Le PSG bat difficilement Locminé
Dépêche de Louis-Benoît Greffe

Publié le 8/01/12 19:42 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

L'équipe ultra-médiatisée du PSG contre le petit club de patronage de Locminé, voilà qui promettait un match facile pour les Parisiens. ( voir l'article ) La réalité fut tout autre...

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Les Parisiens ont été accueillis à Lorient par un stade plein à ras-bord, rien de moins que 18.970 Bretons venus assister à ce qui ne pouvait être que l'héroïque défense, sinon l'exploit, de Locminé. Galvanisé par cette ambiance, le club breton s'élance à l'assaut de Paris, et à la 4e minute, à nous Paris ! Maïga shoote un ballon dans la transversale du but parisien. Celui-ci, comme les visiteurs, commence à trembler. Et de corner en coups francs, les joueurs amateurs se défendent comme de beaux diables. Les minutes s'égrènent, la 17e minute sonne le réveil parisien.

À la mi-temps, la guerre des tranchées sur le terrain a été favorable aux Bretons.

Au début de la seconde période, Pastore se charge de rameuter les brebis – et les balles – égarées. Allongé par Nene, il frappe, et trouve le but. 1-0 pour Paris. Mais les Bretons ne lâchent pas, ne lâchent rien. Les Parisiens ont beau faire preuve sur eux de force brute, de Bodmer à Sissoko, les Bretons obtiennent un penalty, et Maïga égalise. 72e minute : 1 partout !

La crispation et l'étonnement se lisent dans le regard des Parisiens. La peur aussi, devant des Morbihannais à l'aise comme des pros d'outre-Manche. La peur qui fait mettre aux Parisiens les bouchées doubles vers la 90e, les voilà qui redécouvrent la valeur travail et la pression s'accumule sur Locminé. Et à la toute fin des prolongations d'un long chemin de croix pour les Parisiens, miracle : Lugano envoie le ballon de la tête et libère les Parisiens.

Déception de la Saint-Co' de Locminé au terme d'un long, long match pour leur équipe et leur entraîneur.

Déception d'une Bretagne tout entière derrière le club morbihannais et ivre de ce statut de petit poucet face au PSG, symbole d'un football déraciné et vide de tout sens.

Bravo Locminé, avec de tels amateurs, les Bretons ne s'ennuieront pas en championnat après l'indépendance. Brav Logunec'h ! Trugarez deoc'h !

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Délégué départemental de la SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l'Esthétique de la France), association d'utilité publique qui a pour but de défendre, depuis sa création en 1901, le patrimoine historique, architectural et naturel français.
Vos 1 commentaires
  Eik D.
  le Lundi 9 janvier 2012 08:50
Oh oui alors, Bravo à ce Petit club qui n'a pas failli, ni craqué devant la machine médiatico-fric qu'est le psg. Belle résistance des ces Bretons !!! Et bien sûr Vive la Bretagne !
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.