Le Parti Breton / Strollad Breizh appelle à manifester pour la Réunification de la Bretagne
Communiqué de presse de Parti Breton

Publié le 21/09/22 11:03 -- mis à jour le 21/09/22 19:53

Ce jeudi 8 septembre, pour le retour du FC Nantes en coupe d’Europe, la tribune Loire a choisi de déployer un superbe tifo herminé à l’effigie de la Duchesse Anne. Cet affichage est une énième démonstration de l’attachement des Nantais à leur vraie région. Pourtant, malgré de nombreuses tentatives herculéennes, le peuple breton cherche toujours une voie pour être réuni dans une seule et même entité administrative.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous !

L’association Bretagne Réunie propose aux Bretonnes et aux Bretons de se rassembler une nouvelle fois pour nous faire entendre. Le Parti Breton appelle tous ses membres et sympathisants à manifester à Saint-Nazaire pour défendre la Réunification de la Bretagne.

Le Parti Breton est convaincu que le chemin le plus efficace vers la Réunification est la reconnaissance de la nation bretonne par l’Etat français. Ce statut nous permettra de défendre les droits du peuple breton tels que l’intégrité géographique, la co-officialité des langues ou le droit de s’administrer avec nos propres institutions.

Le Parti Breton reste tout de même ouvert à l’organisation d’une consultation simple sur l’ensemble de la Bretagne (les 5 départements), sur deux choix possibles : Réunification ou statut quo. Cela fait partie des actions politiques qui peuvent dynamiser ce combat démocratique, et obliger les élus et partis politiques à se positionner et s’engager.

Pratique : Rdv samedi 24 septembre à partir de 11H aux HALLES SUD Avenue de Saint Hubert à Saint Nazaire. Démarrage de la déambulation à 14 heures !

Joannic Martin, Porte-Parole

Pour le Bureau du Parti Breton

Voir aussi :

2  0  
mailbox
imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Vos 9 commentaires
  Anne Merrien
  le Mercredi 21 septembre 2022 13:46
Une consultation unique sur la B5 n'est pas possible, puisque cette circonscription n'existe pas encore.
Pour la même raison, une consultation unique sur le grand ouest n'est pas possible non plus.
Une consultation au sujet de la Réunification n'est possible que sur le 44.
Une consultation en B4 ou PDL ne peut porter sur le sort du 44, ce serait de l'ingérence.
Consultation simple en effet, il n'est pas question de référendum au sens strict.
La décision revient au Parlement.
(1) 
  Kristen
  le Mercredi 21 septembre 2022 20:12
@Anne Merrien
« n'est pas possible, n'est pas possible non plus, n'est possible que, ne peut porter, il n'est pas question ... »
Ce Droit, qui dessert les Droits, n'est que le résultat d'un rapport de force politique qu'il appartient aux déshérités de modifier par les moyens politiques les plus efficaces possibles. Avec d'autres, ce défilé en fait certainement partie.
Il apparaît donc important de sortircdes effets des phyltres du «sortilège», en se penchant sérieusement sur les différents moyens en question. Élargir le débat.
(2) 
  Anne Merrien
  le Mercredi 21 septembre 2022 21:59
C'est la méconnaissance du droit qui encalmine le dossier de la Réunification.
Le CD 44 et le pouvoir central nous baladent ainsi à loisir.
(2) 
  Anne Merrien
  le Mercredi 21 septembre 2022 22:51
On nous raconte n'importe quoi :
- l'article dit du droit d'option était inconstitutionnel (le Parlement ne peut déléguer ses compétences exclusives, les PDL n'ont pas de droit de veto)
- le CD 44, pour fuir ses responsabilités, demande à Paris un vote décisionnel (sur une compétence exclusive du Parlement)
- ce même CD 44 prétend faire des études d'impact sur la fusion des deux régions (ingérence dans les affaires des deux régions et des départements voisins)
(1) 
  jakez Lhéritier de St Nazer de Bretagne
  le Jeudi 22 septembre 2022 07:01
La Loire Atlantique a été détaché de la Bretagne -Sans votes
Un peuple n'a pas à être "consulté " ou à voter pour organiser sa division.je n'ai pas vu cela dans le monde au contraire.
Arretez de faire référence a d'éventuels votes.
Agir à l'international et avec des actions de terrains constantes pour perturber toute les réunions PDL ou Bretagne amputée.
(2) 
  Jorj Treger
  le Jeudi 22 septembre 2022 10:32
Le droit international et européen interdisent la différenciation entre les bretons.
C'est à dire interdiction de diviser la Bretagne ou d'organiser referendums consultations ou ric car considérés divisions.
Le droit breton, européen, international doivent prévaloir sur le droit jacobin du colonisateur français.
Tous à Naoned pour la réunification.
(1) 
  Anne Merrien
  le Jeudi 22 septembre 2022 10:33
En 1969, lors du référendum perdu sur la régionalisation et la réforme du Sénat, les électeurs bretons ont voté pour leur division. Si le CD 44 organisait un vote consultatif sur le choix de sa région de rattachement, ce serait tout autre chose.
Il faudrait que les Bretons arrêtent de voter pour des gens qui veulent faire disparaître la Bretagne dans le grand ouest. Il est des maires en Loire-Atlantique qui mettent un drapeau breton à leur mairie et qui sont pour la fusion des deux régions, pour ne pas rejeter les autres départements des PDL, qui eux ne veulent pas de cette fusion qui ferait d'eux les nouvelles marches de la Bretagne.
(2) 
  Alter Écho & Ego machin
  le Jeudi 22 septembre 2022 13:11
Il faudrait surtout et avant tout appel au peuple breton qui soit fait sans le prendre enfin, pour un con que l’on veut ou/et peut manipuler et duper, que quel que soit le sujet, dans n’importe quel domaine concernant leur vie, qu’il soit longuement informer sur tous les aspects de la ou les question qui lui seront soumises en toutes connaissances, des causes et des effets qui vont l’impacter!!!
Pour que le peuple breton soit véritablement informé et je n’entends pas lavage de cerveaux par le terme information, il faut qu’il y ait une chaîne locale et bretonne de tv, qui libre, sur un temps plus ou moins long, sur « la question » proposée dont tous les aspects seront abordés et discutés le temps qu’il faudra : détails, conséquences débusquées, et avantages qui ressortent clairement après les différents débats qui les évoquent et en ayant traité en profondeur tous les points essentiels et surtout ceux qui le sembleraient moins . Là où les diables se nichent!
"Sans accés aisé, et efficace d'information du peuple breton, dans la situation actuelle, aucune consultation, aucun référendum, aucune élection, voire même aucune délibération, régionale, départementale et municipale ne remplit les conditions d’information optimales des citoyens bretons !"
Cela ne peut durer indéfiniment, pas davantage surtout concernant des choix actuels, cruciaux pour notre AVENIR !
Vivre ou mourir, de cela il faut enfin tout savoir sur les Hommes et les choses, mettre à l’épreuve ceux qui veulent notre mort, même sans qu’ils le sachent et le leur démontrer et les écarter définitivement s’ils s’obstinent dans des combats qui nous ont toujours desservi, et être sûrs de ceux sur qui nous pourrons encore nous appuyer pour vivre et aller plus loin, dans un développement nouveau qui soit au service de ce que nous avons encore conserver, de nous et de nos moyens !
(2) 
  KLG
  le Dimanche 25 septembre 2022 09:32
Nous apprenons cette énième "manifestation" ou plutôt témoignage breton en Loire-Atlantique, quelques jours avant son déroulement. Il y a déjà un problème d'organisation, limite il y a une volonté de ne pas réunir beaucoup de monde. Une petite fête entre amis quoi.
Mais le vrai point gênant c'est le contexte. Il y a une semaine, l'actualité française a été braquée sur Callac, avec même une intervention de Macron quelque jours avant des manifestations, pour prendre position en faveur d'une installation planifiée, décrétée et sur fonds publics de migrants pour repeupler les régions volontairement délaissées par les mêmes pouvoirs publics.
Cette semaine Macron est venu se déplacer en Loire-Atlantique pour faire l'apologie des éoliennes qui clairement défigurent complètement l'un des "plus beaux villages" de France, "petite cité de caractère" et clairement emblématique de la Bretagne en Loire-Atlantique, Batz-sur-Mer.
Où sont les bretons là-dessus ?? Nulle part.. C'est même quasiment les médias parisiens qui s'inquiètent de cette apathie bretonne. Ici même ces deux actualités fortes ont été complétement et volontairement laissées de côté.
Cela ne donne vraiment pas envie de s'investir pour la Bretagne...le combat n'aura pas lieu.
(2) 
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.