Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Chronique -
Le verglas de la république
Jean-Marie Poli, 59 ans, président de l’association de soutien aux prisonniers insulaires Sulidarità, est mort, tôt samedi. Descendu de sa voiture à la suite d’un accident
Alan CORAUD pour alan coraud le 15/01/17 17:46

Mort d’un nationaliste corse

Jean-Marie Poli, 59 ans, président de l’association de soutien aux prisonniers insulaires Sulidarità, est mort, tôt samedi. Descendu de sa voiture à la suite d’un accident près de Moca Croce, dans le sud de la Corse, il aurait alors glissé sur la chaussée verglacée et serait tombé d’un pont.

Toute similitude avec le livre en illustration du journaliste Vincent Nouzille "Les tueurs de la république, assassinats et opérations spéciales des services secrets" ne serait que spéculation sans aucun fondement, ça va de soi.

Lire ce livre, même pour des Bretons éclairés, est une bonne chose. Ce que j'ai fait. Je pense que Vincent Nouzille s'est retenu dans ses divulgations. La réalité des éliminations physiques sur ordre des présidents de la république qui se sont succédé est bien plus à charge que ce que veut bien nous dire ce journaliste. S'il est loquace sur l'époque du FLN algérien il est tout en retenue concernant les assassinats de militants basques qui ont impliqué les milieux crapuleux marseillais diligentés par les services secrets espagnols et français afin d'éliminer des nationalistes basques des deux côtés des frontières étatiques.

Il est vrai que l'Algérie française c'était il y a longtemps, donc moins dangereux à traiter. Bien qu'il faille attendre encore longtemps avant que, à l'image des USA avec le Vietnam, la France daigne faire son mea-culpa concernant le génocide algérien...

Le cinéaste René Vautier aux films censurés - " Avoir 20 ans ans les Aurès- " entre autres- en savait quelque chose.

Une chose est certaine, toute mort violente d'un nationaliste corse, basque, breton etc. doit être vue comme un événement suscitant la suspicion. Concernant Jean-Marie Poli une enquête devrait être ouverte mais quelle structure juridique internationale pourrait se saisir de cette affaire ?

Plus un système politique se délite plus il devient dangereux.

CQFD pour les temps à venir...

Voir aussi :
Vos 1 commentaires
Léon-Paul Creton Le Lundi 16 janvier 2017 16:27
Comme quoi, si un lien pouvait être établi entre ses engagements et son …décès, avec des commanditaires éventuels et des mobiles crédibles , il n’est peut-être pas nécessaire d’être « un nationaliste » engagé dans une lutte armée ou non, un activiste actif pour être victime , EN FRANCE, de « l’autodéfense d’état » qu’il veut « légitime »_ enfin d’une certaine forme d’état_ puisqu’ il peut être utilisé une interprétation de la raison d’état opportune ou établie ponctuellement , sans autre justification et vérifiable car difficilement accessible.
Et quand elle l’est l’on ne peut être sûr que la « raison » est la bonne, et que le document déclassifié ait la classe concernée et l’authenticité !
Il y a bien des cas sur lesquelles s’interroger, mais il est bien connu que s’interroger pour obtenir des réponses aux questions adressées aux causes possibles, et leurs auteurs les plus vraisemblablement concernés sans éléments probants, ne risquent pas de générer d’éclaircissements!
C’est très généralement stérile en raison du fonctionnement de la « démocratie conventionnelle », acceptée par la peu sourcilleuse et dynamique population !
Mais Alan CORAUD, Ce Qu’il Faut Démontrer (CQFD), C’est Qu’il Faut Dénoncer (CQFD) les absences de réponses dans les multiples affaires touchant les domaines militaires et politiques. Il faut les exiger ! L’administration judiciaire vraiment peu efficace dans ces affaires, pour des raisons diverses, plus ou moins inconnues, ne semble pas en mesure de remplir « ses obligations ». Elle est en échec régulièrement sur ces affaires !
J’ai en tête comme exemple l’affaire d’un ingénieur à l’arsenal d’Indret travaillant dans le domaine technique pour sous-marin… [ABP40086] --[ABP40069] -- [ABP32557] -- [ABP21363] -- [ABP26444] -- [ABP9350] --[ABP2987]
Ou l’affaire du Bugaled Breiz et les sous-marins…[ABP37277] -- [ABP37252] -- [ABP35267] -- [ABP32646]
Ou l'’affaire du double meurtre en 1996 à Brest, celui d’un pharmacien des armées, capitaine de frégate et responsable de la recherche et contrôle des pollutions nucléaires en rade de Brest _où il y a des sous-marins… Et nucléaires _ et celui d’un technicien de recherche à Océanopolis à Brest.
Ou du côté politique, l’on a par exemple l’affaire du ministre Boulin…
Les questions demeurent sans réponses, dont l’une depuis plus de vingt ans. Ces affaires ne sont certainement les seules !...Et les révélations récentes _ qui n’ont rien de surprenantes_ de notre président, ont tout de même une certaine utilité…
Ce ne sont pas des pratiques abstraites !
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 9) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons