plein d'arguments pour cela, il suffit de les faire diffuser et surtout que les habitants concernés se les approprient.
De l'autre côté comme de tout façon le fameux droit d'option est irréalisable (au vue des conditions demandées), la Loire-Atlantique ne reviendra jamais en Bretagne. Il faut pour que cela se réalise un rapport de force...
Pour cela il faut faire peur aux habitants de la Loire-Atlantique en leur disant que la capitale de la région concernée ne sera jamais Nantes, mais Tours ou Angers, que la presqu'ile de Guérande sera totalement excentré dans un ensemble qui regarde vers les terres et non vers la mer , etc...
Ensuite semer la zizanie dans la région des Pays de Loire actuel où Nantes, la ville prédatrice accapare tout de cette région, soumet Angers et empêchent aux Sarthois de se développer et de regarder leur bassin naturel qui est le Bassin parisien ...
Pourquoi ne pas diffuser l'idée d'une grande région Val de Loire-Centre regroupant les 4 départements des PDL (sans la Loire-Atlantique)à ceux de la région Centre associés aux départements des 2 sèvres et de la Vienne; ce qui aurait le mérite soit dit en passant de mettre les Charentes avec la région Aquitaine et surtout d'assurer une continuité territoriale de la Vendée à Orléans. (et bien sûr de plus braquer les projecteurs des journalistes aux ordres sur la méchante Bretagne qui fait tant peur à nos esprits républicains fossilisés
Il faut arriver à ce que tous les habitants de ces départements concernés aient plus d'intérêt à voir leur départements ensemble que de rester englués dans une région PDL sans âme et sans saveur....
(0) 

M.Prigent Le Dimanche 20 juillet 2014 04:36
Ce samedi, avec des collègues pro bretons, je collationnais avec un directeur de cabinet d'un parlementaire de la Région Centre très remonté contre le statu quo.
Les élus "Centriens" majoritairement sont très désappointés de gérer une région pauvre qui végète, qui n'a pas de nom, qui ne représente rien.
Ils veulent "annexer" (terme cher à Auxiette) les 3 départements orientaux des PdL pour former une vraie région appelée "Val de Loire".(Dito carte de Bretagne Réunie).
D'ailleurs leurs auto collants sont prèts "VAL DE LOIRE-Notre ligne de vie"-commentant un écusson où la Loire coule au milieu des murailles d'un château.
Ils ont lancé des pétitions auxquelles j'ai répondues.
Bref, eux aussi, comme les bretons, sentent qu'ils vous encore passer à coté de leur Histoire par la faute du mollasson qui nous gouverne... enfin essaie.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons