Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Présentation de livre -
Légendes celtiques de Bretagne
Le livre "Légendes celtiques de Bretagne" vient d’être publié aux éditions Yoran Embanner. Il va devenir un livre de référence, pour plusieurs raisons.
Jean-Pierre Le Mat pour JPLM le 28/06/16 18:14

Le livre "Légendes celtiques de Bretagne" vient d’être publié aux éditions Yoran Embanner. Il va devenir un livre de référence, pour plusieurs raisons.

La légende celtique est un genre littéraire à part entière, comme le roman, la biographie ou le récit historique. Ce genre mêle la sagesse intemporelle de ceux qui vivent ici et l’imagination la plus débridée. Avec "Légendes celtiques de Bretagne", nous avons une anthologie de ce qui se fait de mieux.

Les styles littéraires sont variés. Je goûte la saveur du verbe d’Anatole Le Braz mais je peux, grâce à ce livre, apprécier la différence avec Luzel, Cadic, Seignolle et bien d’autres auteurs, anciens ou modernes.

"Légendes Celtiques de Bretagne" n’est pas un livre hermétique. Au détour d’une page, Michel Treguer décrypte la troménie de Locronan, Michel Cazenave le labyrinthe des récits arthuriens.

Le livre ne se contente pas des légendes écrites durant le siècle d’or des collecteurs, grosso modo entre le XIXe et le XXe siècle. Il part des récits très anciens, ceux qui évoquent Merlin, Conan Meriadec ou la ville d’Ys. Il se prolonge jusqu’à nos jours. Yoran nous évoque le passage de l’Ankou près d’une fête récente. J’ai eu le privilège d’écrire la dernière légende du livre, à propos d’un jeune indépendantiste réfugié en Brocéliande.

Dans notre monde mécanisé, la Bretagne reste un pays de légendes, parce que tout y est encore possible.

Jean Pierre Le Mat

Légendes Celtiques de Bretagne. Editions Yoran Embanner. 15 €

Voir aussi :
Vos 2 commentaires
Jeannotin Le Mercredi 29 juin 2016 10:02
Pourquoi parler de légendes "celtiques" de Bretagne ; légendes bretonnes aurait suffi. Il difficile de dire quelle partie du corpus légendaire breton est "celtique", même si certains thèmes sembles proprement bretons comme celui de l'Ankou. Faut-il exclure les contes types connus dans toute l'Europe ou les légendes chrétiennes ?
" J'ai eu le privilège d'écrire la dernière légende du livre, à propos d'un jeune indépendantiste réfugié en Brocéliande. "
Je ne comprends pas trop l'intérêt de mélanger des textes authentiquement populaires et des textes savants, le recueil y perd en intérêt scientifique et même littéraire puisque la saveur n'est évidemment pas la même. Il est pourtant possible d'enrichir les corpus du XXème siècle par des récits contemporains recueillis auprès de bretonnants. Il reste encore beaucoup à collecter en Basse-Bretagne.
(0) 

Jean Pierre LE MAT Le Mercredi 29 juin 2016 10:27
Jeannotin, le mieux serait de lire le livre avant de juger, tu ne crois pas ?
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 0 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons