Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
.
.
- Dépêche -
Le succès de la Breizh Touch
Combien étions-nous sur les Champs Elysées pour assister au défilé ? sans doute 400.000. L'émotion des Bretons et amis de la Bretagne était au rendez-vous en voyant les sonneurs et danseurs défiler sur la plus belle et emblématique avenue du monde. Le pari était gagné,
Philippe Chain pour PARIS BRETON le 24/09/07 19:24

Breizh Touch le succès

Combien étions-nous sur les Champs Élysées pour assister au défilé ? sans doute 400.000.

L'émotion des Bretons et amis de la Bretagne était au rendez-vous en voyant les sonneurs et danseurs défiler sur la plus belle et emblématique avenue du monde. Le pari était gagné, la Bretagne présentait un des aspects le plus connu de sa tradition, la musique et le danse. Et ils étaient 3.000, parmi les meilleurs d'aujourd'hui, à le faire. D'une moyenne d'âge de trente ans, signalant ainsi la vitalité de la culture, ils ont offert aux différentes générations de Bretons d'Île de France qui étaient venus, des grands parents aux petits enfants pour les voir, un moment d'intense émotion.

Ils voyaient, et savaient que partout sur la télévision on voyait, la vivacité et l'intensité d'une partie de leur culture et de leur identité. Ils savaient aussi que la Bretagne était sans doute la seule à pouvoir s'exposer ainsi durant quatre journées sur Paris.

C'était le point d'orgue d'une semaine de manifestations qui illustraient la permanence de la tradition culturelle, mais aussi sa capacité à évoluer dans le monde du XXIe siècle.

Les Parisiens, la France et le monde pouvaient accéder à ce témoignage culturel. En effet, le vendredi s'était tenu au Zénith le Cyber fest noz, où les effets d'une compétition entre la France et l'Irlande ont réduit les participants physiquement présents, mais pas ceux qui aux quatre coins de la planète ont suivi le fest noz, les taux de connections ont éclatés.

Une fierté sereine

C'est ce qui a été ressenti tout au long de ces journées de la Breizh Touch : du plaisir et une fierté sereine :

Lors des concerts élaborés par Avest Festival, dans différents lieux de la capitale, à la nouvelle Maison de la Maison de la Bretagne qui se retrouve chez elle à Montparnasse, proche du cordon ombilical du TGV, sur les quais de Seine où la Bretagne, dont la Loire-Atlantique exposait ses savoir-faire en matière maritime, recherche, exploitation, prévention, compétition nautique, mais aussi d'autres volets de sa culture musicale, du traditionnel au rock, en passant par le slam, la techno, le rap, en français ou en breton.

Sur les quais de Seine l'affluence a été considérable, une participation dense dès l'ouverture et des sommets samedi et surtout dimanche obligeant à fermer momentanément les entrées. Parisiens et Bretons (souvent ils ne font qu'un) ont pu mieux connaître les réalisations de la région, découvrir aussi les techniques de pêche, goûter aux fruits de l'exploitation des richesses de l'océan, déguster et apprendre les nouvelles recettes culinaires de grands chefs venus tout spécialement pour la Breizh Touch à Paris.

Ils ont été au moins 80.000 à se promener d'un stand à l'autre, à écouter les nombreux artistes bretons (de Bretagne ou d'Île de France) à s'initier aux danses bretonnes. L'ambiance était chaleureuse, des cousins, des amis perdus de vue se retrouvaient, d'autres Parisiens, des Bretons, des Irlandais, mais aussi toutes les nationalités qui vivent en Île de France découvraient les différents aspects de la Bretagne.

Au stand des associations bretonnes, judicieusement situé près du comité régional du tourisme et de l'espace gastronomie, l'affluence et la convivialité étaient également présentes. Les membres de Paris Breton et des associations bretonnes* se sont relayés ces quatre journées pour accueillir, informer les visiteurs sur les activités bretonnes en Île de France. Plusieurs d'entre eux ont participé au défilé des Champs Élysées, en tête de cortège, en portant les drapeaux gwenn ha du, Breizh Touch, ville (Cachan)….

La brochure « Vivre la Bretagne en Île de France » réalisée à l'occasion de la Breizh Touch par la Région Île de France - que nous remercions chaleureusement - et Paris Breton, a été diffusée à plus de 13.000 exemplaires. La phrase que nous avons le plus entendu a été « Enfin, cela manquait, merci ».

Et maintenant

La Breizh Touch a été un franc succès, elle a permis d'offrir une vitrine à la Bretagne, à ses activités, elle aura aussi suscité l'organisation de rencontres, celles de décideurs et de personnalités, celles des associations qui ne se connaissaient pas assez, celles aussi de tous les Bretons et Parisiens (souvent ils ne font qu'un) qui ont redécouvert la Bretagne sous un visage autre que le tourisme. Paris Breton et les autres associations vont pouvoir développer leurs activités, ce sera aussi une ère nouvelle pour la construction de projets de tous ordres en faveur de la Bretagne, dans des domaines de services comme celui du logement, du rapprochement entre des initiatives de Bretagne et d'Île de France, de l'organisation de manifestations culturelles, économiques associant plus étroitement les décideurs et entreprises.

Nous remercions Jean-Yves Le Drian président de la région Bretagne, Bertrand Delanoé, maire de Paris, Jean-Paul Huchon président de la région Île de France d'avoir permis la pleine réussite de ces manifestations. Paris Breton est fier d'avoir été partenaire de ces journées. Nous en rêvions, nous en avions déjà réalisé en 2006 dans un format, il est vrai plus réduit, mais néanmoins essentiel sur la littérature, la mode, le film.

Enfin, bien sur un très grand merci à tous les artistes, sonneurs, danseurs, chanteurs, conteurs, musiciens, chefs de cuisine qui ont été les acteurs de la Fête.

Paris Breton

* Paris Breton, la Mission Bretonne, Koroll Breizh (Savigny), l'association des cadres bretons, Les Bretons de Rueil, Le club de Bretagne, Kroazhent, Auber'Breizh, les Bretons de Versailles, la fédération des Bretons d'Île de France, Diwan, le FC Les Goélands, Radio Bro, Kan Breizh (Rambouillet), Bretons de Clamart, et aussi Bretagne Prospective.

* La Brochure Vivre la Bretagne en Île de France présente l'histoire des Bretons en Île de France, les associations bretonnes en Île de France, les adresses des commerces liés à la Bretagne, les adresses utiles en Bretagne, université, monde économique, institutions, presse, média, et les adresses irlandaises et écossaises. Elle est disponible auprès des associations, des commerces de la Maison de la Bretagne, 8 rue de l'Arrivée Paris XVe, et du Centre culturel irlandais. Elle est également disponible sur le site de la région Île de France, et prochainement sur celui de Paris Breton, (voir le site) ou elle sera en permanence enrichie et actualisée.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 3076 lectures.
logo
Créée en 2003, l’association Paris Breton réunit les Bretons et les amis de la Bretagne en région parisienne. Notre mission est de promouvoir la culture et l’économie bretonne mais aussi d’ouvrir les débats liés aux enjeux auxquels la Bretagne (5 départements) est confrontée, en organisant des rencontres et événements permettant de diffuser auprès d’un large public les actualités dans ces différents domaines. Nos activités (par projets) s’organisent autour de trois piliers : Culture & Arts, Économie & Réseaux et Débats & Réflexion.
Voir tous les articles de PARIS BRETON
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons