Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
La télévision flamande était à Carhaix le 30 novembre 2013
On verra sur ce lien, que l’OMEB vient de recevoir, le montage video de leur reportage du rassemblement à Carhaix le 30 novembre 2013. Sous-titré en français.
Gilles Delahaye pour OMEB le 26/12/13 0:29
32441_2.jpg
Reportage de la télévision flamande à Carhaix le 30 novembre 2013. Copie d'écran.

On verra sur ce lien, que l'OMEB vient de recevoir, (voir le site) de la télévision flamande DeRedactie.be, en flamand, le montage video de leur reportage du rassemblement à Carhaix le 30 novembre 2013 mis en ligne à 19 h 20. Tous les propos en flamand sont sous-titrés en français.

Ils ont préparé leur reportage la veille, avec une interview de Christian Troadec dans sa mairie, et ils nous donnent d'autres images de Carhaix, avec la statue de Théophile-Malo de La Tour d'Auvergne-Corret coiffée d'un bonnet rouge (1). Il a reçu son bonnet rouge dans la nuit du 10 au 11 novembre, comme rapporté le 11 novembre par Le Télégramme, ce qui a été le cas aussi de la réplique de Gourin de la statue de la Liberté.

On rappellera qu'à Nantes le 7 décembre c'est la statue d'Anne de Bretagne qui a reçu un bonnet rouge ( voir l'article )

Autre presse étrangère, ajout du 15 janvier

Le quotidien britannique The Guardian (voir le site) sous la plume d'Anne Penketh, qui était à Carhaix le 30 novembre 2013, et sous le titre French eco tax mobilises new generation of Breton red caps, L'écotaxe française mobilise une nouvelle génération de bonnets rouges bretons, relate ce 3 janvier les sources et le contexte du mouvement des bonnets rouges.

On notera que signaler (§ 12) que le Premier ministre Ayrault est a former Breton mayor (un ancien maire breton) est à double entrée : ou qu'il est breton, ce qu'il n'est pas puisque originaire de Maulévrier en Maine-et-Loire, d'une famille non bretonne, ou qu'il était maire en Bretagne (Nantes). On voit ainsi une fois de plus que les étrangers savent que Nantes est en Bretagne...

(1) La Tour d'Auvergne est né à Carhaix en 1743. Capitaine dans l'armée royale en 1784, il revient en Bretagne en 1795 pour y étudier la culture celtique. Il est tué aux armées du Rhin en 1800, ses cendres sont transférées à Paris au Panthéon en 1889. La statue est sur la place centrale qui porte son nom. Elle est du sculpteur italien Carlo Marochetti (1805-1867) de Turin, et date des environs de 1840.

Voir aussi :
logo
L'Observatoire des Médias en Bretagne est basé à Rennes. Il est composé d'un collectif de plusieurs journalistes.
Voir tous les articles de OMEB
Vos 2 commentaires
Ghildas Durand Touz Le Jeudi 26 décembre 2013 18:24
La Tour d'Auvergne ?!
Il s'est trompé, comme dit le proverbe : "Comme un Breton au service de Napoléon" !
Je doute que le proverbe me vienne de la tradition familiale des Conan-Touz & Jaffrenou, puisque l'oncle de ma mère écrivit louangeusement en faveur de ce pauvre grenadier. Je dirais que Taldir n'avait plus sa raison critique après 14/18, eu égard à ses bonnes tirades lucides et anarchistes d'avant ! On aurait pu se passer de sa bibliographie de La T. A. !
Cela ne retire rien au fait que nos amis flamands aient su percevoir dans notre mouvement des Bonnets Rouges un parallèle, une réciprocité, à leur propre engagement historique en faveur de leur langue à eux, le néerlandais du Sud, celui des Pays-Bas méridionaux.
La Tour-d'Auvergne coiffé d'un bonnet rouge ? Finalement : pourquoi pas .. puisque nous rassemblons pour la Bretagne dans son entièreté, Breïzh (avec un tréma sur le ï, non plus seulement un point/poing, un tréma, comme il faudrait que cela fût ! ).
Quant à La Tour d'Auvergne il serait tant qu'il se ralliât aux Bonnets Rouges plutôt qu'aux Bonnets-à-Poils du sinistre "Napoléon-Adolphe" !
Ghildas Durand Touz.
(0) 

Caroline Le Douarin Le Jeudi 16 janvier 2014 01:46
Bravo au Guardian et à cette journaliste d'avoir si bien exposé le contexte aux Britanniques.
Elle doit être galloise : Penketh = Pencoat, ou Penhoet que l'on trouve à Saint-Nazaire, les chantiers de Penhoët...
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons