Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
La société GDE illustre-t-elle le célèbre dicton : "Il n'y a que la vérité qui fâche" ?
La société GDE vient d'assigner en justice l'association "Vivre Ici" de Salaise sur Sanne"qui a dénoncé ses nuisances. Il s'agit ni plus ni moins d'une tentative de bâillonner cette association et c'est une atteinte grave à la liberté d'expression.
Magali Diennet pour Nature et Patrimoine en Centre Bretagne le 27/01/11 8:18

La société GDE vient d'assigner en justice l'association "Vivre Ici" de Salaise sur Sanne"qui a dénoncé ses nuisances.

Il s'agit ni plus ni moins d'une tentative de bâillonner cette association et c'est une atteinte grave à la liberté d'expression.

Une belle illustration du dicton connu "Il n'y a que la vérité qui fâche".

voici ce que nous avons reçu :

***************************************************************************

Nous pensons que GDE nous a particulièrement visé parce que l'on a dénoncé haut et fort et en CLI le gros problème des rejets de dioxines.

En effet, on a mis en évidence le fait que l'AP autorisant GDE à émettre des dioxines avait omis (volontairement ou pas) d'indiquer un taux d'oxygène de 11% (comme un incinérateur) alors que la norme imposée est bien celle d'un incinérateur 0.1 nanogramme. Or le broyeur de GDE ne fonctionne pas en circuit clos et étanche, le taux d'oxygène du broyeur se situe entre 20 et 21%. Les analyses effectuées et le laboratoire indépendant qui les a effectuées a bien déclaré qu'il avait relevé des taux d'oxygène entre 20 et 21% et que le résultat d'analyse n'avait pas été "ramené" à 11% comme un incinérateur. Ce qui change tout.

La DREAL était bien embarrassée quand on a soulevé le problème et Bruno Le Sech a bien senti venir le danger. Donc il faut nous faire taire.

Comme nous avons aussi épinglé la DREAL sur un autre sujet, convoqués à un comité de pilotage pour désigner un bureau d'études devant effectuer une étude de SEG (SUIVI ENVIRONNEMENTAL GLOBAL), nous avons quitté la réunion pour ne pas approuver un choix vers lequel on nous orientait et on a bien fait parce que le lendemain en enquêtant on s'est rendu compte que le dit bureau d'études avait déjà reçu sa notification officielle bien ..... avant la réunion devant faire ce choix.

Voir notre site pour plus de détails :

(voir le site)

Malgré nos nombreuses relances, c'est silence radio de la DREAL et de la sous-préfecture sur les deux sujets : les dioxines de GDE et le choix du bureau d'études du SEG.

***************************************************************************

Tout cela ne peut que nous laisser perplexes !!!

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1076 lectures.
logo
“Nature et Patrimoine en Centre Bretagne” est une association loi 1901 qui s'est créée en mai 1998 et s'est donné pour but la protection de l'environnement.
NPCB
Boîte postale 6
56770 Plouray
Voir tous les articles de Nature et Patrimoine en Centre Bretagne
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons