Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Les apports du multilinguisme
Les apports du multilinguisme
- Communiqué de presse -
le bilinguisme précoce : un cadeau pour tous les enfants
Dans les cadres des conférences de Penn da Benn, le sujet proposé ce mercredi est le bilinguisme précoce
Fanny Chauffin pour Kerne Multimédia le 19/08/17 17:12

Dans le cadre des conférences prévues par la librairie Penn da Benn, le mercredi 23 août le bilinguisme précoce en ces temps de rentrée sera l'objet de la communication de 18h, suivie d'un débat.

Après une brève présentation des expériences de bilinguisme précoce des Grecs à nos jours en passant par les grandes cours d'Europe, nous parlerons des systèmes éducatifs bilingues en France et en Europe.

Comment le jeune enfant adopte-t-il très vite des sons nouveaux ? Pourquoi l'école maternelle est-elle une étape clé dans son développement ? Quels sont aujourd'hui les résultats de fin de primaire des enfants bilingues ?

Dans une France où un quart des enfants ne parle pas français en région parisienne à la maison, dans une Europe et un monde multilingues, comment donner un maximum de chances à un enfant d'apprendre facilement des langues et de s'adapter à de novuelles situations ?

Entrée gratuite, librairie Penn da benn, place st Michel, Quimperlé.

Avec Fanny Chauffin, auteure de "Diwan, 40 ans déjà !"

Voir aussi :
Youtubeuse, docteure d'Etat en breton-celtique à l'Université Rennes 2 / Haute Bretagne, enseignante, militante des droits humains à Cent pour un toit Pays de Quimperlé, des langues de Bretagne avec Diwan, Aita, GBB, ...., féministe, enseignante, vidéaste, réalisatrice, conteuse, chanteuse, comédienne amateure, responsable depuis vingt ans du concours de haikus de Taol Kurun, des prix littéraires Priz ar Vugale et Priz ar Yaouankiz, ...
Voir tous les articles de Kerne Multimédia
Vos 1 commentaires
Erwann Le Dimanche 20 août 2017 20:47
C'est un parti pris que je ne partage pas.
Pour avoir mis mon enfant à Diwan dans l'optique de l'ouverture d'esprit et de culture, j'ai été confronté, à Nantes, à des professeurs fantoches et arrogants.
Heureusement, j'ai eu le bon réflexe, à savoir le retirer de cet établissement.
Diwan est un danger pour les enfants, les parents qui ne peuvent pas suivre en Breton ne peuvent pas compter sur ces planqués fonctionnarisés, qu'il ne faut SURTOUT PAS remettre en question (tu te rends compte, et la langue Bretonne, que deviendrait-elle si nos "ennemis" avaient du grain à moudre?).
Diwan? Nann trugarez.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons