La réunification à l’ordre du jour de la session du Conseil régional des 9 et 10 juillet

-- La réunification --

Dépêche
Par Philippe Argouarch

Publié le 2/07/20 17:42 -- mis à jour le 03/07/20 07:40

Nous apprenons via un communiqué de la région administrative Bretagne que la réunification figurera lors de la session des 9 et 10 février à Rennes. Des coopérations avec le département de la Loire-Atlantique seront proposées.

Vous pourrez suivre les débats en direct sur le site de la région

Pour rappel le 20 janvier dernier, le conseiller régional Marc le Fur avait demandé trois choses (voir notre article) : la création d'un groupe de conseillers régionaux consacré uniquement à la problématique de la réunification ; la dotation d'un fonds spécial pour aider les associations qui oeuvrent pour la réunification y compris et surtout celles de Loire-Atlantique ; que l’ensemble des études économiques soient faites sur les cinq départements et dotées de cartes avec les cinq départements.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1627 lectures.
mailbox imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.

Vos commentaires :

Burban xavier
Jeudi 2 juillet 2020

Il faut que çà bouge et aboutir à la réunification de la Bretagne pour le devenir de la jeunesse , de notre territoire . Nous ne pourrons jamais nous résoudre à la situation actuelle sans le "pays Nantais" pour la Bretagne que nous aimons !

Spian a reomp !

Kristof Bourdelier
Vendredi 3 juillet 2020

A-du ganeoc'h / Bien d'accord avec vous Burban xavier :')

Le Berre Bert
Vendredi 3 juillet 2020

" la dotation d'un fonds spécial pour aider les associations qui oeuvrent pour la réunification y compris et surtout celles de Loire-Atlantique "

On croit rêver quand même...les richissimes Côtes d'Armor et ses 600 000 habitants vont financer les assos du 44 (et ses 1,5 millions d'habitants).

Quand bien même je soutiens la réunification, on marche sur la tête là...vraiment c'est un message envoyé très négatif en réalité. A tout point de vue.

Cet argent devrait mieux servir à permettre à l'enseignement breton de survivre...

valy daniel
Vendredi 3 juillet 2020

les maires PS de Nantes et rennes ont été largement réélues .

je ne comprend pas que les bretons continuent a voter pour un PS anti B5 .

cherchez l'erreur ?

si quelqu'un peut m'expliquer !

patrick lecat
Vendredi 3 juillet 2020

Les gens votent d'abord pour un gestionnaire et souvent le gestionnaire en place apparaît plus crédible qu'un nouveau candidat, fut il pro-réunification.

Le Berre Bert : Les associations qui oeuvrent pour la réunification en Loire-Atlantique ne recevront jamais un Euro du Conseil Départemental et encore moins du Conseil régional des PdL !

Jacques
Vendredi 3 juillet 2020

@ valy daniel

Très simple : Voter à gauche, c'est voter pour 'le camp du bien'...

Et quoi de mieux que les citadins (les bourgeois), déconnectés du pays et de son identité, pour voter pour le camp du bien...

On retrouve cette problématique chez les citadins dans tous les pays... (regarder comment vote toutes les grands villes de l'Occident).

Ces gens ne votent pas avec leurs neurones, ils votent pour le politiquement correct qui convient à leur biotope... 'Ouvert sur le monde' dans le discours, mais surtout profondément égoïste!

Le problème, c'est que pour avancer, c'est principalement eux qu'il faut convaincre...!

Le reste suivra...!

Et ce n'est pas l'UDB (le pot de colle historiques du PS français) qui a le discours pour s'adresser à ces personnes...

A mon sens, il n'y a que Breizh Europa qui ciblent les citadins avec un minimum de crédibilité mais sans véritable puissance financière pour parvenir à un résultat...

M.E.K.
Samedi 4 juillet 2020

Il est bien temps qu'ils se réveillent au CR! Cependant, ne soyons pas dupes. Je pense que ce n'est qu'une manœuvre politicienne de campagne pré-électorale. Car tout au long de leur mandat, ils n'ont servi à rien.

Ils se sont révélés n'être que des idiots inutiles: Aucune ambition, aucun projet phare n’ont été mis en œuvre lors du dernier mandat: Échec de la réunification, échec sur la langue bretonne, pas de mise en place d'une Assemblée de Bretagne, pas de mise en œuvre dans le cadre de la loi NOTRe du droit à l'expérimentation et à la différenciation. Oui, ce ne sont que des inutiles et des bons à rien. Marc Le Fur va jusqu’à les qualifier de supplétifs du pouvoir central. Il n'a pas tort.

Ils m'ont très déçu. J'attendais vraiment mieux de leur part.

En tout premier lieu un courage politique pour défendre notre pays, quitte à contrarier Paris et la direction de leurs partis politiques.

J'espérais qu'ils auraient mis sur la table et au débat public des projets d'envergure relatifs d'abord à la réunification, pour laquelle ils auraient pu faire du "reuz" par exemple en mettant en balance, de manière collective, leur démission. ça aurait fait bouger les lignes, c'est sur! Ils auraient pu et du porter un véritable débat avec les Bretons sur une authentique "régionalisation" (je n'aime décidément pas ce terme) ambitieuse, réelle et efficace, sur la dévolution des pouvoirs, sur le droit à l'expérimentation. J’espérais qu'ils auraient pris la parole pour faire évoluer le discours politique -quitte à le déplacer sur des terrains confinés, voire tabous-, pour élever l'esprit des Bretons bien trop formatés par ailleurs. J'espérais qu'il fassent sortir du ghetto et du mépris ou de l'insulte, un mot comme "autonomie", l'un des plus jolis mots de la langue française.

Du coup, pas envie de les porter une nouvelle fois à la tête de la région si c'est pour continuer de constater leur vacuité et leur inutilité, à ces mollassons. Voire, leur collaboration à ces "supplétifs". Ne m'eus ket c'hoant anezhe kén! Er maez!

burban xavier
Dimanche 5 juillet 2020

Dans les "grandes villes " Nantes et Rennes" le PS Jacobin se maintient mais il n'est plus élu avec aisance c'est à dire qu'il n'est plus monolithique au premier tour de scrutin c'est pourquoi le Ps de 2020 ne peut plus prétendre à diriger ces villes sans le concours des Verts , de L'UDB ....ex Nantes Mme Rolland n'a recueilli que 32 °/° des suffrages exprimés au premier tour c'est loin des scores pléthoriques des années 1990 de ses prédécesseurs socialistes , l'érosion est forte . Les classes populaires ne votent plus ce qui interrogent sur le modèle et leurs désirs dans la citée ....

Les journaux qui expriment la facilité avec laquelle elle a été élue devraient être prudents car leur satisfaction sera de courte durée du fait que le parti socialiste suit la trajectoire du PC des années 1980 sur le plan électoral faute d'entendre et de comprendre les populations : domaines économiques , sociaux sécuritaires mais aussi des questions culturelles ou des interrogations sur le fonctionnement démocratique : l'exemple le plus clair est celui de la réunification de la Bretagne qui saute aux yeux . 105 000 personnes signent une pétition en faveur de la réunification de la Bretagne en Loire -Atlantique et la ville leader Nantes s' exonère du débat et des prises de décision soumis aux injonctions du passé et de celles des caciques locaux du parti socialiste en feignant de voir et d'entendre la question soulevée en dépit d'une demande démocratique légitime , confiant de facto à l'opposant le plus radical MR Grosvalet d'enterrer le sujet , mais la partie de l'iceberg existe toujours et surgira sans fin . Au royaume des aveugles les borgnes sont rois ! Les Breton(ne)s sont centristes et confient en général les clefs du camion aux plus modérés mais les Breton(ne)s ils sont

de + en + nombreux à ne plus voter par ce que le pouvoir délégataire de leur vote est ignoré comme ailleurs .

Le PS dans le Penn -ar- Bed récupère de nombreuses localités par ce que la Droite ne se penche pas non plus sur les sujets qui préoccupent quand elle est en place : l'emploi , les revenus ....la réunification de la Bretagne ou un statut pour la langue bretonne , elle gère comme le camp d'en face .....avec lequel elle coopère volontiers pour se maintenir en place : Lorient aux municipales est l'aveu de la division mais aussi de la duplicité . Faire perdre ceux qui pourraient changer quelque chose à la donne à tout prix (Verts -UDB , Gauche ...) .C'est insupportable pour eux ...

En résumé , le changement n'a pas encore infusé politiquement en Bretagne (seul les Verts sont élus à Auray aux responsabilités ) . Ailleurs comme à Brest par exemple le PS se maintient avec son système bien implanté mais pour combien de temps ?

La Bretagne est plus lente à recevoir les nouvelles formes de contenus politiques mais des sujets ne sont plus secondaires : écologie , emplois et technologies nouvelles , réunification de la Bretagne , statut pour la langue bretonne et désormais l'expérimentation voir l'autonomie de décision .

En dernier lieu , les Verts- UDB ... n'ont pas percé en Bretagne , ils leur faut imaginer une alliance aux régionales très vite car ceux qui "gèrent" n'obéiront qu'aux circulaires parisiennes sur tous les sujets !

Yann D
Mercredi 8 juillet 2020

Au deuxième tour, madame Rolland et les écologistes ont été élu par 18% des électeurs nantais face à 12% d'opposants et à 70% d'abstentionnistes.. Au dernier momen, madame Rolland avait pourtant demandé avec insistance, aux nantais d'aller voter.

Pour tout sujet important, la municipalité de Nantes devrait donc solliciter l'avis des citoyens nantais. Et pas seulement celui des associations subventionnées par la Ville comme cela est couramment fait.

ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 6 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.