Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plus
- Communiqué de presse -
le député U.M.P. du Finistère Christian Ménard a rencontré
Utilisant la possibilité que lui offrent les lois françaises, le député U.M.P. du Finistère Christian Ménard a rencontré, à la maison d’arrêt de Nanterre, située Avenue de la Commune de Paris, le prisonnier politique breton Alain Solé, en détention « provisoire » depuis début octobre 1999. Médecin de formation, Christian
La Rédaction pour CARB le 25/10/03 19:00

Utilisant la possibilité que lui offrent les lois françaises, le député U.M.P. du Finistère Christian Ménard a rencontré, à la maison d’arrêt de Nanterre, située Avenue de la Commune de Paris, le prisonnier politique breton Alain Solé, en détention « provisoire » depuis début octobre 1999.

Médecin de formation, Christian Ménard était déjà intervenu auprès du Ministre français de la justice Dominique Perben en juillet 2002, puis début 2003, après qu’Alain Solé eut été victime d’un infarctus qui avait entraîné un triple pontage coronarien en juin dernier et une artérioplastie en juillet.

A l’issue de sa visite, le député du Finistère a déclaré à la presse qu’il estimait « nécessaire » une expertise médicale « compte tenu de ses antécédents cardio-vasculaires » en précisant que cela « avait été demandé le 8 juillet dernier par la cour d’appel (de Paris), mais n’a toujours pas été suivi d’effet ».

Il a insisté sur la nécessité d’une expertise médicale et doit écrire « en ce sens au ministre français de la Santé », Jean-François Mattei.

En mai dernier, Marie-Thérèse Boisseau, secrétaire d’état aux personnes handicapées et vice-présidente de la région administrative Bretagne s’était aussi engagée à relayer auprès des services de Monsieur Perben les inquiétudes d’un autre prisonnier politique breton, Kristian Georgeault, sur l’état de santé d’Alain Solé.

A l’inverse, sollicité par une démarche discrète il y a déjà plusieurs années, le député (P.S.) d’Ille-et-Vilaine, Jean-Michel Boucheron, avait refusé de rendre visite au militant indépendantiste, prétextant ne pas pouvoir se rendre dans une prison située hors de sa circonscription d’élection et semblant ainsi ignorer qu’un député, dans l’État français, n’est absolument pas le député d’une portion de territoire et des habitants qui y vivent, mais qu’il est le détenteur d’une fraction de la souveraineté « nationale ».

La Coordination Anti-Répressive de Bretagne salue la démarche humanitaire de Christian Ménard et félicite le comité C.A.R.B. de Karaez et l’A.C.A.T. (Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture) ainsi que les différentes personnalités très engagées dans des interventions plus discrètes qui ont amené cette visite.

logo
Coordination Anti-Répressive de Bretagne. La CARB est la réunion des comités anti-répression qui sont nés suites aux vagues d’interpellations survenues en Bretagne depuis le 30 septembre 1999. Des comités anti-répressifs existent dans plusieurs villes de Bretagne, en Occitanie et aussi en région parisienne.
Voir tous les articles de CARB
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 0 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons